| Forums | Répondre | Recherche |
Discussion www.cimetierepourchat.com Forum / Discussion /

Un livre à lire : Les animaux ont-ils une âme ? écrit par Jean Prieur

Page  Page 2 sur 4:  « Pécédent  1  2  3  4  Suivant »  
Auteur TaNounou
Membre
#16 | Posté le: 30 Sep 2015 13:55 
Bonjour,
C'est étrange, en effet, que Socrate ait pu se charger de vos précédents symptômes.
Pour citer Mélisande, je dis dans un petit texte de sa page que j'étais sa nounou mais qu'elle était ma nounou. En effet, sur le plan santé, elle savait s'occuper de moi : par exemple, j'ai eu il y a plus de 15 ans, une fracture du pied, elle venait sur la chaise où je le mettais en surélévation, elle se se posait tout près en ronronnant. On m'avait prédit des complications que je n'ai jamais eues. Les ronronnements des chats sont des ondes de basses fréquences qui facilitent entre autre la cicatrisation osseuse.
Une bonne petite chatte dont je n'oublie pas les conseils même si elle ne savait pas parler, ses gestes me faisaient comprendre ses désirs pour me maintenir en bonne santé.
bonne journée.
Eveline

Auteur poussy
Membre
#17 | Posté le: 2 Oct 2015 14:27 
Idem pour moi je lis tous ces livres, qui m aident à passer le cap.

Moi aussi j ai un chat diabétique et grand cardiaque, il va avoir dix ans fin de l année,

celà fait 9 ans qu il est chez moi, j en ai perdu six c est dur et sa fait mal, surtout qu ils sont tellement gentils nos animaux.

Auteur TaNounou
Membre
#18 | Posté le: 2 Oct 2015 20:45 
Félicitations Poussy pour tout ce que vous faites pour maintenir en meilleure santé les félins !

Proches de nous, les félins dont on s'occupe ont comme une mission et même malades, ils nous apportent beaucoup sur la vie.
Ensuite, on est un peu déboussolé lorsqu'ils nous quittent et c'est difficile d'accéder à cette perception de l'invisible. C'est d'abord sentir la respiration de la nature et puis avoir confiance en leur amour qui ne nous quittera pas même si on ne les voit plus.
Amitiés.
Eveline

Auteur SOCRATE
Membre
#19 | Posté le: 2 Oct 2015 21:33 
Bonsoir
Merci à "tous" de continuer à faire vivre ce sujet notamment par vos témoignages parlant de vos expériences personnelles. Eveline, cet invisible qui revient dans vos propos "hante" ma pensée depuis quelques temps. Je cherchais des écrits qui conforteraient ce que je crois percevoir, d'où ma lecture du livre auquel je fais référence. Des "impressions" ou des "témoignages" tels que le vôtre, celui de Marie-Catherine ou Nicole (qui pourtant n'est pas croyante) me "rassure". Je cite J. Prieur dans la 2° partie de son ouvrage "Animaux décédés perçus par les humains". "La psyché animale a les mêmes pouvoirs et les mêmes propriétés que la psyché humaine" : elle survit dans l'Au-delà : consciente, aimante, douée de mémoire, et se plaisant à revenir vers les lieux où elle vécut". Je ne cherche pas la présence de Socrate dans notre appartement, c'est à l'envers que cela s'est déclenché. Il est mort chez nous, un matin vers 6 heures du matin, je 'ai déposé chez le véto vers 15 h où il est resté 1 semaine..."au frais"...avant qu'on retourne le chercher pour le faire incinérer. Avant de partir au centre Incinéris, j'ai ramené son corps dans un carton et j'ai fait un tour dans l'appartement dans les pièces qu'il aimait pour qu'il dise au-revoir à sa maison et à son balcon... J'étais bien dans l'optique de l'adieu. Depuis que nous avons ramené son urne à la maison, ce qui fait plus d'un mois, j'ai parfois cette impression de présence, de signes ? J'ai peur de rejeter cette possibilité au nom de la raison même si comme me l'a dit Nicole "irrationnel n'est pas forcément irréel". Par moment, je me dis que je me trompe, le temps fera son travail et qu'un jour, cela ira mieux. A bientôt peut-être.. Agnès

