Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Ponette a été vue  37 095  fois.
37 095 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
Ponette
EUROPEEN
Il est né le:--/04/2001
Il nous a quittés le:03/02/2016
 

10 photos

977 Fleurs

aucune bougie

47 messages

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à Ponette

Ponette, la reine mティre
Tu nous a quittテゥs aujourd'hui, avant les souffrances. La dテゥcision a テゥtテゥ difficile et je sais que tu ne m'en voudras pas. Tu rejoins Mimine parti un mois plus tテエt. Je n'テゥtais pas lテ pour ton dテゥpart. Je suis venue aprティs. Tu テゥtais paisible, sereine. Tu es partie en paix.
La maison est bien triste ce soir et les trois chats sont un peu dテゥboussolテゥs. Tu as rテゥgnテゥ sur la tribu sans jamais faillir. Ta patte douce mais ferme a permis aux nouveaux venus de trouver leur place facilement. Tu as veillテゥ sur nous tous, gentiment, doucement, quelle bienveillance !
Tu es une chatte merveilleuse et tu le seras toujours.
Je t'aime




977 Fleurs



47 messages

Déposé par biscuit le 18/02/2016  
Un au revoir ne coテサte rien
Un adieu augmente mon chagrin
Une larme coule sur ma joue
Et une pensテゥe reste pour toujours
Tu me manques pour la vie et テ l窶冓nfini
Tu ne le sais pas
Mais je continuerai テ penser テ toi
Car tu as toujours テゥtテゥ lテ pour moi
C'est vrai que tu n'es plus sur terre
Mais dans mon cナ砥r tu demeures
Je pense テ toi, c'est impossible de t'oublier
Je voudrais revenir en arriティre
Pour t'empテェcher de mourir
Enfin arrテェter toute cette tristesse
Et retrouver le petit monde heureux.
Mais je le sais, c'est impossible
Je voudrais juste te retrouver
Et t'embrasser une derniティre fois
Te serrer contre moi
Pour sentir ton odeur
Et la graver テ jamais dans mon cナ砥r

Déposé par biscuit le 17/02/2016  
Pour la compagne ou le compagnon qui n'est plus
Pour toi qui viens ici pour l'ultime sテゥparation, pour l'ultime hommage テ celui ou celle qui t'a donnテゥ sa fidテゥlitテゥ, son amour, ses joies, sa reconnaissance, et pour lequel ou pour laquelle tu as eu des nuits de veille quand la maladie frappait...
Pour toi qui avais un langage unique pour テゥchanger, pour adoucir, avec celui ou avec celle qui communiquait par un simple battement des paupiティres, un frテゥmissement du museau, et qui exprimait, qui transmettait tant de messages ineffables, d'un miaulement ou d'un ronron, d'un aboiement particulier, ou qui jappait テ ton approche, ou donnait de la voix.
Pour toi qui cheminais avec lui ou avec elle, et qui partageais ses jeux,
Pour toi dont il ou elle テゥtait le gardien du logis, Pour toi qui as mille et mille histoires テ nous dire sur lui ou sur elle, chien ou chat,
Pour toi dont il ou elle a テゥtテゥ le tテゥmoin de tant d'テゥvティnements familiaux,
Pour toi qui revis テ prテゥsent la belle histoire d'amour qui vous liait, ne garde au coeur et en ta mテゥmoire que la couleur de ses yeux, et de son pelage, son nom, son image, les heures de complicitテゥ, sa force vive, celle d'hier, tout ce que ce compagnon ou cette compagne t'a donnテゥ...
Que ta croyance en la survie du souffle qui l'animait soit la plus forte...
Alors ta compagne ou ton compagnon sera prテゥsent(e) dans l'invisible qui nous entoure, et tu seras apaisテゥ(e).
Bernard Blancotte
de l'Acadテゥmie du Languedoc

