CIMETIEREPOURCHAT.COM
rendez un dernier hommage à votre chat disparu



Connectez vous pour utilisez les Mails privés et le carnet d'adresses
Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page



Facebook LinkedIn Twitter



La page de Noé a été vue 4 506 fois.

En hommage à
Noé

EUROPEEN
Il est né le :01/05/2013
Il nous a quittés le :04/05/2015
 



En hommage à Noé

Mon petit Noé,

Je suis venue te chercher au refuge il y a 11 semaines exactement. J'avais perdu 1 mois avant le petit compagnon à poils de mes 11 dernières années et quand je suis arrivée au refuge, tu es venu vers moi, tu t'es frotté à moi, un peu comme si nous nous connaissions déjà. Tu étais tout noir, avec de magnifiques yeux verts et j'avais entendu les idioties que les humains pensent à propos des chats noirs. Mais moi, tout ce que je voyais c'était un matou adorable.

Je t'ai emmené chez moi, je t'ai parlé sur le trajet, je t'ai expliqué que tu allais avoir une nouvelle maison, une nouvelle famille, que je serai ta maman et que je ferai toujours tout ce que je pourrai pour toi, pour te rendre la vie douce.

Très vite, j'ai remarqué que ton appétit diminuait et que tu dormais de plus en plus. Je suis allée consulter parce que tu étais fiévreux. Le vétérinaire t'a vite remis en forme et on croyait que ce n'était pas grave. Puis c'est revenu. Il a fallu à nouveau quelques piqûres et médicaments, mais tu étais toujours en forme et tu venais tous les soirs t'endormir près de moi, collant ta petite tête dans mon cou pour que nous partagions mon oreiller et nos rêves.

Un jour, j'ai remarqué que tes yeux verts commençaient à avoir un pourtour rouge, j'ai encore consulté et j'ai soigné tes yeux matin, midi et soir pendant 4 semaines. tu étais un trésor de petit chat qui se laissait faire.

Après ça, la fièvre est revenue, tu as commencé à avoir des difficultés à marcher et le vétérinaire t'a fait une prise de sang. Le verdict est tombé, tu étais atteint de leucose. Je ne comprenais pas, le refuge t'avait dépisté négatif et tu avais été vacciné.

Quoiqu'il en soit, je t'ai donné des médicaments pour te soulager et je t'ai gardé avec moi aussi longtemps que possible. Hier soir, tu as commencé à montrer des signes qui ne trompent pas et tu me regardais tristement. Je suis restée près de toi toute la soirée, je t'ai pris sur moi pour te câliner. Ce matin, j'ai été obligée de t'emmener pour ton dernier voyage mais avant je t'ai parlé longuement et tu as trouvé la force de te hisser sur tes pattes avant pour frotter ta tête à mon menton comme tu le faisais lorsque tu es arrivé chez toi il y a 11 semaines pour montrer que tu étais content d'avoir une maison, une famille. Est ce que ça veut dire que tu me pardonnes d'avoir été obligée d'abréger ta vie? Je m'en veux tellement d'avoir dû faire ça.

Mon petit Noé, je suis malheureuse aujourd'hui, je te pleure, je n'ai pu te garder que 11 semaines près de moi, tu étais un trésor de gentillesse, un amour de petit chat et je ne t'oublierai jamais. Je t'aime mon beau petit matou et tu es dans mon cœur pour toujours.