Auteur SOCRATE
Membre
#20 | Posté le: 10 Oct 2015 13:14 
Bonjour. Je poursuis ma lecture. La première partie du livre était consacrée à l'âme douée de sensibilité, d'intelligence et d'initiative. Pour conclure sur cette partie, vous retrouveriez forcément des histoires vécues ou racontées par vos proches dans les témoignages sous forme d'histoires courtes. Deuxième partie de ce livre : Ame qui survit et se manifeste. Animaux décédés perçus par les humains. Certains parmi vous se demandent peut-être s'ils croient voir ou avoir vu des signes visuels ou auditifs ou s'ils ont perdu la raison et voient ce qu'ils veulent voir. Je ne peux pas vous répondre mais l'auteur lui n'a aucun doute. Jean Prieur n'explique pas, il constate par des témoignages ou par du vécu, des épisodes ponctuels souvent. J'avais eu envie de partager sur le sujet, mais finalement, dois-je poursuivre ? En tout cas, ce livre donne espoir et fait réfléchir, mais "vous n'êtes pas obligés de me croire" mais vous pouvez le lire et vous faire votre opinion. Si je pense qu'il n'est pas impossible que nos quatre-pattes soient dans un monde invisible à la frontière du nôtre...c'est que j'ai eu des raisons de l'envisager. Mon mari ne lit pas le livre. Mais, certaines choses qu'il m'a expliquées et qui m'ont poussé à chercher... je les retrouve dans le livre comme vécues par d'autres. Mais, ce n'est pas "magique", ce n'est pas "nous" qui pouvons déclencher quoi que ce soit mais peut-être que si l'on ne ferme ni son coeur, ni sa raison, on peut peut-être percevoir quelque chose dans l'invisible. Je me dis : nos quatre-pattes peuvent peut-être nous retrouver...comme ils parviennent à le faire de leur vivant.Je me dis en comparaison avec les personnes, ils avaient un lieu ou deux connus, quelques personnes qui les aimaient et qu'ils aimaient...et ils ont peut-être des dons que nous n'avons pas. Samedi dernier, j'ai échangé avec une personne qui a eu de gros problèmes de santé, qui a failli mourir pendant une intervention et qui m'a dit avoir vu un tunnel de lumière et se souvient s'être dit "tu as encore à faire, tu ne peux pas partir". Je lui ai parlé de ce livre de Jean Prieur car nous étions dans un contexte de journée portes ouvertes d'une association d'entraide des chats et j'achetais le livre Un chat médium nommé Oscar que j'ai commencé mais qui est "éprouvant à lire". Bref, elle m'a raconté une expérience qui s'est produite une fois après la mort de son chat. Un miaulement entendu par elle, son conjoint et son autre chat. Aucun autre chat n'était là pourtant, ils ont bien cherché comme leur chat... Je lui citais quelques histoires de "fantômes"...sans utiliser ce terme. Elle m'a dit je "vous confirme" mais cela ne durera pas. Ce sera peut-être mon dernier message sur le sujet car après tout, ce sont sans doute des expériences personnelles. Si nous nous connaissions, je ne pourrais pas vous dire cela...

Auteur SOCRATE
Membre
#21 | Posté le: 6 Nov 2015 09:49 
Bonjour
J'avance... dans ma lecture et en refermant le livre, je viens de me rendre compte que le titre n'était pas celui que j'ai mis en objet... sous forme de question.
Je corrige donc et si quelqu'un souhaite recevoir la table des matières du livre puis quelques extaits - n'hésitez pas à m'adresser un mail privé.

L'âme des animaux
de Jean Prieur

Texte au dos de la couverture

Si l'on entend par âme la partie incorporelle de l'être, le siège de la sensibilité, de l'entendement et de la volonté, la source des pensées, des attachements et des passions, oui, les animaux ont une âme. Si l'on entend par âme le courage, les sentiments élevés, les instincts généreux d'une individualité considérée du point de vue moral, oui, les animaux ont une âme. Si l'on entend par âme un principe immatériel se séparant du corps à l'heure de la mort ; si l'on entend par âme un double de l'être à la ressemblance du vivant qu'il fut et lui permettant de continuer à vivre dans un autre monde, et de se manifester en celui-ci, oui, les animaux ont une âme.

