chacaju  ne souhaite plus recevoir de messages privés Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Agathe (cleo) a été vue  651 186  fois.
651 186 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
Agathe (cleo)
BRITISH-SHORTHAIR
Il est né le:26/01/2005
Il nous a quittés le:04/04/2013
 

74 photos

1587 Fleurs

aucune bougie

402 messages

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à Agathe (cleo)

A Cléo, notre amie, notre amour, sache que tu as été l'un des plus beaux cadeaux de notre vie.

Jamais nous ne t'oublierons, nous te portons désormais chacun dans notre cœur, dans nos pensées.

Tu faisais partie de notre famille. Par ta bonté, ta douceur, tu as porté ta pierre pour construire avec nous de belles choses.

Merci mon trésor pour ces belles années partagées.


Au revoir ma douce, j'aime Ă  rĂŞver, Ă  penser que nos chemins se croiseront de nouveau,
et que, oĂş que tu sois, tu entends ma voix.


Merci à vous pour vos témoignages de sympathie. Cléo est et restera dans nos cœurs.




1587 Fleurs
  • Déposé par NOIXDECOCO Déposé par NOIXDECOCO
  • Déposé par mysti Déposé par mysti
    reposes en paix et veilles sur ceux qui t'ont aimes
  • Déposé par lince34 Déposé par lince34
    doux repos belle cleo
  • Déposé par superfetatoire Déposé par superfetatoire
  • Déposé par chacaju Déposé par chacaju
    de la part de ton amid choupette
  • Déposé par MISTRAL Déposé par MISTRAL
    FAMILLE MISTRAL DE LA SAUVAGETTE ET RAMSES II
  • Déposé par chacaju Déposé par chacaju
    Avec toute notre affection cléo



402 messages

Déposé par elise2512 le 04/04/2016  
Ma chère Cléo aux yeux d’or,
Il y a 3 ans, tu t’envolais brutalement vers le paradis des chats en laissant ta famille dévastée par la peine. Tu n’es plus là physiquement mais ta famille continue à te faire vivre dans son cœur et dans sa mémoire. Repose en paix ma toute belle et reçois mes plus belles caresses, accompagnées de doux bisous.
Avec toute ma tendresse pour toi et mon amitié pour ta maman.
Elise
*****
"Les morts que nous avons aimés nous habitent et nous accompagnent tout au long de notre vie.
L'essentiel d'un être décédé et qu'on a aimé, ne se trouve point au cimetière ni dans une urne, mais dans notre cœur."
(Martin Gray)

Déposé par KEKER le 04/04/2016  
Déjà 3 ans au paradis des minous, belle princesse. Voici un poème, avec toute ma tendresse...
LES DATES ANNIVERSAIRES
***********************
J'ai un profond respect des dates anniversaires
Ces portes que le Temps dispose autour de nous
Pour ouvrir un instant nos coeurs à ses mystères
Et permettre au passé de voyager vers nous.
***
Je suis toujours surpris par les coĂŻncidences
Qui nous font un clin d'oeil du fond de leur mémoire
En posant des bonheurs sur les journées d'absence
Et nous laissent Ă  penser que rien n'est un hasard
***
Peut-ĂŞtre est-ce un moyen lorsqu'ils se manifestent
Pour ceux qui sont partis dans un autre univers
De nous tendre la main par l'amour qui nous reste
Pour nous aider parfois à franchir des frontières
***
Est-ce nous qui pouvons au travers de l'espace
Influencer ainsi la course des années
Ou serait-ce un lambeau de leur chagrin qui passe
En déposant des fleurs sur le calendrier
***
Il existe en tous cas dans les anniversaires
Une part de magie qui fait surgir d'ailleurs
Les visages ou les mots de ceux qui nous sont chers
Des êtres qui nous manquent et dorment dans nos cœurs
***
Ils sont lĂ  quelque part pour un instant fugace
Et dans les joies souvent qu'ils partagent avec nous
Se rendorment certains que rien n'a pris leur place
Et que leur souvenir nous est resté très doux
***
Sans amour notre vie n'est plus qu'un long voyage
Un train qui nous emporte à travers les années
Mais celui qui regarde un peu le paysage
Ouvre déjà son coeur pour une éternité
***
Au delĂ  des paroles et de la bienveillance
Il existe des voies difficiles Ă  cerner
Faites de souvenirs, d'amour et de silence
Et que bien des savants vous diront ignorer
***
Elles sont un privilège au coeur de la souffrance
Un baume pour les jours qu'on ne peut oublier
Qui pourraient avoir l'air d'ĂŞtre sans importance
Mais qui soignent des plaies difficiles Ă  fermer
***
J'ai un profond respect des dates anniversaires
Ces portes que le Temps dispose autour de nous
Pour ouvrir quelquefois nos coeurs à ses mystères
Et permettre au passé de voyager vers nous
***
Pour ouvrir quelquefois nos coeurs à ses mystères
Et permettre au présent de nous sembler plus doux.
***
(Yves Duteil)
-------------

