Forums | Répondre | Recherche |
 
Prテゥsentation Prテゥsentation

Pistache , ou la douloureuse question

Auteur
Titlaine
Membre
#1 | Posté le:
4 Fev 2016 22:45
 
Bonsoir,
avant de crテゥer la page de Pistache, j'aimerais vous raconter son histoire et sa fin trop douloureuse et atroce. Mes remords, mes doutes m'assaillent encore et les dテゥparts de Mimine et Ponette m'ont beaucoup appris.
Pistache est nテゥe un 19 aoテサt 2003, encore en pleine canicule. Sa mティre テゥtait テゥpuisテゥe : elle avait mis bas un chaton gテゥant comparテゥ テ sa taille. Premiティre heure de vie : direct chez le vテゥtテゥrinaire. Sa mティre ne s'occupait pas de la petite. Les premiers gestes, les premiers soins ont テゥtテゥ donnテゥs par moi. Un lien trティs fort dテゥjテ entre nous.
テ trois semaines, sa mティre est partie pour ne jamais revenir. C'テゥtait une toute petite chatte angora couleur fumテゥe qui attirait les convoitises. A t elle テゥtテゥ volテゥe, a t elle rencontrテゥ un renard, car テ cause de la canicule, il y avait des renards qui テゥtaient en ville. Toujours est il que j'ai dテサ prendre en main l'テゥducation de cette chatte unique. Il a fallu trois semaines pour qu'elle soit テ peu prティs propre. Par le jeu, elle a appris テ ne pas griffテゥ ni mordre. Le lien dテゥjテ trティs fort est devenu plus qu'intense. Plus grande, elle ne se montrait pas aux テゥtrangers venant テ la maison. Peut テェtre 5 personnes ont pu la rencontrer, tout au long de sa vie. Quand je rentrais du travail, elle me criait pleine de reproches.
Pistache a dormi toutes ses nuits avec moi, contre moi serrテゥe. Voilテ pour la prテゥsentation de Pistache.
En juillet 2014, nous avons dテサ l'amener en urgence chez le vテゥtテゥrinaire. Insuffisance rテゥnale au dernier degrテゥ. Le vテゥtテゥrinaire a proposテゥ de nettoyer ses reins et de voir si elle rテゥagissait au traitement. Je connaissais dテゥjテ cette maladie. Pitchoune l'avait eu mais pas テ un tel degrテゥ. Ce qui テゥtait soignable pour Pitchoune ne l'テゥtait pas pour Pistache. Et c'est lテ que je n'ai pas pu me rテゥsoudre. Pistache a passテゥ 15 jours テ la clinique. Tout le monde l'aimait car elle テゥtait super cテ「line et gentille. Elle se laissait soigner bien sagement. Je la voyais deux fois par jour pendant des heures. Quand ses taux sont redevenus acceptables, Pistache est rentrテゥe テ la maison.
Elle テゥtait fortement diminuテゥe et lテ j'ai eu trティs mal et je n'arrivais toujours pas テ poser la bonne question. La nuit de son retour, elle a eu une fausse route et ses poumons commenテァaient テ se remplir d'eau. Retour aux urgences vテゥtテゥrinaires. J'テゥtais tellement paniquテゥe que le mテゥdecin de garde nous a sテゥparテゥes, je ne l'aidais pas. Alors, juste avant la sテゥparation, Pistache m'a dit au revoir. J'ai vu dans ses yeux qu'elle ne voulait plus. Ce regard je l'avais dテゥjテ vu et je ne voulais pas. Elle テゥtait trop gentille , cテ「line, douce pour que je la laisse partir. Elle s'est テゥteinte cette nuit lテ.
Depuis, je n'arrive pas テ faire mon deuil. Trop de questions se bousculent dans ma tテェte. Mon entテェtement テ la retenir l'a conduite テ une fin douloureuse, voilテ ce que je me dis.
Ces derniティres semaines, j'ai dテサ prendre la dテゥcision de l'euthanasie pour Mimine et Ponette. Avec les mテェmes doutes, ai je bien fait ? Pour Mimine la rテゥponse テゥtait テゥvidente : il n'aurait jamais remarche. Ce grand chat libre, privテゥ de ses mouvements ? Non jamais ! Pour Ponette, c'テゥtait plus difficile et encore plus car les deux derniティres semaines elle allait super bien. Mテェme au moment de l'opテゥration, elle avait une belle forme. Elle aurait pu vivre encore quelques jours, quelques heures ? Quelques semaines peut テェtre ? Mais si c'est pour souffrir, テ quoi bon ?
Beaucoup parmi vous ont dテサ prendre cette difficile et fatale dテゥcision. Si j'ai pu le faire ce dernier mois テ deux reprises, c'est parce que la fin douloureuse de Pistache me l'a appris.
J'ose espテゥrer que ma merveilleuse Pistache m'a pardonnテゥ. Moi j'ai beaucoup de mal テ le faire.