Déposé par biscuit le 16/02/2016  
Il y a des souffrances qui pティsent des tonnes
Et pour ne pas que tout espoir nous abandonne
On joue le rテエle de celui pour qui tout va bien
Pourvu que les autres n'en sachent rien
On fait au mieux pour sauver la face
Pour que notre entourage ignore par oテケ l'on passe
On rit on danse on fait les fous comme テ Venise
Mais quoiqu'on fasse mais quoiqu'on dise
Les blessures qui ne se voient pas
Nous font du mal bien plus que toutes les autres
On les enferme au fond de soit
Mais est-ce que toute une vie on les supporte ?
L'orgueil nous aide テ tenir le coup
Apparemment on pourrait mテェme faire des jaloux
C'est テ nous mテェme que l'on se joue la comテゥdie
Pour s'inventer qu'on est guテゥri
Les blessures qui ne se voient pas
Nous font du mal bien plus que toutes les autres
On les enferme au fond de soit
Mais est-ce que toute une vie on les supporte ?
Ces blessures lテ
Qui ne se voient pas
Il y a des souffrances qui pティsent des tonnes
Et que ne pas que tout espoir nous abandonne
Il faut se dire que tテエt ou tard on va guテゥrir
Les blessures qui ne se voient pas
Parfois semblent avoir perdu nos trace
Et quand on ne s'y attend pas
Sans que jamais les autres le sachent
Elles remontent テ la surface
Et nous fusillent une fois encore
Les blessures qui ne se voient pas
Qui nous font du mal bien plus que toutes les autres
Ces blessures lテ
Qui ne se voient pas
on vit avec chaque jours
vous nous manquez nos petits amours

Déposé par biscuit le 15/02/2016  
Pour toi trテゥsor.
Le cナ砥r brisテゥ je suis partie.
A la maison je t窶兮i cherchテゥe.
Au jardin j窶兮i cru apercevoir ton ombre
mais c窶凖ゥtait la mienne.
Le temps qui m窶兮 paru si court avec toi テ mes cテエtテゥs
S窶凖ゥtire, n窶册n finit pas
et pourtant c窶册st dテゥjテ demain
comment ais je survテゥcu テ cette nuit sans toi ?
Je te cherche,
tu es lテ sur le tapis.
Mais non
ce sont mes larmes qui brouillent ma vue.
Des jours,des mois ont passテゥ...
Le vent dans les rideaux
Un bruit comme des pattes sur le parquet,
non le chagrin ne m窶兮 pas rendu folle.
Tu es lテ
tout prテゥs
dans mon cナ砥r
テ l窶兮bri
mon chat, mon ange窶ヲ

Déposé par biscuit le 14/02/2016  
L'amour テゥloignテゥ.
mテェme si tu es dans un autre monde,
pendant que moi ,je suis seule ici,
regarde au firmament cette テゥtoile briller c'est toi et moi enlacテゥs,
cette テゥtoile restera toujours dans le ciel,comme notre amour,
elle est テゥternelle,tu pourras jamais m'oublier,
car elle sera toujours lテ pour te rappeler qu'ici -bas,
il y テ un coeur qui ne bat que pour toi.
pareil テ cette テゥtoile,nos yeux brilleront le jour ou nous deux,
enfin nous nous retrouveront.
tu peux lire en moi mon petit ange,cet amour qui resteras toujours pour toi .
je t'aime テ l'infini ,tu es mon soleil ,ma vie.
tes yeux mon petit ange,sont comme des テョles perdus ,
c'est dans leur ocテゥan que je me baigne,
et c'est ici que je me noie d'amour pour toi.
repose en paix ,sois heureux dans ce merveilleux petit paradis .

Déposé par biscuit le 13/02/2016  
pour toi mon petit chat adorテゥ,
Avec toi je n'ai pas peur d'テェtre ce que je suis,
Avec toi je n'ai pas peur de ce que je te confis,
Je me sens juste vivre,
Je me sens juste sourire...
Je n'ai peut-テェtre pas des ailes dans le dos,
Je n'ai peut-テェtre pas l'allure d'un oiseau,
Mais je t'ai toi,
Et c'est tellement plus que tout テァa...
Tant que tu seras テ mes cテエtテゥs テ veiller sur moi,
Je n'aurais pas peur d'affronter la rテゥalitテゥ,
Car tu es celui qui est le plus important a mes yeux,
Car tu es celui qui nous テ tant apportテゥ
Juste un dernier vers,
Pour te dire qu'テ travers,
Toi,
Je me sens moi...