103 Fleurs

  • Déposé par Noe60 Déposé par Noe60
    Je pense toujours à toi et tu me manques.
  • Déposé par Noe60 Déposé par Noe60
    Mon Noé, tu me manques toujours autant. Je n'arrive toujours pas à parler de toi ou à penser à toi sans que les larmes viennent. J'espère seulement que tu es en paix là où tu es. Ta présence me manque
  • Déposé par Didijolie Déposé par Didijolie
    Calins beau Noe.
  • Déposé par Noe60 Déposé par Noe60
    Mon beau Noé, tu me manques tant. Je t'aime et penserai toujours à toi
  • Déposé par Didijolie Déposé par Didijolie
    Douce nuit mon beau chat. Calins.
  • Déposé par Didijolie Déposé par Didijolie
    Calins beau Noé!
  • Déposé par Noe60 Déposé par Noe60
    Deux mois hier et tu me manques tellement... Je t'aime mob beau et je voudrais encore que tu viennes demander un câlin le soir avant de dormir.
  • Déposé par Noe60 Déposé par Noe60
    Bientôt déjà deux mois et ta présence et ton affection me manquent tant
  • Déposé par Noe60 Déposé par Noe60
    Tu me manques toujours autant mon beau, ta présence, tes câlins, je me sens si seule maintenant
  • Déposé par Noe60 Déposé par Noe60
    Tu me manques toujours autant mon beau, ta présence, tes câlins, je me sens si seule maintenant
  • Déposé par Didijolie Déposé par Didijolie
    1 mois au paradis deja. Prends soin de ta Mamanchat a qui tu manques si fort. Calins tout beau.
  • Déposé par Noe60 Déposé par Noe60
    4 semaines que j'ai du te laisser partir et je te pleure comme au moment de notre dernier câlin. Je t'aime mon beau Noé
  • Déposé par Noe60 Déposé par Noe60
    Je pense toujours autant à toi, mon beau matou
  • Déposé par Noe60 Déposé par Noe60
    J'ai encore vu un petit chat tout noir aujourd'hui, j'aimerais tellement que ce soit toi, tu me manques mon beau
  • Déposé par Noe60 Déposé par Noe60
    Je pense à toi, tellement... J'ai vu un petit chat tout noir avec les yeux verts, comme toi, ça m'a fait pleurer, tu me manques tant
  • Déposé par Noe60 Déposé par Noe60
    Mon beau Noé, je pense à toi, j'espère que tu es heureux là où tu es
  • Déposé par Noe60 Déposé par Noe60
    3 semaines aujourd'hui mon noé et je te pleure toujours autant. Je t'aime
  • Déposé par Noe60 Déposé par Noe60
    Mon beau, je pense beaucoup à toi, je voudrais tant que tu sois là
  • Déposé par Noe60 Déposé par Noe60
    Qu'est ce que tu aurais aimé rester sur le rebord de la fenêtre pour prendre le soleil. Je pense à toi, mon beau
  • Déposé par Noe60 Déposé par Noe60
    Tes caresses en te frottant à mon menton me manquent, je t'aime mon beau



10 messages



Déposé par Sonatine le 07/05/2015  

Vous avez offert à Noé un foyer et de l'amour, c'est la seule chose à retenir. Vous lui offrez aussi de vous souvenir de lui, lui qui venait d'un refuge.
Cette décision est difficile à prendre, et plus encore difficile à assumer par la suite. J'ai dû le faire aussi pour mon petit Gavroche. Les semaines qui ont suivi, je me suis posée beaucoup de questions : ai-je bien fait ? N'aurai-je pas dû l'aider à tenir un peu plus longtemps. Mais avec le temps, je me suis apaisée et je sais que j'ai eu raison. Même si ça n'enlève rien à la peine, c'était un acte d'amour.
La leucose de votre petit Noé s'était déclarée, et malheureusement dans ce cas il n'y avait rien d'autre à faire. Vous aussi avez offert à votre chat ce dernier acte d'amour. J'espère qu'avec le temps vous réaliserez que vous avez fait ce qu'il fallait.


Déposé par pepitta le 06/05/2015  

Tous chéris, tous pleurés.
Que leur existence ait été plus ou moins longue, les chats laissent dans notre vie une empreinte que rien ne peut effacer.
L'heure de la serénité est venue dit le chat. Lisse ma fourrure et je chanterai pour toi. Et mon chant guérira tes blessures.
Ils se glissent tout doucement dans notre vie et deviennent une partie de notre existence. Pas étonnant que j'aime les chats.
Ils font simplement leur travail de chats, tellement mieux que nous faisons notre travail d'humain.