Auteur
Mariechats
Membre
#2 | Posté le:
5 Fev 2016 10:27
| Edité par :Mariechats
 
Vous テェtes comme moi, on a du mal テ se pardonner ce terrible et dernier acte d'amour.

Sur ce point lテ, je ne vous serai d'aucune aide, je ne peux vous apporter du soulagement je suis dans le mテェme テゥtat d'esprit que vous: regrets, remords, culpabilitテゥ et le besoin essentiel d'avoir un signe de notre minou nous faisant comprendre qu'il nous a pardonnテゥ.

Pardonner quoi ? De l'avoir tant aimテゥ que nous avons テゥtテゥ capables de surmonter notre douleur et notre rテゥpugnance pour commettre un acte que l'on arrive mテェme pas テ pardonner テ soi-mテェme.

On a beau avoir de bonnes raisons mテゥdicales, des tonnes d'amour, notre conscience, notre coeur ne nous laissent pas un moment de rテゥpit, on ne trouve pas la paix.

C'est difficile dans de telles circonstances et dans l'テゥtat d'esprit et de questionnement oテケ nous nous trouvons autant vous que moi de pouvoir faire son deuil. Nous sommes prisonniティres de notre culpabilitテゥ, de notre chagrin et nous tournons en rond.

Marie

Auteur
superfetatoire
Membre
#3 | Posté le:
5 Fev 2016 12:54
 
Bonjour Titlaine (Daniティle, je crois ?),

Je comprends trティs bien votre culpabilitテゥ en ce qui concerne Pistache, mテェme si je n'ai pas vテゥcu cela.

Une amie s'est trouvテゥe dans un cas un peu similaire, テ la diffテゥrence que c'est son mari qui n'arrivait pas テ prendre la dテゥcision. Leur chatte avait un cancer, il l'emmenait tous les deux jours chez le vテゥto pour qu'il lui fasse une piqテサre pourla requinquer un peu, alors que la pauvre n'en pouvait plus. Son mari n'arrivait pas テ se rテゥsoudre テ prendre LA dテゥcision, c'テゥtait trop dur pour lui, et il n'avait pas non plus dit テ son テゥpouse テ quel point leur chatte allait mal. Ce n'est que lorsque mon amie a emmenテゥ elle-mテェme la chatte chez le vテゥto qu'elle a su テ quel stade en テゥtait la pauvre petite mティre. Mon amie a programmテゥ l'euthanasie, et elle m'a dit que le jour oテケ, seule, elle a emmenテゥ la chatte chez le vテゥto, elle avait eu l'impression que la chatte la regardait en lui disant "テァa y est, enfin, vous avez compris".

Culpabiliser en pensant qu'on leur a infligテゥ une fin de vie douloureuse, c'est normal. Pour autant, pouvons-nous toujours savoir テ quel point ils souffrent ? Non, surtout quand il s'agit d'un chat, car ils n'extテゥriorisent pas la douleur comme le font les chiens. Les vテゥtテゥrinaires vous ont-ils alertテゥe sur son テゥtat, sur sa souffrance, vous ont-ils dit qu'il ne fallait pas insister ?

