| Forums | Répondre | Recherche |
Discussion www.cimetierepourchat.com Forum / Discussion /

Un livre à lire : Les animaux ont-ils une âme ? écrit par Jean Prieur

Page  Page 1 sur 4:  1  2  3  4  Suivant »  
Auteur SOCRATE
Membre
#1 | Posté le: 19 Sep 2015 19:44 
Bonjour à tous, En cherchant des réponses à des interrogations qui me sont venues en perdant mon chat Socrate qui nous a accompagné pendant 19 ans, j'ai découvert un ouvrage de Jean Prieur que je conseille vivement. Je viens juste de le commencer et je souhaiterais partager cette lecture. J'ai copié le résumé sur le dernier message déposé sur la page de Socrate. Je poursuivrai volontiers cette discussion si d'autres personnes y trouvent un intérêt. A bientôt peut-être. Agnès

Auteur delphine50390
Membre
#2 | Posté le: 20 Sep 2015 08:46 
Bonjour,
Pour ma part, c'est un sujet qui m'intéresse vivement.
Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur cet ouvrage ?
Amicalement


Delphine

Auteur KEKER
Membre
#3 | Posté le: 20 Sep 2015 09:23 
Bonjour,
Moi aussi, le sujet m'intéresse... Nous pourrons peut-être en discuter ?

amitiés,

Anne-Marie

Auteur SOCRATE
Membre
#4 | Posté le: 20 Sep 2015 10:20 
Bonjour. Merci pour vos réponses. Vous pouvez écouter un entretien de 20 minutes au sujet de cet ouvrage par son auteur en tapant jean prieur l'âme des animaux. Ce livre a été écrit en 1986, il est publié aux éditions Robert Laffont. L'auteur vit en maison de retraite depuis 1 an, il va avoir 101 ans ! Son ouvrage est basé sur des observations relatées dans des petites histoires courtes drôles ou émouvantes, mais tellement vraies. Ces faits ont été constatés tout au long de sa vie mais il citent aussi le chien de Victor Hugo, les chats de Colette. A partir de là, il fonde sa théorie. Il ne donne pas d'explications mais il tire des conclusions. Selon lui, tous les mammifères vertébrés au sang rouge ont une âme. Les chats y ont une place particulière.Bien entendu, ce qui a motivé la lecture de l'ouvrage, c'est qu'il dit : "si l'on entend par âme un double de l'être à la ressemblance du vivant qu'il fut et lui permettant de continuer à vivre dans un autre monde, et de se manifester dans celui-ci, oui les animaux ont une âme." Première partie du livre : âme douée de sensibilité, d'intelligence et d'initiative. 1. Leur âme, une évidence. 2. Leurs sentiments. 3. Leur intelligence. 4. Leur notion du bien et du mal. 5. Leurs regards.
A ce stade du livre, il s'agit d'histoires au sujet d'animaux en vie ou arrivant en fin de vie.
Si vous le souhaitez, je pourrai vous citer des histoires de chats...

Auteur Ammonet
Membre
#5 | Posté le: 20 Sep 2015 12:45 
La question de l'âme m'a toujours amusée. Se demander si les humains et/ou les animaux ont une âme, c'est comme se demander s'il y a une vie extraterrestre dans la nébuleuse d'Andromède.

C'est le genre de question qui n'aura jamais de réponse, à part la foi. Or, on ne peut pas discuter avec la foi puisqu'elle est totalement irrationnelle et ne se base sur aucune preuve logique ou scientifique. ça peut d'ailleurs entraîner de graves dérives à tout niveau, mais bon c'est un autre sujet.

La seule chose que la logique peut nous indiquer, c'est que si les humains ont une âme, les animaux aussi (et pas forcément ceux à sang rouge, bizarre de penser ça) puisque, faut-il le rappeler une fois de plus, les humains SONT

Auteur Ammonet
Membre
#6 | Posté le: 20 Sep 2015 12:50 
Cliqué par erreur.

je disais, les humains SONT des animaux que rien ne permet de distinguer des autres au point de vue physiologique.

Pour moi qui suis agnostique tendance athée, la question de l'âme ne m'intéresse absolument pas puisqu'il est impossible de démontrer qu'elle existe - ou qu'elle n'existe pas.

C'est mon avis et je le partage, pour citer les Dupondt de Tintin. Je n'ai donc pas besoin de lire ce livre. Le fait que les animaux soient doués de sensibilité et aient des sentiments n'a rien à voir avec leur éventuelle âme: c'est une fonction de leur physiologie, comme pour nous. La notion du bien et du mal est essentiellement une notion apprise (par les petits humains comme par les petits animaux) pour permettre une vie en société à peu près adéquate. Là encore, rien à voir avec l'âme !