Déposé par Migisa le 04/04/2016  
douces pensées pour Agathe et réconfort pour sa maîtresse en ce triste jour...

Déposé par PiouPiou le 20/03/2016  
Le printemps pareil Ă  une fleur Ă©close
S'ébroue de giboulées et prend la pose
Des nuées de jonquilles brillent dans les prés
Telles des étoiles sur la voie ladée
Un air léger, léger, caresse nos joues
Comma un baiser de papillon fou
Le corselet des premières abeilles, bientôt
se teintera de sang nouveau des coquelicots
et les libellules ivres sous la tonnelle
valseront dans les premiers rais du soleil...
*****
Petits bisous sur ta truffe ma Belle Cléo

Déposé par chacaju le 07/09/2015  

Été : être pour quelques jours
Été : être pour quelques jours
le contemporain des roses ;
respirer ce qui flotte autour
de leurs âmes écloses.
Faire de chacune qui se meurt
une confidente,
et survivre Ă  cette soeur
en d'autres roses absente.
J'ai une telle conscience
J'ai une telle conscience de ton
être, rose complète,
que mon consentement te confond
avec mon coeur en fĂŞte.
Je te respire comme si tu Ă©tais,
rose, toute la vie,
et je me sens l'ami parfait
d'une telle amie.
Je te vois, rose
Je te vois, rose, livre entrebâillé,
qui contient tant de pages
de bonheur détaillé
qu'on ne lira jamais. Livre-mage,
qui s'ouvre au vent et qui peut ĂŞtre lu
les yeux fermés ...,
dont les papillons sortent confus
d'avoir eu les mêmes idées.
R. M. Rilke
Les roses

Déposé par KEKER le 18/07/2015  
Cléo, un petit texte qui te va si bien ! Ce que tu aurais pu dire à ta mamanchat,
« Maman,
Je suis désolée, désolée d'être partie sans prendre soin de t'avertir avant. Désolée que tu sois prise avec cette douleur que je ressens de là où je suis. Je ne voulais pas partir, j'étais bien avec toi, j'étais heurese, la plus heureuse des chattes. Mais vois-tu maman, j'avais peut-être un cœur faible et moi-même je ne le savais pas et un jour il a tout simplement arrêté et je me suis endormie. Je regrette, car, moi aussi j'aimerais tant te revoir, tu me manques, maman. Toutes les larmes que tu verses pour moi témoignent de ta douleur que je partage. Tu n'as pas pu me dire adieu mais je t'ai vue pleurer sur moi quand tu m'as trouvée, inerte. J'étais avec toi, malgré tout. J'avais peur, moi aussi, de ne plus jamais pouvoir te toucher, te réconforter. Tu as été une bonne maman! Ne te blâme pas, tu ne pouvais pas savoir. Je ne t'ai donné aucun signe et moi-même je ne savais pas que je m'endormais pour la dernière fois. Merci, pour toutes ces années de bonheur et d'amour. Merci de faire perdurer ma mémoire et de dire que j'ai vécu. Je sais que je suis importante pour toi et pleure si cela te fait du bien, car toutes les larmes ne sont pas mauvaises. Elles sont le symbole de tout l'amour que tu m'as porté et que tu me porteras encore. Je sais que tu ne m’oublieras pas, je connais ton cœur. Je te promets de toujours être là quand tu en sentiras le besoin. Pense à moi et je viendrai, tu sentiras ma présence. Je t'aime ! »
(vu sur la page de Lestat)