Pour ma part, quand j'ai su que pour mon Ying c'テゥtait fini, j'ai voulu le ramener quelques heures テ la maison pour la raison que j'explique dans le post "Yang a perdu son Ying", mais depuis qu'il est parti je me demande quand mテェme si j'ai fait le bon choix. Il ne souffrait pas grテ「ce テ la morphine, il テゥtait juste inconfortable テ cause de l'oedティme. Ai-je eu raison de faire ce que j'ai fait, ai-je eu tort, je ne sais pas, je ne saurai jamais. Je sais juste que j'ai pensテゥ テ lui, j'ai voulu le rassurer, sans me demander comment j'allais supporter de devoir le conduire chez le vテゥto quelques heures plus tard. J'ai espテゥrテゥ lui faire du bien, peut-テェtre lui ai-je fait du mal, mais comment savoir ?

Vous ne pouviez vous rテゥsoudre テ laisser partir Pistache, c'est comprテゥhensible. Vous culpabilisez, c'est normal. Faut-il pour autant vous flageller ? Non. Votre amour pour elle vous a aveuglテゥe, vous n'aviez pas la capacitテゥ テ accepter de lテ「cher sa petite patte pour la laisser partir. Qui peut vous en blテ「mer ? Personne. Confrontテゥ テ la rテゥalitテゥ, on s'en sort comme on peut, on rテゥagit comme on peut. Et vous le dites vous-mテェme, cela vous a servi テ comprendre.

Soyez certaine que Pistache vous a pardonnテゥ, si tant est que vous ayez quelque chose テ vous faire pardonner. Vous n'avez pas mal agi, vous avez agi comme vous le pouviez. Quant テ Mimine et Ponette, est-il vraiment nテゥcessaire de vous dire que vous avez fait ce qu'il fallait faire ? Vous avez des doutes, mais tout au fond de votre coeur, vous savez que vous avez pris la bonne dテゥcision.

Courage テ vous, pardonnez-vous et ne doutez plus.

Bonne journテゥe
Marie-Catherine

Auteur
Mariechats
Membre
#4 | Posté le:
5 Fev 2016 19:10
 
Bonsoir Daniティle

Il y a dans le post "Nos plus belles histoires de chat", les textes de Marie-catherine et de
Anne-Marie テゥcrits aujourd'hui pour toutes et pour moi en particulier et je crois que de les lire vous apaiserait comme ils m'ont apaisテゥe.

Marie

Auteur
KEKER
Membre
#5 | Posté le:
6 Fev 2016 07:55
 
Bonjour Daniティle,

Marie-Catherine a raison, vos minous ne vous en veulent aucunement, ils savent au plus profond de leur coeur que vous avez fait le maximum pour eux, ce que vous pensiez テェtre le mieux pour leur bien-テェtre...

N'ayez aucun regret, vous avez agi pour le mieux. Cela n'empテェche pas la peine, oui, et le chagrin de ne plus les avoir prティs de nous, mais ils sont en paix et ne souffrent plus.

Comme le dit Marie-Catherine, il faut que vous arriviez テ vous pardonner !

Bon courage, n'hテゥsitez pas テ nous テゥcrire si on peut vous aider.

amitiテゥs,

Anne-Marie

Auteur
Titlaine
Membre
#6 | Posté le:
6 Fev 2016 11:55
 
Bonjour,
merci Marie, Marie Catherine et Anne Marie.
Mon histoire avec cette chatte テゥtait intense et l'est encore, elle me suivait partout, passait son temps テ テェtre テ cテエtテゥ de moi, aboyait (si, si, je vous assure ) quand je rentrais en retard du travail. J'ai テゥtテゥ sa maman dティs le premier jour de sa vie. Ce lien si fort entre nous a テゥtテゥ la cause de mes manquements pour les derniers jours de sa vie, la douleur aveugle, テ un point tel que le vテゥtテゥrinaire m'a demandテゥ de partir, c'est テ cet instant que j'ai rテゥalisテゥ combien je n'aidais pas Pistache dans sa douleur.
Si aujourd'hui, je vais un peu mieux, il me reste encore テ accepter. ...

Auteur
superfetatoire
Membre
#7 | Posté le:
6 Fev 2016 12:28
 
Bonjour Daniティle,

Je veux bien croire que Pistache aboyait, Ying, lui, grognait parfois ! Avec eux, nous avons eu 2 animaux en 1, un chien et un chat.