Déposé par maninette le 05/05/2015  

Juste un moment avec toi ,
Juste un instant pouvoir te serrer,
Ca n'arrivera pas,
Mais je rêve tellement de ça
Juste un instant de tendresse
Avec toi comme avant,
Juste te faire un gros câlin,
Juste un moment partagé
Et quelques mots murmurés à ta petite oreille ,
Juste te faire un bisou,
Pour ça, je donnerais tout
Juste que tu reviennes,
Et que s'envolent mes peines ,
Juste parce que j'ai besoin de toi,
Internet


Déposé par elise2512 le 05/05/2015  

CHAT, TU ES MON AMI
Chat, tu es mon ami, mon confident muet,
Tu es la poésie, tu es l’art d’être aimé.
Tu as l’œil perçant au fond duquel scintille,
Le désir envoûtant d’une étoile qui brille.
Cet œil est une Agathe version multicolore,
Il demande l’Amour, l’attend ou bien l’implore,
Tout ton corps se prépare, offert à la caresse,
Aussi tendu de joie qu’une jeune maîtresse.
A peine que ma main ne vienne t’effleurer,
Que tu danses déjà, ne sachant où passer.
Tout ton être me frôle, électrique, impatient,
Recherchant le plaisir traduit en ronronnant.
Il suffit que je te touche et le miracle opère
Tu deviens un enfant, dans les bras du père.
Je te prends contre moi, monte sur mon épaule,
Ta douceur me convient, c’est parti, je te cajole.
Tes griffes sont rentrées, tes pattes sont douces,
Tu rebondis sur moi, comme balle de mousse.
J’arrêterais le temps, sublime instant de paix,
Pour te garder, contre mon cœur, toute l’éternité.
(Gilbert Dumas)


Déposé par KEKER le 05/05/2015  


Ne pleure plus ma petite maman ...
Sèche tes larmes de souffrance, car je ne t'ai pas laissé.
Je suis toujours là, tout prés de toi,
Je suis le doux vent et la fine brise du matin
Qui sur ta peau si douce vient te faire frissonner,
je suis la fine caresse du vent
Qui dans tes cheveux ne cherche qu'a retrouver ta présence
Pour s'y rendormir éternellement...
Ma petite maman,
Je serai là tout près pour toujours, et lorsque tu auras le coeur gros,
et que ton âme sera lourde de chagrin et que ta pensée me reviendra,
Tu n'auras qu'à penser que nous nous retrouverons un jour,
là haut, où je suis retourné ...
J'ai mes ailes maman ...
et comme une hirondelle je peux voler,
je suis libre ... Je suis ton ange ...
J'ai eu une mission ...
Non pas pour te rendre malheureuse
J'ai eu une demande du créateur pour gagner ces ailes,
Et pour pouvoir devenir ton ange ...
Maman ...
Avant de te connaître, Je ne pouvais m'imaginer ce qu'était l'amour
Et j'ai voulu l'apprendre au péril de ma vie.
Je l'avais choisi et ensemble nous ne faisions plus qu'un seul
Je connais la douce mélodie des battements de ton coeur,
Ainsi que leur plus profond secret, et ta voix maman ...
C'est la plus belle qu'il me soit donner d'avoir entendu ...
Maman je t'ai choisi, sachant qu'un jour,
Nous serons de nouveau réunis dans ce beau paradis,
Tu verras comment on y est bien.
Mais maintenant , s'il te plait ne pleure plus ...
Car je serais toujours avec toi, ma pensée accompagnera toujours la tienne ...
Et surtout n'oublie pas maman
Lorsque tu sentiras sur ta peau ou tes cheveux une fine caresse du vent,
Lorsqu'il y aura une belle hirondelle
Ou lors d'une soirée si tu regardes les étoiles,
N'oublie pas pense à moi, car je serai là.
Mais maintenant ne sois plus triste pour moi
Je t'aime...