Maintenant, à ceux qui croient à l'existence de l'âme, ou de Dieu, je n'ai rien à ajouter, comme je disais plus haut, puisque la foi est irrationnelle et indémontrable.

Amicalement
Nicole

Auteur SOCRATE
Membre
#7 | Posté le: 21 Sep 2015 10:13 
Bonjour Nicole,
Sang rouge fait référence à la Genèse et l'auteur fait ce commentaire pour faire la distinction avec d'autres familles (sang bleu, jaune etc), comme il le précise, qu'on n'essaie pas de se moquer de ces propos, en disant le coléoptère a une âme.
Dans notre société "française", la laïcité est presqu'un "devoir" sauf que comme Coluche disait que l'on était tous égaux mais que certains étaient plus égaux que les autres... Donc, je ne nierai pas que je suis catholique. Mais loin d'avoir la foi sans doutes. C'est bien mon problème. A chaque fois qu'un être cher m'est enlevé ou que je suis confrontée à des maladies, des morts violentes, je remets tout en cause. A chaque fois, après un processus plus ou moins long, j'en reviens à me dire que s'il n'y a rien après la vie, alors cela n'a pas de sens. Si je me trompe, je n'aurai fait de tort à personne. Je dirais que vous avez sans doute de la chance de pouvoir vivre sans la foi. Je cherche toujours des réponses laissant l'espoir que ce n'est pas irrationnel ni impossible (exemple Jean Dormesson). Je me pose donc la même question pour les animaux, chiens, chats...
Avant de perdre Socrate, j'avais eu d'autres chats dans mon enfance, adolescence qui bien entendu sont morts, mais je n'avais pas ce besoin de savoir et je n'avais jamais eu cette impression qu'il reste une connexion. Socrate avait sans doute une place "humaine" dans ma vie et c'est sans doute un deuil que je vis. D'où cette question sur l'âme. Je vous rejoins sur le fait que nous "humains" ne sommes pas si différents d'eux.. ce que je croiss comprendre par "les humains sont des animaux"...

Auteur TaNounou
Membre
#8 | Posté le: 21 Sep 2015 21:48 
Bonsoir à tous,
Merci de cette réflexion que je vois sous un autre angle de mon côté du fait de ma double formation scientifique un peu trop longue à mon avis mais ce fut mon destin. J'ai tout de même progressé sur le plan psychologie humaine et animale avec le sens de la vie.
Nous faisons partie de la nature et les avancées sur les recherches dans le domaine de la vie après la mort ne sont basées que sur des témoignages cela n'étant pas mesurable avec la technologie actuelle.
Ne trouvant pas le livre dont vous avez fait mention et dans une recherche plus importante, avant le décès de Mélisande où je vois maintenant les choses différemment, j'ai acheté un autre livre : les pouvoirs inexpliqués des animaux. Ce qui m'a vraiment marquée en tant que rationnelle c'est le cas d'une journaliste travaillant à New York avec le transport en métro souterrain journalier dont le mari sans doute en retraite et plus libre préparait le thé avant son retour en regardant le comportement du chat : il attendait devant la porte un quart d'heure avant son arrivée. La journaliste était étonnée de voir que quelle que soit l'heure où elle arrivait car son métier lui faisait faire chaque jour des parcours différents sans heure précise pour le retour : le thé était toujours chaud !
Ce chat était donc branché sur sa maîtresse et sentait qu'elle se rapprochait.
et cette pensée positive traverse le béton et autres matériaux.
Vous voyez, on est loin de comprendre ce qui n'est pas molécule...
Eveline

