| Forums | Répondre | Recherche |
Présentation www.cimetierepourchat.com Forum / Présentation /

6 lettres pour résumer 10 ans de bonheur : Flanby

Auteur Darkie
Membre
#1 | Posté le: 9 Avr 2018 12:49 | Edité par :Darkie 
Bonjour à tous

Je vous rejoins ce jour car, comme vous tous ici, je traverse un moment particulièrement douloureux.
J'ai découvert ce site dimanche dernier, le 1er avril, après avoir reçu un énorme coup de massue sur le crâne quand le vétérinaire nous a annoncé que Flanby, mon bébé chat d'amour, était condamné. Bien sûr, nous nous en doutions vu l'évolution fulgurante de cette affreuse tumeur et la dégradation de son état général mais le coup a été rude à encaisser. Et ce n'était pas un poisson d'avril pas drôle, hélas !

J'ai donc cherché sur le net un moyen d'expression pour épancher mon chagrin et je suis tombée sur ce site. J'ai mis quelques jours avant de créer la page de Flanby et vous écrire, je n'arrivais pas à allumer mon ordinateur tant je souffrais.
Certains d'entre vous ont déjà vu que j'avais créé une tombe virtuelle pour dire à mon Flanby combien il me manquait et je remercie tous ceux d'entre vous qui ont déposé une fleur ou un petit mot.

Flanby est un chat abandonné que j'ai ramassé dans la rue au printemps 2008. En fait, non, je ne l'ai pas ramassé, il m'a suivie ce samedi 19 avril 2008, jour que je n'oublierai jamais, alors que je rentrais des courses. Il était dans un jardin, miaulant comme un forcené. Je croyais qu'il habitait dans cette maison et qu'il faisait la misère à ses maîtres pour rentrer à l'intérieur. Je l'ai appelé pour lui faire un câlin mais les mailles du grillage étaient trop serrées pour que je puisse passer même un doigt. J'ai donc dû m'éloigner. Il a repris ses miaulements de plus belle. Ca m'a fait sourire parce que je me suis dit qu'il n'était vraiment pas content d'être dehors. Mais j'avais beau m'éloigner, je l'entendais toujours aussi fort. Je me suis retournée et... il était derrière moi. Toute la journée, il a traîné autour de la maison, faisant du charme à tous les gens qui rentraient du marché juste à côté. Nous l'avons regardé faire.
Le lendemain, il était encore là mais plus aucun passant dans la rue pour espérer grapiller un petit truc à grignoter. Nous ne pouvions pas le laisser ainsi. Mais n'ayant rien à donner à un chat, nous avons fait avec les moyens du bord : une boite de thon et 3 Knackis. Il a tout dévoré.

Mais nous ne voulions au départ pas l'adopter, juste lui éviter de mourir de faim. Tous les jours, nous lui donnions à manger et nous lui avions aménagé un petit coin dans le local à vélos pour qu'il soit à l'abri des intempéries. Nous n'avions vu aucun avis de recherche nulle part et avions déduit qu'il était plutôt abandonné que perdu. Il semblait assez craintif, contractant tous les muscles de son dos lorsque l'on le caressait. Sans doute un chat battu...
Puis, peu après son arrivée, il est tombé malade. Rien de méchant mais une bonne fièvre. Nous avons filé chez le vétérinaire qui, après avoir vérifié qu'il n'était pas pucé, nous a posé LA question : "mais comment il s'appelle ce petit chat ?". Ben, il s'appelle pas, on l'appelle le chat en fait. Et là, son nom s'est imposé à nous comme une évidence : Flanby, pour sa couleur claire et son coulis de caramel sur la tête.
Depuis ce jour, il est devenu notre Flanby, notre bébé d'amour et nous l'avons adopté.

Nous avons eu du mal à tranquilliser Flanby mais avec beaucoup de patience et d'amour, il avait fini par nous accorder sa confiance. Au fil des mois et des années, il s'est laissé aller aux plaisirs des grosses ronflettes bien au chaud dans un fauteuil près du radiateur ou dans une couette moelleuse.

