| Forums | Répondre | Recherche |
Discussion www.cimetierepourchat.com Forum / Discussion /

POEMES OU BEAU TEXTES

Page  Page 4 sur 5:  « Pécédent  1  2  3  4  5  Suivant »  
Auteur mistigri13
Membre
#46 | Posté le: 19 Fev 2016 13:04 
Une lueur transperça la nuit.
C'était la lueur de milliers de bougies qui luisaient brillantes, fortes et puissantes,
Et j'ai compris qu'elle venait de ton amour cette lueur dorée .

Même si nous ne pouvons pas plus être ensemble comme avant,
Nous sommes toujours reliés par un fil invisible .
Chaque fois que tu le souhaites tu peux me retrouver, car nous ne sommes jamais éloignés,
Regardes au delà de l'arc-en-ciel et écoutes avec ton coeur .

Auteur mistigri13
Membre
#47 | Posté le: 27 Fev 2016 13:58 
Nos compagnons ne nous ont jamais réellement quittés. Ils sont juste au loin dans une autre dimension loin là-haut ; au travers des nuages les étoiles brillent de tous leurs feux, ce sont nos Amis adorés.
Ils sont tous là les ailes déployés veillant sur nous,ils sont maintenant nos Anges Gardiens. ,

Auteur mistigri13
Membre
#48 | Posté le: 27 Fev 2016 14:46 
MESSAGE DE NOTRE COMPAGNON DE L' AU-DELA :

Ne sois pas triste. J’ai quitté mon corps au moment juste, sois-en certain(e) ! Et crois-moi, si j’avais pu le faire de moi-même un peu plus tôt, je l’aurai fait ! Certaines souffrances m’encourageaient à franchir la barrière, je ne pouvais pas me résoudre à partir... pas par peur, mais pour toi ! Je sentais bien que tu n'étais pas prêt (e). Je me suis résigné à attendre encore quelques temps et ton Amour véritable a aussi amélioré ma condition physique, même si ce n’était que provisoire.
Hier c’était le moment et je t'ai envoyé des signes que tu as compris, même si tu étais réticent(e). Tu sais tu as pris la bonne décision ! Et vraiment, je n’envie pas les humains qui se retrouvent comme moi, face à la porte et qui n’ont pas le choix que d’avoir un prolongement infini de leurs souffrances par l’acharnement médical qu’ils subissent. J’ai eu une belle mort. Je n’étais pas seul, j’ai eu des mots d’amour, des gestes d’amour, tout a été très doux et s’est passé d’une manière quasi idéale. J’étais pleinement acceptant et reconnaissant et je le suis encore.

Ne sois pas triste, ne pleure pas, tout a été fait au moment juste... je t' aime ! Je ronronne d’Amour pour Toi mon ami (e), je ne t'oublierai jamais.

Auteur superfetatoire
Membre
#49 | Posté le: 29 Fev 2016 08:44 
Tant de belles choses

Même s'il me faut lâcher ta main
Sans pouvoir te dire "à demain"
Rien ne défera jamais nos liens.
Même s'il me faut aller plus loin
Couper les ponts, changer de train,
L'amour est plus fort que le chagrin.
L'amour qui fait battre nos cœurs
Va sublimer cette douleur,
Transformer le plomb en or !
Tu as tant de belles choses à vivre encore.
Tu verras au bout du tunnel
Se dessiner un arc-en-ciel
Et refleurir les lilas.
Tu as tant de belles choses devant toi.
Même si je veille d'une autre rive,
Quoi que tu fasses, quoi qu'il t'arrive,
Je serai avec toi comme autrefois.
Même si tu pars à la dérive,
L'état de grâce, les forces vives
Reviendront plus vite que tu ne crois.
Dans l'espace qui lie le ciel et la terre
Se cache le plus grand des mystères
Comme la brume voilant l'aurore.
Il y a tant de belles choses que tu ignores :
La foi qui abat les montagnes,
La source blanche dans ton âme,
Penses-y quand tu t'endors :
L'amour est plus fort que la mort.
Dans le temps qui lie ciel et terre
Se cache le plus beau des mystères.
Penses-y quand tu t'endors :
L'amour est plus fort que la mort.