Déposé par biscuit le 05/05/2015  

21/04/2015
Ce n'est qu'un chat....
Je me souviens de cette femme, un soir, qui pleurait... C'était chez des amis. On se donnait des nouvelles des enfants. Elle avait dit simplement : "Mon petit chat est mort". Et elle s'était mise à pleurer... Et, dans un coin du salon, un monsieur avait dit à un autre en haussant les épaules: "Ce n'est qu'un chat, quand même !..."
Ce n'est qu'un chat !... Mais c'est immense un chat, vous ne savez pas Monsieur ? C'est immense... Vous n'en avez pas, évidemment, et vous ignorez que l'on peut avoir, lorsqu'il s'en va à tout jamais, autant de chagrin que s'il s'agissait d'un enfant... Aux gens qui n'en ont pas, çà paraît sacrilège... Comment peut-on comparer, n'est-ce pas ?
C'est parce que vous ne savez pas Monsieur.
Vous ne savez pas la place que ça prend, un chat dans une vie - ces yeux d'or qui vous dédient un regard d'éternité, cette patte douce qui se pose sur votre main, ces mouvements qui sont la beauté et la grâce et dont chacun exprime une sensation , un sentiment, et cette tête ronde et dure qui se colle à votre tempe pour vous dire je t'aime aussi...
Tout cela, Monsieur, vous ne le savez pas et quelque chose vous manque.
Mais je ne sais pas si je dois vous plaindre ou vous envier... Parce que vous ne tremblez pas chaque fois qu'il tousse, ou éternue, ou n'a pas faim ; chaque fois qu'il s'est battu et que l'on cherche dans son poil, la trace des morsures et des griffes ; chaque fois qu'il rentre tard et que l'on ne sait pas si, dans la rue, un imbécile, qui roulait trop vite, ne la pas projeté contre un mur, désarticulé, brisé...
Mais vous ne connaîtrez jamais non plus, c'est vrai, le bonheur d'un amour gratuit partagé. Parce que les chats, Monsieur, c'est tout le contraire de ce que certains racontent : c'est tendre, c'est bon, c'est fidèle, c'est lucide, c'est intelligent, c'est doux et ça vous dit des choses... Tant de choses !...
Dors, ma petite Moune, dors... Tu sautais moins bien ces jours-ci... J'ai dit à ta maman : "Il saute moins bien... Il vieillit, peut être ?... Il a hésité dix fois avant de bondir sur le rebord de la fenêtre..."
Je ne veux pas y penser. Il sera bien temps... Ce qui doit arriver un jour, c'est vrai pour tout le monde. Mais ça ne nous console pas de le savoir...
Alors j'aurais voulu la prendre dans mes bras, cette femme que je connaissais à peine, et qui pleurait, et j'aurais voulu lui dire :
"Je vous comprends... Pleurez tant que vous voudrez, pleurez sans vous soucier des autres. Eux ne savent pas et moi si..."
Philippe Ragueneau
Extrait venant de la série du chat Moune


Déposé par Francis le 05/05/2015  

Le pont de l’arc-en-ciel
Il y a un pont qui relie le ciel et la terre. On l’appelle le pont de l’arc-en-ciel pour ses innombrables couleurs… Juste de ce côté-ci du pont de l’arc-en-ciel, il y a un endroit avec des collines, des vallées et des prairies. C’est là où va notre animal tant aimé lorsqu’il décède. Il y a amplement de nourriture, d’eau et les journées y sont toujours douces et printanières.
Les animaux qui étaient vieux et frêles sont jeunes de nouveau. Ceux qui étaient estropiés redeviennent intacts et forts et ils jouent ensemble toute la journée.
Cependant, une chose leur manque, c’est la personne chère qui les a tant aimés sur la terre… Alors, tous les jours, ils courent et jouent mais vient un jour où soudainement l’un d’eux s’arrête et regarde au loin!
Son nez frémit! Ses oreilles se dressent et ses yeux brillent! Et soudain, il court et se détache du groupe! Il vous a vu, et quand vous vous réunissez enfin, vous le prenez dans vos bras et l’étreignez tendrement.
Il vous embrasse encore et encore. Et vous regardez encore une fois dans ses yeux pleins de confiance et vous savez maintenant que plus rien ne vous séparera.
C’est alors que vous traversez ensemble le pont de l’arc-en-ciel.