Il avait un sacré caractère et avait bien compris que c'était le petit chouchou de la maison, le petit dernier, le bébé à qui on cède tout. Pourri gâté ce chat mais qu'est-ce qu'on l'aimait ! Rien n'était trop beau pour lui ! Il nous en a fait voir de toutes les couleurs, des nuits d'insomnie quand Monsieur partait en balade le soir et ne rentrait pas avant 2h du matin. L'angoisse quand il s'est fait enfermer dans le garage des voisins pendant 24h, les bagarres et les abcès...
Puis cette bagarre avec le rouquin des voisins qui a dégénéré... Venu t'agresser dans ton propre jardin, il s'est pris une derrouillée mais tu y as laissé aussi des plumes... En le poursuivant hors du jardin, tu t'es arraché les ligaments croisés du genou droit. Appel en urgence à un véto à domicile puis rdv le lendemain chez le véto traitant pour radio. Elle nous dit de tenter une récupération spontanée après mise en cage (ou isolé dans une pièce où il n'aura rien pour grimper), et si ça se marche pas, il faudra l'opérer. Refusant de laisser Flanby seul dans une pièce (il va péter les plombs !), on choisit de lui faire un petit coin dans le salon avec un parc à bébé en bois qu'on a retourné pour en faire une cage. Mais avec des barreaux pour pouvoir lui faire des câlins. Il nous a fait tourner en bourrique pendant un mois, à ne faire que des micro pipis pour qu'on change la litière 6 à 8 fois par jour, simplement pour qu'on s'occupe encore de lui. Pendant sa convalescence, il n'a jamais été seul, même la nuit. Ma maman, elle aussi convalescente, dormait avec lui dans le salon. Ils se sont soutenus mutuellement et Flanby a été d'une aide précieuse pour sa récupération.
Contre toute attente, avec beaucoup d'amour et de soins, Flanby a récupéré complètement. Ok, il ne sautait plus directement sur les tables mais il arrivait encore à monter sur les chaises, les fauteuils ou les lits. Il courait et marchait parfaitement normalement. Et cet accident l'a rendu plus dépendant de nous, il est devenu plus câlin et pot de colle.

Et puis, il y a eu ça... cette tumeur affreuse qui a déformé sa patte... La vétérinaire nous avait parlé d'un kyste avec un énorme hématome... hématome qu'elle a ponctionné. Ils ont dû se mettre à 4 pour le tenir sur la table ! Il s'est débattu comme un diable mais sans jamais être agressif. Jamais il n'a cherché à mordre ou griffer, juste à se sauver. Ce chat était un amour de chat. Flanby est reparti avec un traitement antibiotique et anti inflammatoire mais au terme du traitement, l'évolution de cette boule n'était pas bonne, elle faisait maintenant protrusion et saignait. La vétérinaire était assez pessimiste, elle nous a conseillé l'eau oxygénée pour arrêter les saignements et de lui ramener Flanby après le WE de Pâques. Le samedi, Flanby était apathique et ne s'alimentait plus beaucoup. Le dimanche, il a fallu appeler véto à dom qui nous a confirmé qu'il était condamné et que rien ne pouvait être tenté. Sa saleté de tumeur était inopérable (pas assez de peau de refermer la plaie à cet endroit) et était probablement déjà métastasée dans les poumons.
Il lui a fait quelques injections pour le rebooster, pour qu'il passe quand même le WE avec nous, sachant qu'il faudrait prendre la décision rapidement de le laisser partir.

Le mardi 3 avril, son état s'était à nouveau dégradé. Il a fallu faire le choix le plus difficile de notre vie. C'était pour son bien mais que ce fut dur. On avait pourtant eu le WE pour s'y préparer car on savait qu'il faudrait en passer par là. Et ce WE de Pâques et son lendemain ont été les jours les plus horribles de ma vie. Que de larmes versées, d'abord en cachette pour ne pas lui communiquer chagrin et stress pendant ses derniers jours de vie.