Déposé par KEKER le 17/07/2015  
Maman, un coucou du paradis pour chats
J’ai mis du temps Maman à t’écrire,
Mais je voulais te rassurer car je sais que tu es très triste depuis mon départ.
Et oui, dans une autre dimension, dans le monde astral,
Il y a un nid rempli d'amour et très douillet pour nous.
Il y a des balles de laine, de l'herbe Ă  chat,
Des rivières de lait, des souris à profusion et surtout…
Il y a plein de toutous, et l’on s’entend super bien
Comme quoi, les humains racontent un peu n’importe quoi, Maman.
Je suis bien oĂą je suis.
Je suis bien entouré.
Toutes les caresses, toutes les tendres attentions, tous les derniers soins que tu m'as offerts,
Je les ai apportés avec moi.
La plus importante des choses que tu dois savoir,
C'est qu'il y a une ouverture dans les nuages d'oĂą je peux te voir.
C'est comme si tu Ă©tais avec moi.
D'ici, je peux prendre soin de toi en pensée.
Il m'est impossible de t'oublier, ton image et ta gentillesse sont gravées dans mon coeur.
Si un matin, tu te réveilles avec un sourire aux lèvres et un ronronnement dans les oreilles,
C'est que je t'aurai rendu une petite visite dans tes songes.
Merci pour ton amour.
Je t'aimerai Ă©ternellement!

Déposé par maninette le 09/07/2015  
Regard de chat
Dans l’eau pure d’un lac profond
C’est tout le soleil qui se mire,
Une énigme tombée au fond
D’un puits secret qui vous attire…
Passablement reflet sorcier
D’une lune mystérieuse,
Se faisant parfois messager
De méditation nébuleuse.
Deux prunelles et deux bijoux
Descendus d’une autre planète
OĂą, grand jamais, pauvres de nous
N’aurons accès, je le regrette.
C’est là leur pouvoir et beauté
Ainsi qu’étrange phénomène,
Un regard de tous, convoité,
Cadeau d’une étoile lointaine

Déposé par KEKER le 27/06/2015  
Va mon ange
Va mon petit ange, déplie tes douces ailes
puisque la vie ici te quitte
envole-toi vers ce grand ciel
et tant pis si mes yeux me piquent.
Tu as bien assez souffert ici bas
envole-toi vers l'au-delĂ 
mĂŞme si cette douloureuse absence
restera pour moi ici souffrance.
Tu sera toujours au fond de moi
dans le creux de mon coeur tu dormiras
et dans mes heures de grands combats
ta douce présence me réchauffera.
Va mon petit ange, va
ne te retiens pas pour moi
Je resterai debout, ne t'inquiète pas
je garderai pour que rien ne change
le bonheur en moi d'avoir ici-bas
rencontré un ange ....
et dans mon coeur Ă  jamais et pour toujours
je saurai ce que signifie le mot AMOUR ......

Déposé par elise2512 le 18/06/2015  
*** Trop beau ton Paradis… ***
Un petit nuage flotte dans le ciel ;
En tombent de jolies gouttelettes dorées.
Et hop, j’en ai plein les yeux…
Oh mais c’est magique ! C’est toi que je vois mon Trésor !
Tu cours lĂ -haut dans les herbes folles,
Entouré d’autres « jolis cœurs » à 4 pattes,
Et dans les airs, ça virevolte d’oiseaux de toutes les couleurs.
C’est plein de lacs, de rivières avec une eau si belle, si limpide…
C’est plein de forêts, de champs et de fleurs…
L’air y est si doux, si pur, si sain…
Qu’il est beau ton Paradis, trop beau !
Où trouver l’échelle pour monter là-haut ?
Dis-moi mon Ange…où ?

Déposé par KEKER le 16/06/2015  
Je suis assise ici, seule, si triste, et solitaire,
Je pense Ă  toi souvent,
Chaque minute du jour,
Me demandant comment tu vas,
Ce que tu fais,
Souhaitant te serrer dans mes bras.
Je suis assise,
Me souvenant de tout ce que nous avons partagé,
RĂŞvant Ă  tout ce qui sera,
Et je verse une larme pour chaque minute sans toi.
Parfois, je crois en ma force
Et que le temps qui nous sépare s'écoulera vite,
Et puis parfois,
Je m'assieds et pleure et me demande,
Pourquoi faut-il que l'amour fasse ainsi mal...
Et je réalise que ce n'est pas l'amour qui fait si mal...
Mais d'ĂŞtre lĂ  sans toi.