Auteur SOCRATE
Membre
#9 | Posté le: 22 Sep 2015 11:12 
Bonjour. Merci pour cette réponse. C'est tout à fait cela, au-delà de toute rationalité, il y a (urait) des phénomènes inexpliquées. Le livre de Jean Prieur apporte bon nombre de témoignages sur des chats, chiens qui retrouvent leur maîtres sans que le "flair" ne soit l'explication. L'auteur parle de vibrations que nous émettons et qui seraient perçues par certains de nos compagnons à 4 pattes. Pendant plusieurs années, je partais tous les mardis matins et je rentrais tous les jeudis soir. Au début, Socrate semblait inquiet, il miaulait désespérément le soir quand il voyait mon mari aller se coucher "seul". Il lui est arrivé de traverser sous la couette comme pour lui faire comprendre qu'il manquait "quelqu'un". Il dormait ces deux nuits la tête sur mon oreiller. Parfois, il demandait à entrer dans son panier de transport et il y restait (au lieu de le fuir). Cela voulait-il dire, ne pars pas sans moi ou peut-être qu'Elle est passée par là... Avec l'observation et la régularité, il s'est habitué et ne s'inquiétait plus. Le jour de mon retour, il se couchait derrière la porte d'entrée et il attendait. Mon mari me disait "il sait compter jusqu'à trois" car il sait toujours quand tu vas rentrer. En hiver, il m'est arrivé de décaler les jours, il m'attendait le "bon" soir. Je pense qu'il observait l'attitude de mon mari qui devait "faire un peu de ménage" pour que je retrouve la maison comme je l'avais laissée...Depuis décembre 2014, je rentrais tous les midis à heures régulières. Quand mon mari se trouvait là, il l'observait, on dirait qu'il avait une pendule dans la tête. Le soir, mes horaires étaient irréguliers, mais je lui faisais une piqûre d'insuline à heure régulière. Plusieurs fois, j'ai failli oublier et c'est lui qui venait comme pour la réclamer. Bien entendu, il en ressentait peut-être le manque. On trouve toujours une explication et pourtant... comme il me manque et que j'ai toujours l'impression de sentir sa présence à la maison, j'aimerais penser qu'il reste une connexion...possible avec lui. Je n'en suis pas encore au chapitre qui aborde ce sujet. Ce n'est pas rationnel mais pourquoi pas ? Certains d'entre vous évoquent des "signes"... si le subconscient joue des tours alors j'aimerais que le mien me crée cette illusion..

Auteur Ammonet
Membre
#10 | Posté le: 22 Sep 2015 13:59 
Le fait que ce soit irrationnel ne veut pas dire que ça n'existe pas ! Moi aussi j'ai eu (ou voulu avoir????) des signes... et j'aimerais tant que le Pont Arc-en-ciel existe... Et si c'est le cas, ceux que j'ai aimés y sont tous, humains et chats.

Auteur SOCRATE
Membre
#11 | Posté le: 22 Sep 2015 14:49 
Il faut croire que je me pose des questions auxquelles je ne trouverais jamais de "preuves" et donc de "certitudes"... effectivement "irrationnel" et "irréel" ne sont pas synonymes.

Auteur superfetatoire
Membre
#12 | Posté le: 24 Sep 2015 10:55 
Bonjour,

C'est vrai qu'il y a des choses qu'on ne s'explique pas. Avec Nénette, et maintenant avec Ying et Yang, ses successeurs, ma mère sait que je vais bientôt arriver, car ils sortent de leur sieste 5 à 10 minutes avant que j'arrive à la maison, et ce quelle que soit l'heure à laquelle je rentre.
Selon la météo, soit ils se lèvent soit ils restent couchés, mais ils se réveillent. Il est fréquent que ma mère m'appelle pour me demander où je suis car les chats se sont manifestés, et souvent je ne suis qu'à 2 ou 3 km de la maison. Et quand c'est moi qui appelle ma mère pour lui dire que j'arrive (ça veut dire qu'elle doit ouvrir le portail et le garage), elle n'est pas étonnée, justement parce que les chats se sont réveillés.
Est-ce parce que nous avons une relation fusionnelle, est-ce pour une autre raison, je ne sais pas, mais c'est vraiment surprenant.

Pour ce qui est des signes, à deux reprises il m'est arrivé de "voir" un être disparu, mais pour chacun, je ne l'ai vu qu'une fois. La 1ère fois où cela m'est arrivé, c'était env. 3 ans après le décès de mon père. Mon repère dans le temps est que j'ai passé mon permis 2 ans 1/2 après son décès. Donc un matin, il faisait encore nuit car je pars de bonne heure, je monte en voiture et en tournant le coin de la rue, j'ai "vu" mon père qui marchait sur le trottoir, face à moi. Ce fut un choc terrible, j'ai fait tout le trajet en pleurant, mais jamais je ne l'ai revu. La seconde fois où cela m'est arrivé, c'était quelques temps après l'euthanasie de Nénette, et aussi le matin alors qu'il faisait encore nuit. Je venais de sortir la voiture et je m'apprêtais à aller fermer le portail quand j'ai vu sur la route un chat qui venait vers moi. Ce chat avait tout de Nénette, sa corpulence, ses couleurs. Je savais que ça ne pouvait pas être elle, et pourtant de l'ai appelée. Le chat m'a regardée, s'est retourné et est parti. J'étais dévastée, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps. Pendant quelques temps, tous les matins, j'ai guetté ce chat, mais je ne l'ai jamais revu. Etaient-ce des signes, comment faut-il interpréter ça, je ne sais pas, mais pour moi, ça a été très éprouvant.