Ne restent plus que les souvenirs des jours heureux et la peine, incommensurable, de son départ. A chaque petit bruit dans la maison, on sursaute, croyant le voir arriver avec l'un de ses petits "mia" caractéristiques, comme pour dire "je suis là". Chaque matin, je m'attends à le voir sortir de la cuisine ou du salon et non... il n'est plus là. Les rituels du soir, le bisou dans le cou après le diner, la séance de câlins avant d'aller au lit, le petit morceau de vache qui rit (son péché mignon, il n'a jamais raté une seule fois ce rituel, jamais ! Même son dernier jour, il a mangé sa vache qui rit), tout ça me manque horriblement. Une douleur qui vrille les tripes, un manque insondable et une tristesse infinie.

Flanby était non seulement beau (ses yeux bleus en ont fait craquer plus d'un(e)) mais aussi très intelligent. Il a beaucoup appris auprès de nous, il comprenait tout ce qu'on lui disait et quand on parlait de lui, il commentait ce qu'on disait. Jamais je n'ai vu de chat aussi futé et aussi expressif. Par son regard mais aussi par une gamme très variée de vocalises.

Merci à ceux qui ont lu ce pavé jusqu'au bout. Désolée pour la longueur du post mais j'avais besoin de raconter cette histoire d'amour si intense. Toute la famille est tombée sous le charme de Flanby, nous avons toujours fait passer Flanby avant tout le reste. Et ce coup du sort nous l'arrache si subitement. Chienne de vie, il ne méritait pas ça ! Il avait encore quelques belles années à faire parmi nous mais la faucheuse nous l'a pris avant... Je suis inconsolable...

Auteur elise2512
Membre
#2 | Posté le: 9 Avr 2018 14:46 
J'ai eu les larmes aux yeux en vous lisant.

Comme Flanby, mes deux derniers chats sont décédés du cancer. Saleté de crabe !
Je comprends votre chagrin car je suis passée par là. Au début j'étais inconsolable et je pleurais tout le temps. Puis avec les années, les souvenirs heureux prennent le dessus.
Aujourd'hui ça fait exactement 5 ans que mon Paco a rejoint l'éternité et il se retrouve à nouveau en page d'accueil.
Vous trouverez sur ce site une communauté formidable. Ceux qui ont pleuré consolent ceux qui pleurent.
Je vous envoie mon soutien virtuel et suis de tout coeur avec vous.

Cordialement.
Elise

Auteur KEKER
Membre
#3 | Posté le: 9 Avr 2018 19:07 
Bonjour Darkie,

Merci de nous avoir parlé de votre petit Flanby, même si j'ai pleuré presque tout du long de votre message, mais je n'ai toujours pas oublié (comment le pourrais-je ?) ma Duchesse qui m'a quitté subitement un triste matin de février il y a déjà 4 ans ; certes, elle m'a évité d'avoir à prendre une décision difficile comme vous, mais ce n'en est pas moins pénible, affreux, voire invivable...

Moi aussi, j'ai découvert ce site par hasard un mois après le départ de ma minette ; je cherchais du réconfort dans mon chagrin, et je dois dire que j'ai été bien réconfortée et comprise par tous ceux qui ont connu le même chagrin...

Si je peux vous aider, cela me permettra de rendre un peu de ce que j'ai reçu... Sachez que je vous comprends et suis par la pensée auprès de vous, votre Flanby était bien beau, et je suis sûre qu'il a été heureux avec vous ; n'ayez aucun regret, vous avez fait ce qu'il fallait et votre dernier cadeau a été une mort sans souffrance, soyez-en remerciée.
Je suis sûre que de là-haut, Flanby veille sur vous.

Amicalement, à bientôt peut-être ?

Anne-Marie

Auteur Kimon
Membre
#4 | Posté le: 9 Avr 2018 19:41 
Bonsoir,

Moi aussi je viens de pleurer en lisant votre histoire ou plutôt celle de joli petit Flamby.
Vous allez trouver sur ce site beaucoup de réconfort et cela ma beaucoup aider dans la perte il va y avoir 1 an dans quelques jours de ma Opaline, je pense toujours à elle, c'est encore comme si c'était hier, mais je surmonte petit à petit mon immense chagrin.
Ici ça fait chaud au cœur de voire chaque jour des fleurs déposées pour elle, et ceux qui l'ont précédés.
Je vous embrasse
Monique

Auteur Titlaine
Membre
#5 | Posté le: 9 Avr 2018 22:55 
Bonsoir Darkie,
je suis passée par là cinq fois déjà, et c'est immensément douloureux. Avec le temps, le chagrin s'estompe et les merveilleux moments resurgissent et me font sourire. Vous parlez joliment de Flanby. Je comprends votre peine. Bon courage.