Déposé par elise2512 le 31/05/2015  
POUR MA MERE
Il y a plus de fleurs
Pour ma mère, en mon coeur,
Que dans tous les vergers ;
Plus de merles rieurs
Pour ma mère, en mon coeur,
Que dans le monde entier ;
Et bien plus de baisers
Pour ma mère, en mon coeur,
Qu'on en pourrait donner.
(Maurice CarĂŞme)

Déposé par KEKER le 12/05/2015  
Juste un instant de tendresse
Avec toi comme avant,
Juste te faire un gros câlin,
Juste un moment partagé
Et quelques mots murmurés à ta petite oreille ,
Juste te faire un bisou,
Pour ça, je donnerais tout
Juste que tu reviennes,
Et que s'envolent mes peines ,
Juste parce que j'ai besoin de toi,
(Auteur inconnu - Internet)
Pour toi, petite Cléo, et ta mamanchat

Déposé par AMARIE le 03/05/2015  
** Un brin de muguet ... un mois de bonheur,
Un bouquet pour toute une année.
Un brin de tendresse ... un bouquet d'amour,
A toi ma CLEO pour l'éternité ... **

Déposé par maninette le 02/05/2015  
MUGUET
Cloches naĂŻves du muguet,
Carillonnez ! car voici Mai !
Sous une averse de lumière,
Les arbres chantent au verger,
Et les graines du potager
Sortent en riant de la terre.
Carillonnez ! car voici Mai !
Cloches naĂŻves du muguet !
Les yeux brillants, l'âme légère,
Les fillettes s'en vont au bois
Rejoindre les fées qui, déjà,
Dansent en rond sur la bruyère.
Carillonnez ! car voici Mai !
Cloches naĂŻves du muguet !
Maurice CarĂŞme

Déposé par chacaju le 11/04/2015  
"Ne pleure pas parce que les choses
sont terminées;
souris parce qu'elles ont existé."
L. E. Bourdakian

Déposé par elise2512 le 10/04/2015  
Le 9 avril 2014 était une bien triste date anniversaire pour moi. Merci à ta maman pour sa gentille attention ; ça m’a réchauffé le cœur. Je te fais mes plus tendres caresses, ma jolie princesse Cléo.

Déposé par chacaju le 05/04/2015  
"Lorsque deux nobles cœurs se sont vraiment aimés. Leur amour est plus fort que la mort elle-même. Cueillons les souvenirs que nous avons semés. Et l'absence après tout n'est rien lorsque l'on s'aime."
Guillaume Apollinaire

Déposé par chacaju le 04/04/2015  
Coucou ma Cléclé,
DĂ©jĂ  2 ans que je n'entends plus tes ronrons. La tristesse s'estompe mais les souvenirs restent.
Je me rappelle tes coups de tête affectueux, tes magnifiques vocalises. Tu n'aimais pas rester seule et toutes les 2 , nous en avons fait des nocturnes. Je travaillais, encouragée par ton doux ronronnement et ta présence. Sache Cléo que tu as été pour moi une compagne, un vrai trésor, un puissant moteur durant mes longues études. MeRci mon petit cœur.
Lorsque tu es partie, j'avais déjà quitté le cocon familial, et quand je revenais, c'est avec le coeur très gros que j'ouvrais la porte sachant que ma belle ne m'attendrait plus désormais.
Maintenant je te garde dans mon cœur. Tous les jours, tes photos défilent sur mon portable et je ne m'en lasse pas.
Tu me manques ma belle princesse bleue. Je t'aime et j'aime entendre maman parler de toi avec tout son amour et sa sensibilité.
Mille Câlins Cléo en ce jour.
Ta Chacha.