Déposé par lilith26 le 04/05/2015  

Votre témoignage ma bouleversée, j'en es les larmes aux yeux. je comprends votre douleur car j'ai moi même étais obligée d'abréger les douleurs de mon beau bichon ( noir lui aussi ) car il était atteint d'insuffisance rénal. Ne vous en voulez pas car faire ce geste était la dernière preuve d'amour que vous lui avez offert.


Déposé par Migisa le 04/05/2015  

Il était si beau et semblait si heureux sur ces photos. Comme c'est triste, pour lui, pour vous :(


Déposé par KEKER le 04/05/2015  

Quand demain commence sans moi,
Et que je ne suis pas là pour le voir,
Le soleil va briller et ouvrir tes yeux
Tout pleins de larmes pour moi.
Je voudrais tant que tu ne pleures pas,
Comme tu l'as fait aujourd'hui,
En te souvenant comment je posais ma tête
Dans tes genoux, de façon particulière...
Je sais combien tu m'aimes,
Autant que je t'aime,
Et chaque fois que tu penses à moi,
Je sais que tu vas me manquer aussi.
Mais quand demain commence sans moi,
S'il te plaît, essaie de comprendre
Qu'un ange est venu et a dit mon nom,
Et m'a caressé la patte.
Il m'a dit que ma place était prête,
Dans le ciel au-dessus,
Et que je devais laisser en arrière
Tous ceux que j'adore.
Mais, quand j'ai tourné les talons,
Une larme a coulé de mes yeux,
De toute ma vie, je n'avais jamais pensé
Que je devrais mourir .
J'ai eu tellement de choses à vivre,
Tant de ronrons et de caresses à faire,
Il me semblait impossible
Que je te quitte...
J'ai repensé à notre vie ensemble,
Je sais que tu es triste,
Je songe à tout l'amour que nous avons partagé,
Et à tout le plaisir que nous avons eu...
Rappelles-toi comment je poussais ta main,
Et te piquais avec mon nez...
La balle volante que je poursuivais joyeusement...
Si je pouvais revivre hier,
Même pour un peu de temps,
Je remuerais la queue et je t'embrasserais,
Juste pour te revoir sourire.
Mais alors j'ai pleinement réalisé
Que cela ne pourrait jamais être,
Que le néant et les souvenirs
Prendront ma place.
Et quand je songe aux friandises et aux jouets,
Il me manque de venir demain,
Mon cœur félin se remplit de tristesse.
Mais alors j'ai franchi la porte du Ciel,
Alors que je me sentais si bien à la maison ;
Dieu m'a regardé et m'a souri,
De son magnifique trône d'or.
Il m'a dit « Ceci est l'éternité,
Et maintenant, bienvenue parmi nous,
Aujourd'hui, ta vie sur terre est terminée,
Mais ici, elle recommence.
Je ne promets aucun demain,
Mais un aujourd'hui qui durera toujours ;
Car vois-tu, chaque jour est le même jour,
Il n'y a pas la nostalgie du passé.
Maintenant, tu as été si fidèle,
Si confiant, loyal et sincère ;
Bien qu'à certains moments tu as fait des choses
Que tu savais qu'il ne fallait pas faire.
Mais les bons chats sont pardonnés,
Et maintenant, enfin, tu es libre ;
Ainsi, ne t'assoirais-tu pas à mes côtés,
Et attendre ici même avec moi? "
Donc, quand demain va venir sans moi,
Ne crois pas que nous sommes éloignés.
Chaque fois que tu penses à moi,
Je suis juste là, dans ton cœur.




L'Album photo contient 9 photos


Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie



Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté
Votre pseudo        Votre mot de passe       


Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

0 mot | 200 Caracteres


























Poster un message ou bien Déposer une fleur


Retourner en haut