Françoise Hardy

Auteur TaNounou
Membre
#50 | Posté le: 29 Fev 2016 09:09 
Très beau texte Marie Catherine !
et d'actualité" car le printemps arrive, hier j'ai vu lors d'une balade fraîche mais revigorante des tapis de primevères sauvages dans les prairies entre deux bosquets.
C'est une énergie positive qui s'est emparée de la nature dans notre continent pour lui donner des petites touches de blanc et de rose. Nous en faisons partie, laissons porter par cette vague pleine d'espoir.
Belle journée à tous.
Eveline

Auteur mistigri13
Membre
#51 | Posté le: 5 Mar 2016 18:22 
J'ai tourné la page,
bien arrivé sur mon petit nuage
ne t'inquiète pas
ici c'est mes premiers pas
bien entouré de tous les amis disparus
ils m'ont bien accueilli
ne pleure pas je t'en prie
je sais que j'ai été aimé et choyé
je peux maintenant me reposer en paix.

Auteur Mariechats
Membre
#52 | Posté le: 5 Mar 2016 19:35 
Ce sont tous de beaux textes; beaux, teintés d'espoir mais toujours empreints de tristesse parce que l'amour fait mal

Auteur Ammonet
Membre
#53 | Posté le: 21 Mar 2016 13:22 
Un superbe texte de l'incomparable Jacques Bertin, sur l'amitié et la solitude :

« Amitié, claie ouverte »

Amitié, claie ouverte
Claie à travers le soleil
Amitié, claie ouverte
Fête de ballons, de sodas

Mais toujours drapeaux touchant l’herbe dans le soir
Vient la crue et l’hiver, on démonte le pont de bois
L’île est dans l’île, toute seule

Texte magnifique qu'il faut surtout entendre chanter ! On le trouve ici sur YouTube
https://www.youtube.com/watch?v=b2x-nUCGJwg

Ce type est un génie.

Nicole

Auteur katia
Membre
#54 | Posté le: 22 Mar 2016 08:00 
Bonjour J'aime beaucoup celui-ci.

Katia


LE CHAT ET LE SOLEIL

Le chat ouvrit les yeux,
Le soleil y entra.
Le chat ferma les yeux,
Le soleil y resta,

Voilà pourquoi, le soir,
Quand le chat se réveille,
J'aperçois dans le noir
Deux morceaux de soleil.

Maurice Carême

Auteur mistigri13
Membre
#55 | Posté le: 25 Avr 2016 11:09 
une belle histoire pleine d'émotion.....

J’y vais moi aussi…

Je suis née par une belle journée d’été en 1992. J’avais sept frères et sœurs tous aussi poilus que moi. Moi, j’étais presque blanche (certains disaient beige…) mais eux, ils étaient soit comme moi, ou tout gris. On jouait ensemble et maman nous surveillait tout le temps.

Un jour quelqu’un est venu nous chercher. On nous emmena dans une cage où tout le monde nous regardait en disant des choses incompréhensibles comme <ti-minou, y sont-y mignons, les tites-boules de poils …>. Maman n’était plus là, mais mes frères et sœurs me réconfortaient. Puis, ils sont partis un par un avec les gens qui parlaient bizarrement. En dernier, il ne me restait qu’un frère et une sœur. Je commençais à me sentir seule et ma maman me manquait.

Un jour, une petite fille est venue et m’a sortie de la cage. Elle avait l’air gentille mais, comme je ne la connaissais pas, je me sentais timide. J’étais quand même contente car certains de mes frères et sœurs étaient partis avec des gros messieurs qui parlaient forts et qui me faisaient peur.

La petite fille m’a emmenée chez elle. C’était grand, il y avait des escaliers… J’avais jamais vu ça des escaliers, les marches étaient plus hautes que moi . Je me suis trouvée un fauteuil et je me suis cachée derrière un coussin. La petite fille s’est assise près de moi et elle m’a caressée en m’appelant Lulli. Je me sentais perdue et je ne comprenais pas pourquoi elle disait <Lulli> si souvent.

J’avais faim, elle m’a alors offert des petites boules dures qui ne sentaient pas la même chose que le lait. Moi, je voulais du lait, juste du lait… Elle a fini par m’en donner un plein bol et je l’ai trouvée bien gentille. C’est là qu’elle est devenue ma meilleure amie. Elle m’a expliqué patiemment qu’il fallait que je m’habitue à manger d’autres choses si je voulais devenir une belle grande minoune. Pas question, ma mère me donnait du lait et c’est ma mère qui avait raison…

J’ai fini par goûter les petites boules dures, c’était pas si pire… Par la suite j’ai jamais voulu manger autre chose… même pas d’autres sortes de boules dures. J’aime pas le changement moi, et j’ai peur de m’empoisonner avec des boules carrées ou d’autres formes (j’en ai même vue en forme de poisson … ouach…)

J’ai passé de belles années avec la petite fille qui était devenue plus grande. Elle disait que j’étais son toutou vivant et elle me serrait fort dans ses bras. On continuait à jouer ensemble et j’attendais son retour de l’école avec impatience.