Les Egyptiens, les Grecs, les Perses, les Indiens n'en ont jamais douté. Mais en Occident, Descartes affirme, contre toute évidence, que les animaux ne sont que des automates. Secouant le joug du rationalisme et du matérialisme, Jean Prieur, se fondant sur la tradition ésotérique universelle et sur mille faits d'observation quotidienne, remet tout en question. Le dossier qu'il présente ici ne permet plus le doute : oui, les animaux ont une âme.

L'âme des animaux, Jean Prieur, Editions Robert Laffont, 1986, 288 pages

Auteur TaNounou
Membre
#22 | Posté le: 9 Nov 2015 21:15 
Bonsoir Socrate et aussi message à vous tous,
Merci de tous ces extraits qui nous rassurent sur le devenir de nos félins !

Peut-être faut-il arriver à un certain stade un peu avancé dans le deuil pour bien apprécier ce qui est écrit ? Comme c'est mon cas, et que j'ai récemment connu ce livre, je ne me rends pas bien compte.
Pour vous les nouveaux arrivants de moins d'un mois que représente la lecture de ces textes quand on est en pleine douleur de manque ?
Est-ce que cette lecture apaise un peu ?
A bientôt de vous lire.
Eveline

Auteur luciedu2b
Membre
#23 | Posté le: 12 Nov 2015 21:30 
bonsoir,

je l'ai reçu cet après midi, et je vais m'empresser de le lire, et peut être pourrons nous échanger nos ressentis sur cet ouvrage.
merci
Lucie

Auteur SOCRATE
Membre
#24 | Posté le: 21 Nov 2015 21:15 
Bonjour A quel chapitre en êtes-vous ? Agnès

Auteur Ammonet
Membre
#25 | Posté le: 23 Nov 2015 11:38 
Euh... Descartes, y a quand même longtemps que la plupart de ses théories foireuses sont passées à la trappe...

Ce que Socrate cite de la 4ème de couv, ok, pourquoi pas ? Moi j'appelle pas ça l'âme, je l'appelle la psychê, la personnalité, les sentiments, la motivation... tout ce qu'on veut. Et il est évident que les animaux (dont, je le rappelle car il me semble que cette notion, bien que connue, n'entre généralement pas dans la tête des humains, nous faisons PARTIE INTEGRANTE) pensent, souffrent, réfléchissent, chacun à sa manière qui diffère suivant l'espèce, aiment, etc...
Donc un scarabée aussi a une âme suivant cette définition. Et je ne dis pas ça pour me moquer. Tout être vivant dispose, à son échelle, de sentiments et/ou de motivations. ça nous met un coup dans l'égo, peut-être, mais c'est ainsi que sont les choses!
Quant à l'âme étant un double du vivant qui survit à la mort physique, libre à ceux qui y croient... d'y croire. Je n'y crois pas, mais je n'essaie pas de persuader les autres que j'ai raison, vu que je suis bien incapable de démontrer que j'ai raison. Tout comme ceux qui croient à la survie de l'âme sont bien incapables de démontrer qu'ils ont raison. Comme disent nos amis anglophones, sur ce point, "Let's agree to disagree". Autrement dit, "Mettons-nous d'accord sur le fait de ne pas être d'accord". C'est mieux dit en anglais, je trouve.
Amicalement
Nicole

Auteur SOCRATE
Membre
#26 | Posté le: 23 Nov 2015 17:26 
Bonsoir Si des personnes lisent actuellement le livre en question, j'espère qu'elles n'hésiteront pas à donner leur avis également. L'idée étant juste d'avoir les témoignages de chacun. Bien entendu, nous n'aurons pas LA réponse à la question de la survivance de l'âme ou psyché animale.

Nicole : si humains/animaux sont "comparables" êtes-vous d'accord que s'il n'y a (vait) rien pour eux AILLEURS, il n'y a(urait) rien pour nous et que s'il y a(avait) un au-delà, alors ce serait "valable" pour nous et pour eux ?.

Auteur Ammonet
Membre
#27 | Posté le: 25 Nov 2015 14:21 
@Socrate: Oui, bien entendu, ça me semble aller de soi. Quoique je n'aie pas dit que les humains et les animaux sont "comparables", mais "identiques", ce qui n'est pas tout à fait la même chose. C'est à dire que les humains ne sont jamais qu'un animal parmi les autres.