Auteur Lcj65
Membre
#6 | Posté le: 9 Avr 2018 23:13 
Bonsoir Darkie,
Je viens de prendre la même terrible décision que vous il y a un peu plus de 15 jours et je comprends d’autant plus votre douleur. Ma Cacahuète a eu le même parcours et le même combat face à la maladie que votre Flanby, mais face à ce maudit cancer c’etait peine perdue.
J’ai comme vous eu la chance de découvrir ce site et je peux vous assurer que ça fait du bien de voir que les personnes qui y participent sont solidaires et se rendre compte également qu’on est pas seul à connaître cette douleur de perdre un compagnon de vie.
Je sais combien une maison est vide quand une petite boule de poils est partie rejoindre le paradis des chats.
Je vous souhaite beaucoup de courage
Carina

Auteur lepapou
Membre
#7 | Posté le: 10 Avr 2018 08:43 
Bonjour Darkie,

Lorsqu'ils partent, c'est une grosse partie de nous qui s'en va aussi.
Surtout quand il faut prendre cette décision terrible de les accompagner dans leur dernier voyage, pour qu'ils ne souffrent plus.
La douleur est immense ; elle s'atténue avec le temps mais la tristesse de ne plus les avoir près de nous est toujours là.
Nous vous souhaitons aussi beaucoup de courage dans ces moments difficiles.
Flanby a rejoint Papou et tous les autres merveilleux chats qui vivent sur ce site.
De la haut, ils veillent sur nous et nous ne les oublierons jamais.

Auteur annie
Membre
#8 | Posté le: 10 Avr 2018 08:44 
Bonjour Darkie,
Un magnifique hommage pour un magnifique Flanby qui m’a fait beaucoup pleurer!...vous vous aimiez tant tous les deux...
Amitiés
Annie,maman de Settine

Auteur Darkie
Membre
#9 | Posté le: 10 Avr 2018 12:44 
Merci à toutes (et tous ?) pour vos gentils messages dans ce topic, ainsi que pour les fleurs et les petits mots laissés sur la tombe de mon bébé chat d'amour. Recevoir autant de témoignages de soutien et d'amitié de la part d'autres humains de chats fait chaud au coeur.

J'espère que, de là où il est, Flanby voit à quel point il est aimé et qu'il pense et veille sur notre, non sur SA, famille. Qu'il ne pense surtout pas qu'on ait voulu se débarrasser de lui parce qu'il était malade (il a déjà vécu la douleur de l'abandon, pauvre petit pépère... mais ça l'a mis sur ma route donc quelque part c'était un mal pour un bien et ses anciens humains ne le méritaient pas ! Si un jour je les rencontre, je leur cracherais mon mépris à la gueule d'avoir fait à un chat aussi adorable et de l'avoir battu)

En journée, au travail, ça peut encore aller car étant en relation avec le public, ça me fait penser à autre chose. Mais une fois à la maison, quel vide... Il avait beau ne pas être bien grand par rapport à nous autres humains (car pour un chat c'était un beau morceau... haut sur pattes pour 8.25 kg d'amour) qu'est-ce qu'il occupait comme place !
Le soir c'était toujours le même rituel : après le diner, un bisou dans le cou pendant qu'il somnolait dans son panier. Puis la vache qui rit vers 22h20-22h30 (et il venait la réclamer si on ne lui donnait pas en temps et en heure !). Après direction les chambres pour la séance câlins du soir, au moins 10-15 minutes puis il retournait à la cuisine manger quelques croquettes et boire un coup et après dodo. Et, croyez-moi, vers 22h30, j'ai une boule monstrueuse à l'estomac et je pleure.