Un jour, elle est arrivée à la maison avec un garçon. Un grand grand monsieur, il disait qu’il était allergique aux chats. Allergique à moi?… impossible… J’ai quand même réussi à m’habituer à lui et j’aimais bien aller me coucher sur ses genoux. Comme ça, j’avais deux amis qui m’appartenaient… Ils m’appartenaient et je leur rendais bien en <les jasant> et en les frôlant doucement.

Un jour, que ma maîtresse passait la balayeuse…Je déteste la balayeuse, ça fait tellement de bruit… J’ai réalisé que c’était vraiment mauvais cette machine à faire du bruit car ma maîtresse est tombée et elle est restée là, couchée par terre.

J’ai pensé qu’elle voulait jouer, mais non, elle ne bougeait pas. C’était pas normal. J’ai voulu la réveiller en cassant un verre et des bibelots. Elle aurait dû réagir… Non elle dormait… Je sentais qu’il se passait quelque chose de grave. J’ai voulu avertir en allant à la fenêtre. Peine perdue, il n’y avait personne.

Comme je n’avais pas réussi à la réveiller, des messieurs sont venus la chercher avec un lit qu’ils avaient emmené avec eux. Elle n’est jamais revenue. J’ai attendu des jours et des jours.

Maintenant, je suis seule et je m’ennuie. Je me sens malade et je pense que je vais partir pour la retrouver, là où les messieurs l’ont emmenée. J’imagine que, si elle est restée là-bas, c’est qu’il doit y avoir de bons fauteuils et des grands bols pleins de petites boules dures qui goûtent bon.

Je pense avoir été une bonne petite amie pour elle et je suis sûre qu’elle a le goût de jouer avec moi. Alors, j’y vais…
Lulli (9ans)

Lulli, la petite chatte est partie rejoindre sa jeune maîtresse le 16 novembre 2001.

Auteur KEKER
Membre
#56 | Posté le: 25 Avr 2016 17:32 
triste, mais superbe !!

merci Mistigri,

Anne-Marie

Auteur mistigri13
Membre
#57 | Posté le: 20 Mai 2016 14:51 
Lorsqu'ils disparaissent les chats laissent de belles empreintes de pattes à tout jamais dans nos cœurs. Cela ne pourrait pas être autrement étant donné qu'il fut notre confident, notre ami, notre compagnon de vie pendant de si longues et belles années.
C' est comme un ange. Il vient dans nos vies pour les remplir d'amour et s'en va un jour tout en continuant de veiller sur nous.

Auteur TaNounou
Membre
#58 | Posté le: 21 Mai 2016 08:23 
Une belle pensée en prose que vous nous transmettez en ce coeur de printemps !
Bon week-end !
Eveline

Auteur mistigri13
Membre
#59 | Posté le: 27 Mai 2016 11:08 
Les chats s’aiment aussi

Ils sont comme nous dans la vie
Ils s’aiment, mais ils se chicanent aussi
Ils font aussi, de belles choses ensemble
Mais sont aussi difficile à comprendre

Ils se chamaillent, et poussent des cris
Et pourtant, on reste toujours surpris
Car l’instant d’après ils se font des bisous
Ils courent, ils s’amusent comme des fous

On n’est pas toujours non plus du même avis
On joue souvent au chat et à la souris
Pensons au moment où l’on veut un câlin
On ne dit rien, on fait sentir qu’on en a besoin

Le chat nous touche doucement avec son front
Avec grand respect, et par besoin d’affection
Alors que nous, on caresse de nos mains
Pour montrer que de vous on a besoin

Un chat aussi ne s’attache à un être humain
Que seulement, si avec lui il se sent bien

Auteur mistigri13
Membre
#60 | Posté le: 30 Mai 2016 16:43 
A toi mon maître
Autour de ta maison
Souvent je m'en éloignerai
Mais toujours vert toi je reviendrai
Même si tu compares ma fourrure à celle d'une peluche
Ne me considère pas comme un jouet
Laisse-moi la liberté
Mais sous ton toit réserve-moi un coin douillet
J'y viendrai avec joie
Je te donnerai mon affection
Que tu devineras par mon doux ronron
N'oublie pas que j'ai besoin de caresses
Donne-moi ton amour
Je serai patte de velours;

Page  Page 4 sur 5:  « Pécédent  1  2  3  4  5  Suivant » 
Discussion www.cimetierepourchat.com Forum / Discussion / POEMES OU BEAU TEXTES Top
Votre réponse 
 

Utilisateur : Mot de passe :  
Accès limité aux utilisateurs enregistrés.
 
 
| Forums | Répondre | Recherche |
 www.cimetierepourchat.com Forum Réalisé avec Chat Forum Software miniBB ®