Auteur
mistigri13
Membre
#8 | Posté le:
6 Fev 2016 15:24
 
De tout coeur avec vous Titlaine surtout que malheureusement dans quelques temps je serai une fois de plus confrontテゥe テ cette terrible dテゥcision.
Sincティre pensテゥe.
Gi;

Auteur
Titlaine
Membre
#9 | Posté le:
6 Fev 2016 17:29
 
Bonjour Mistigri, je suis, d'un peu loin en ce moment, l'histoire de Calinou, vaillante petite chatte. J'ai pu voir combien Mistigri et Pistache se ressemblent. Merci pour vos fleurs et messages.
Daniティle

Auteur
Titlaine
Membre
#10 | Posté le:
6 Fev 2016 17:31
 
Superfテゥtatoire, j'ai eu un chien qui se prenait parfois pour un chat, avec son ami Pitchoune, un chat, ils faisaient les 400 coups !

Auteur
mumubert
Membre
#11 | Posté le:
24 Sep 2020 22:08
 
Titlaine
Bonsoir,
Je comprends votre テゥtat d'esprit Je ressens les mテェmes doutes, la mテェme culpabilitテゥ pour mon Mowgli. Le 11 aoテサt, je l'ai emmenテゥ chez le vテゥtテゥrinaire car il n'テゥtait pas trティs bien mais sans plus, il jouait, il mangeait. Et aprティs une prise de sang, le ciel m'est tombテゥ sur la tテェte. J'ai dテサ le faire partir, car il avait la pif. J'aurais pu le ramener テ la maison, mais il fallait que je le laisse seul dans une chambre car il テゥtait contagieux et il y a d'autres chats. De plus, il aurait テゥtテゥ malheureux, tout seul, il aimait trop テェtre avec nous. Et pour combien de temps ? C'est une maladie incurable. J'ai donc dテサ le faire euthanasier, mais cette dテゥcision me hante encore et le fera encore longtemps. Je ne voulais pas qu'il souffre et en mテェme temps, je me devais de protテゥger les autres mais ce n'est pas facile テ vivre, car j'ai l'impression de l'avoir trahi. Bon courage テ vous. Amicalement

Auteur
KEKER
Membre
#12 | Posté le:
25 Sep 2020 07:40
 
Bonjour Murielle,
Non, vous n'avez pas trahi votre Gligli !! Vous lui avez テゥvitテゥ une mort pテゥnible, des souffrances... ce n'est pas rien ! Et pensez テ vos autres minous, la contagiositテゥ... C'est une maladie incurable, il ne pouvait pas aller mieux, テァa aurait テゥtテゥ de pire en pire, et votre geste a テゥtテゥ un geste d'amour pour lui, son dernier cadeau.
Je sais que tout ce qu'on pourra vous dire ne peut pas vous consoler mais peut-テェtre apaiser un peu votre douleur...
Je vous embrasse, bien amicalement, et vous souhaite du courage !
Anne-Marie

Auteur
lepapou
Membre
#13 | Posté le:
25 Sep 2020 09:21
 
Bonjour Daniティle,

L'histoire de vie de notre Papou a dテサ se terminer aussi par cette terrible dテゥcision que beaucoup d'entre nous ont vテゥcu.

Mais je crois que cette citation que j'aime beaucoup rテゥsume bien ses situations difficiles :

"les plus grands actes d'amour sont parfois les plus difficiles テ accomplir."

Il ne faut pas culpabiliser Daniティle .

Pistache a eu tout l'amour que vous pouviez lui donner et mテェme si l'on a envie de les garder le plus longtemps possible, il faut parfois accepter la cruelle vテゥritテゥ pour nos compagnons ; les voir partir et leur テゥviter d'inutiles souffrances.

Je pense qu'ils nous en sont reconnaissants.

Bien amicalement.

Prテゥsentation Prテゥsentation

Pistache , ou la douloureuse question
Top
Votre réponse 
 

Utilisateur : Mot de passe :  
Accès limité aux utilisateurs enregistrés.
 
Retourner en haut