Bonne journée à toutes et à tous
Marie-Catherine

Auteur SOCRATE
Membre
#13 | Posté le: 24 Sep 2015 22:11 
Bonsoir, Eveline, quel est l'auteur du livre "les pouvoirs inexpliqués des animaux".
J'ai l'intention de lire ensuite Histoire surnaturelle des animaux de Jean Prieur.
Je n'ai jamais cherché à faire de telles lectures pour la perte d'êtres chers me raccrochant à la foi. Comme on parle finalement "rarement" de l'après vie des chats (du moins je n'avais jamais pensé à ce sujet avant).
Bonsoir Marie-Catherine, je comprends que cela ait été "troublant". Ce n'est que dans des rêves ou cauchemars que je revois des êtres chers humains ou animaux. Mais depuis le retour de l'urne de Socrate, j'ai l'impression qu'il est encore "là". En écrivant ces mots, je me dis certains vont penser, elle perd la "boule"...Mon mari rêve très peu, il fait en principe des cauchemars. Depuis un mois que Socrate est mort, il rêve de Socrate chaque nuit. C'est court, et souvent la même chose. Les deux seules nuits où il n'a pas rêvé de lui, c'est moi qui ai rêvé de lui. J'ai même douté de sa sincérité dc maintenant j'attends qu'il m'en parle... Nous sommes plutôt du genre pieds sur terre, mais cela me sème un trouble.

Auteur TaNounou
Membre
#14 | Posté le: 25 Sep 2015 09:05 
Bonjour,
Le livre : les pouvoirs inexpliqués des animaux, a été écrit par Rupert Sheldrake, docteur en sciences naturelle à Cambridge et chercheur international sur les champs morphogénétiques. le livre de 442 pages est sorti dans les éditions J'ai lu en 2001.
Je l'avais acheté avant le départ de Mélisande dans l'invisible car il y avait eu le départ de sa soeur Mélusine les années avant, il avait été assez subi sans que je puisse l'accompagner comme je l'ai fait pour Mélisande. Pendant les mois de sa maladie je ne l'ai pas relu car je voulais ne pas réfléchir mais être intuitivement le plus proche de ses souhaits, de son énergie à vivre et à se battre, sentir justement son âme pour qu'elle souffre le moins possible. J'ai aussi fait appel à la pensée de François d'Assise pour que son départ soit plus doux pour elle et moi. Vous avez du voir sur le thème du forum : Mélisande vous remercie, une page avant celle-ci, j'avais trouvé à Paris une église qui honorait ce saint et avec son papachat, nous nous sommes recueilli après l'enterrement de sa dépouille avec la dispersion de ses cendres qui sont retournées à la nature.
Amitiés.
Eveline

Auteur SOCRATE
Membre
#15 | Posté le: 30 Sep 2015 10:52 
Bonjour J'ai vécu ces dernières années "intuitivement" comme vous dîtes,maintenant,i je n'ai plus de compagnon "à quatre pattes" à la maison. Nous n'en aurons pas d'autres SAUF si ma maman ne va pas au bout de la vie de ses 3 minous car je ne saurais les abandonner. Socrate était diabétique depuis 3 ans et nous devions nous organiser pour des piqûres d'insuline matin et soir à heures régulières. Pourtant, il n'est pas mort suite à son diabète. Une semaine avant son départ pour le monde de l'invisible (je vous cite), on lui a fait une échographie et on lui a découvert un thymome. Socrate partageait notre vie "à plein temps" depuis 2005, date à laquelle les circonstances ont fait que ma maman nous a confié Socrate. Ma maman qui a une mémoire "capricieuse" a oublié une partie les raisons pour lesquelles, Socrate est finalement resté avec nous. Elle me dit toujours, il t'a guéri. J'ai eu des soucis de santé justement deux mois avant son arrivée. On m'a soigné pour une myasthénie oculaire, on m'a découvert un résidu thymique que l'on voulait me retirer, celui-ci pouvant évoluer vers un thymome. J'ai refusé. 10 ANS après, le résidu est toujours là mais il n'a jamais évolué, je n'ai plus de traitement et on se réfère à la myasthénie comme une "suspicion" vu que les troubles ne se manifestent plus. J'ai été choquée que Socrate ait eu un thymome, comme le cancer s'était développé en lui. De plus, il a eu des syndromes myasthéniques juste avant de mourir. J'ai alors vérifié que les chats peuvent être myasthéniques. Bref, cela restera inexpliqué et mystérieux pour moi.

Page  Page 1 sur 4:  1  2  3  4  Suivant » 
Discussion www.cimetierepourchat.com Forum / Discussion / Un livre à lire : Les animaux ont-ils une âme ? écrit par Jean Prieur Top
Votre réponse 
 

Utilisateur : Mot de passe :  
Accès limité aux utilisateurs enregistrés.
 
 
| Forums | Répondre | Recherche |
 www.cimetierepourchat.com Forum Réalisé avec Chat Forum Software miniBB ®