Donc, si survie et au-delà il y a, oui pour tout le monde ! S'il n'y a rien, idem, ça vaut pour tout le monde aussi (et par "monde" j'entends tous les êtres vivants.)

Pour ceux qui estiment que l'humain est supérieur aux autres animaux, voire est de nature ineffablement différente: la supériorité de l'humain se base sur son intelligence, un critère décidé par nous et considéré par nous comme plus important que les autres. Mais si on décidait que la capacité de sauter 1000 fois sa hauteur était le critère de supériorité, alors la puce (je crois, j'ai pas vraiment vérifié pour les 1000 fois, mais c'est impressionnant en tout cas) serait la créature au sommet de l'échelle des êtres vivants. Si la vitesse sur terre ferme était le critère, *acinonyx jubatus* (euh, en fait, le guépard, mais j'ai dû chercher sur Wiki pour me souvenir de son nom commun, un comble!) se verrait propulsé à la première place.

Ces exemples pour dire que relativiser est indispensable. Que l'espèce humaine ait effectué le développement qu'on sait, lié en grande partie à son intellect (et à son pouce opposable !) ne signifie rien en valeur absolue dans l'ordre de la nature. Et surtout, ne signifie pas qu'il soit de nature fondamentalement différente de celle des autres animaux, alors que toutes les preuves scientifiques voient une continuité dans les espèces et en aucun cas une rupture qui serait liée à l'existence hypothétique d'une *âme.*
ça y est, j'ai encore grimpé sur ma foutue caisse à savon ! Mais c'est un sujet qui me tient à coeur...
Amicalement
Nicole

Auteur poussy
Membre
#28 | Posté le: 10 Dec 2015 21:53 
Bonsoir Socrate

Ce livre je l ai acheté il y a un an quand Nounours est parti, et je l avais rangé.

Là depuis la dernière fois que l on en a discuté je suis en plein dedans Merci

Auteur SOCRATE
Membre
#29 | Posté le: 12 Dec 2015 20:45 
Merci Poussy. J'avais proposé d'envoyer un ou deux chapitres par mail aux personnes qui le souhaiteraient. Cela me fait plaisir de savoir que vous le lisez.

Auteur SOCRATE
Membre
#30 | Posté le: 10 Jan 2016 18:56 
En lisant les récents commentaires sur les "faux" chats errants qui seraient assez intelligents pour réclamer de la nourriture de maison en maison, ayant constaté que "cela fonctionne", j'ai eu envie de partager ce texte de Jean Prieur Extrait de l'âme des animaux - chapitre 3 Leur intelligence.
"Au siècle dernier, l'intelligence d'Hasdrubal lui valut quelques années de célébrité. Dans une communauté religieuse tous les frères qui arrivaient après l'heure du repas devaient tirer une sonnette ; le frère cuisinier leur passait leur repas au moyen du tour. Hasdrubal, le chien de garde, à qui on infligeait des jeûnes prolongés, avait remarqué le manège (c'est le cas de le dire); il eut l'idée de tirer le cordon lui aussi. Il sonne, un grincement, et aussitôt comme par magie une assiette apparaît;il engloutit le contenu qui le change agréablement de sa maigre pitance. Malheureusement il ne sut dominer son appétit, il tira si souvent la corde...ou plutôt sur le cordon que le cuisinier se demanda quels étaient tous ces retardataires. Il mit le nez à le fenêtre et aperçut le coupable qui tenait encore dans sa gueule le gland du cordon. Dieu merci, on n'était plus au Moyen-Age, les bons frères ne crièrent pas à la possession démoniaque.Ils s'émerveillèrent de l'intelligence d'Hasdrubal, ils eurent même l'idée de le nourrir convenablement."

Page  Page 2 sur 4:  « Pécédent  1  2  3  4  Suivant » 
Discussion www.cimetierepourchat.com Forum / Discussion / Un livre à lire : Les animaux ont-ils une âme ? écrit par Jean Prieur Top
Votre réponse 
 

Utilisateur : Mot de passe :  
Accès limité aux utilisateurs enregistrés.
 
 
| Forums | Répondre | Recherche |
 www.cimetierepourchat.com Forum Réalisé avec Chat Forum Software miniBB ®