Déposé par chacaju le 04/04/2015  
A notre Cléo,
Je te remets ce petit texte aujourd'hui car il te correspond , c'est toi mon trésor et je sais que de ton nuage tu dois ronronner, en voyant toutes les jolies fleurs qui te sont offertes. Et moi, je te porte dans mon cœur et revis encore plus intensément cette belle
histoire d'amour, aussi je te promets hormis quelques petites larmes d'émotions, tu connais ma sensibilité, je ne pleure pas parce que je t'aime très très fort mon ange.
A toi notre chat tout en rondeur de la tĂŞte aux pieds,
Cléo, ta tête ronde comme une pomme, nous rappelait la tête de l'ours en peluche de notre enfance,
tes yeux ronds cuivrés pleins de malice, aux couleurs si intenses exprimaient à eux seuls tes moindres désirs, ton regard nous donnait l'impression d'un étonnement, d'un émerveillement perpétuel.
Chez toi, tout Ă©tait rond, ta tĂŞte,ton corps, tes yeux, le bout de ta queue,
Chez toi, tout était doux, ta fourrure et ton tempérament, nous ne pouvions rêver plus tendre.
Est ce cette rondeur qui te donnait ce caractère si paisible, si équilibré?
Ecrire ces quelques lignes , te décrire m'apaisent, tu étais un chat zen, anti-stress.
Tu régnais dans notre maison en "Maîtresse",tu savais tout en douceur t'imposer.
Quand tu voulais des caresses, c'est toi qui décidais du moment et de qui tu désirais les recevoir.
D'une grande curiosité, tu passais beaucoup de temps à observer ,à nous épier calmement. Tu
comprenais tous les interdits.
CLEO, tu étais notre nounours, une" bonne pâte"mise autant que je puisse l'espèrer entre des mains aimantes.
Tu étais" british", flegmatique et ce trait de caractère avait l'immense pouvoir d'apaiser.
Tu étais bavarde, toujours quelque chose à dire et tu nous écoutais. Tu étais intelligente. Il ne te manquait que la parole,mais même sans elle, tu savais toujours te faire comprendre. Tu savais toujours décrypter nos peines et nos maux et tenter de les déjouer par ton doux ronronnement et ta présence, tu m'étais particulièrement précieuse ma Cléo.
Quel bonheur de t'avoir aimée, te t'avoir rendue heureuse, tu nous suivais partout, surtout ceux de nous que tu préférais, tu n'aimais pas la solitude, et tu ne supportais pas la notre.
Et ce matin du 4 avril 2013, la vie , le sort ou le destin ou ....je ne sais ? en a décidé autrement.
Tout allait bien, joyeuse, petit train train habituel, petit rituel de chaque matin à l heure du petit-déjeuner familial, tu semblais en forme. Quelques temps plus tard, ton chemin s'est arrêté alors que tu tentais
de me suivre, tu t' es écroulée à mi- parcours sans un bruit et sans vie....et à seulement 8 ans.
Je t'ai portée, embrassée, appelée mais en vain malgré ma grande détermination : "te voir repartir", un grand moment de déni, je ne pouvais croire en cette cruelle vérité.
Une mort subite, "une belle mort sans douleur et souffrance" mais troublante, perturbante pour nous tous qui t'aimions. Avons nous négligé quelque chose, préoccupés par tant d'autres choses ? Nous n avons pas souhaité te faire autopsier, pourquoi mutiler notre belle princesse? je me dis que nous n'avons pas eu de décision douloureuse à prendre même si je considère que ce geste est la plus belle preuve d'amour que l'on puisse donner à un être qui souffre et que l 'on aime. Cléo, tu nous as épargnés le cruel dilemme qu'est de définir le moment où il faut agir et nous t' en remercions.
Cependant nous ne pouvons plus te voir ,te toucher ni te câliner
Toutes tes qualités font que le vide que tu as laissé malgré toi, est pesant, mon gros Nounours, ma Cléo, nous voudrions encore une fois te remercier pour ces huit années de bonheur, nous ne le ferons jamais assez! Le temps fait son oeuvre , le deuil et ses étapes évoluent pas à pas , mais il y a cependant des jours , des moments où la peine et la mélancolie sont plus mordantes. Nous nous permettons de croire que tu veilles sur ton petit monde et que tu n'es jamais très loin de nous.
Ne pleurons pas, cela t''enlèverait toute ta jovialité, nous savons que là où tu es désormais, nous l'espérons, tu es heureuse.
DE GROS CALINS MON GROS NOUNOURS,
Au revoir petit Ange, ma toute douce.




L'Album photo contient 74 photos
Highslide JS
hum tentant tout ça!
Highslide JS
Petite sieste
Highslide JS
Bonne nuit Cléclé
Highslide JS
Que veux tu?
Highslide JS
Oh la charmeuse
Highslide JS
Je pense
Highslide JS
Je pense encore
Highslide JS
Ah c'est quoi?
Highslide JS
Le sac et bio qui plus est
Highslide JS
Tourments?
Highslide JS
Je pose
Highslide JS
Chat charmeur
Highslide JS
Je vais me reposer.....
Highslide JS
Ah les bras, j'ai les pattes ds le vide
Highslide JS
Que se passe t'il ?
Highslide JS
Bonne nuit
Highslide JS
Not disturb please
Highslide JS

Highslide JS
je bronze
Highslide JS
Un sac encore un sac
Retourner en haut