Je sais qu'on dit que le temps atténuera le chagrin et que les bons souvenirs uniquement resteront. Mais les journées me semblent interminables. Ca fait une semaine aujourd'hui qu'il est parti et ça me paraît une éternité. J'ai l'impression que je ne pourrais jamais relever la tête et sourire à nouveau. Mon coeur est tout gris, noir, dégueulasse, le rayon de soleil qui l'illuminait s'en est allé, me laissant là comme une conne sur cette terre pourrie avec une plaie béante dans le coeur.

Mes amis me disent tous de reprendre un petit chat (avec mes critères de sélection car il faut bien dire que Flanby n'y a pas toujours mis du sien avec ses balades nocturnes et sa sale manie dans sa jeunesse de gratter aux portes des chambres à 3h00 du matin pour sortir... M'en fiche, ça fait partie de son charme infini). Pas pour remplacer Flanby, oh non, ils savent tous qu'il est irremplaçable, mais pour apaiser ma peine.
C'est vrai que le contact avec un pelage soyeux de chat me manque mais ça me donnerait l'impression de trahir Flanby. Et pis j'ai peur... peur de revivre à nouveau cette douleur sans nom qui m'étreint depuis 10 jours... Peur aussi de ne pas aimer le nouveau à sa juste valeur, de le comparer à Flanby (même inconsciemment). Si je lui trouve quelque chose de mieux qu'à Flanby (par exemple, plus câlin car Flanby ne voulait pas être porté dans les bras et ça m'a toujours manqué), je vais me sentir hyper mal par rapport à lui et j'aurais l'impression de le trahir, de moins l'aimer. Inversement, si le nouveau chat fait quelque chose de moins bien que Flanby (moins causant par exemple), j'ai peur de blesser ce petit chat.
C'est peut-être stupide ou est-ce simplement parce que le deuil de Flanby n'est pas fait. Mais je ne veux pas qu'il se dise de là-haut que je ne l'aime plus et que je le remplace.

Flanby est mon premier chat (bon j'ai eu Voyou, le chat de ma voisine dans mon enfance mais c'était pas pareil, il vivait pas à la maison), et comme pour tout, le premier est toujours le plus merveilleux, le plus magique, le plus "tout ce qu'on veut". Je ne veux pas le trahir...

Encore merci à tous pour votre soutien, d'autant que j'imagine que lire ce genre de messages ravive aussi un peu la douleur chez vous.

A bientôt

Auteur SOCRATE
Membre
#10 | Posté le: 10 Avr 2018 17:16 
Bonjour
J'ai lu l'histoire de Flanby qui est un bel hommage que vous lui rendez. Chacun vit la séparation "physique" différemment. Personne ne peut vous dire comment "faire" mais ici vous avez trouvé une "communauté" qui vous comprend pour avoir vécu ou vivre cette épreuve. . Jamais un autre chat ne remplace un chat avec qui on a vécu une histoire d'amour "unique". Vous saurez si et quand vous êtes "prêts" à accueillir un autre petit félin.
Courage pour ces moment difficiles.

Auteur Kimon
Membre
#11 | Posté le: 10 Avr 2018 18:14 
Bonjour,

Pour moi aussi le vide était bien trop grand et comme je suis seule, je pleurais sans cesse, alors j'ai pour ma part adopter à la Spa une petite Vanille âgée de 13 mois.
Elle ne remplace pas sa grande sœur, que j'ai tant aimé, avec elle c'est autre chose, c'est la vie qui continue, elle est là et me donne à son tour beaucoup de joies et ses facéties sont top drôles. Les débuts avec Vanille ont été très difficiles car elle a sans doute vécue l'enfer dans sa si petite vie, la pauvre petite, après 10 mois de vie avec moi, elle a toute confiance et devient de plus en plus câline. Je ne regrette pas de l'avoir auprès de moi aujourd'hui et de la rendre heureuse, car elle le mérite bien.

Je vous embrasse.
Monique

Présentation www.cimetierepourchat.com Forum / Présentation / 6 lettres pour résumer 10 ans de bonheur : Flanby Top
Votre réponse 
 

Utilisateur : Mot de passe :  
Accès limité aux utilisateurs enregistrés.
 
 
| Forums | Répondre | Recherche |
 www.cimetierepourchat.com Forum Réalisé avec Chat Forum Software miniBB ®