Déposé par biscuit le 12/02/2016  
Depuis que tu m'as quitte
J窶兮i l窶冓mpression que tout s窶册st テゥcroulテゥ
Le temps avance sans ta prテゥsence
Je reste sur place et tout me lasse
Le rテェve est ma seule trテェve
Sans toi je ne suis plus que chagrin
Je ne veux pas briser ce lien
Qui me maintient en vie
Alors je t窶册n prie ne m窶冩ublies pas
Car dans mon cナ砥r
A jamais tu seras,

Déposé par Titlaine le 11/02/2016  
Bonsoir ma Reine,
ton album photos est fait, et lテ, je m'aperテァois que je n'ai pas beaucoup de photos de toi. Je regrette de n'avoir pas pris le temps de t'admirer en image. Je t'ai admirテゥe dans ton rテエle de dominante ferme et bienveillante, je t'ai regardテゥe agir, te reposer puis surveiller tout le monde, nous y compris ! Tu テゥtais une vraie chef de tribu !
je t'aime ma Ponette

Déposé par biscuit le 11/02/2016  
Je ne peux pas encore te dire adieu
Meme si tu es montテゥ dans les cieux
Je ne peux pas parler de toi au passテゥ
Ma douleur est non refermテゥe
Je regarde tes photos
Ma vue embuテゥe par tous ces maux
Tous ses petits chats
qui jouent dans ce paradis
Attendent la tombテゥe de la nuit
Pour nous voir prier
Je t'aime si fort
Je ne t'oublierai jamais
Dans mon coeur tu es
Un jour ,je te retrouverai
Adieu mon petit ange

Déposé par Titlaine le 10/02/2016  
Ma Ponette,
voilテ une semaine aujourd'hui, quelle tristesse. Les jeunots vont bien, Papouille aussi. Tu peux te reposer tranquille, nous veillons sur eux.
Tu nous manques テゥnormテゥment,
calins, ma belle !

Déposé par biscuit le 10/02/2016  
Il y a des souffrances qui pティsent des tonnes
Et pour ne pas que tout espoir nous abandonne
On joue le rテエle de celui pour qui tout va bien
Pourvu que les autres n'en sachent rien
On fait au mieux pour sauver la face
Pour que notre entourage ignore par oテケ l'on passe
On rit on danse on fait les fous comme テ Venise
Mais quoiqu'on fasse mais quoiqu'on dise
Les blessures qui ne se voient pas
Nous font du mal bien plus que toutes les autres
On les enferme au fond de soit
Mais est-ce que toute une vie on les supporte ?
L'orgueil nous aide テ tenir le coup
Apparemment on pourrait mテェme faire des jaloux
C'est テ nous mテェme que l'on se joue la comテゥdie
Pour s'inventer qu'on est guテゥri
Les blessures qui ne se voient pas
Nous font du mal bien plus que toutes les autres
On les enferme au fond de soit
Mais est-ce que toute une vie on les supporte ?
Ces blessures lテ
Qui ne se voient pas
Il y a des souffrances qui pティsent des tonnes
Et que ne pas que tout espoir nous abandonne
Il faut se dire que tテエt ou tard on va guテゥrir
Les blessures qui ne se voient pas
Parfois semblent avoir perdu nos trace
Et quand on ne s'y attend pas
Sans que jamais les autres le sachent
Elles remontent テ la surface
Et nous fusillent une fois encore
Les blessures qui ne se voient pas
Qui nous font du mal bien plus que toutes les autres
Ces blessures lテ
Qui ne se voient pas
on vit avec chaque jours
vous nous manquez nos petits amours

Déposé par biscuit le 09/02/2016  
Parce que...
C'テゥtaient des moments heureux.
Ces moments ont existテゥ.
Ce bonheur qui a テゥtテゥ vテゥcu, rien ne peut faire qu'il ne l'ait pas テゥtテゥ,
Mテェme la mort.
La mort ne balaie rien.
Le chagrin peut tout brouiller
Un temps.
Comme テ chaque fois qu'on est sテゥparテゥ de ceux qu'on aime
On se dit que plus jamais.
Eh bien plus jamais, d'accord.
N'empテェche que ce qui a テゥtテゥ est
A l'intテゥrieur.
Pour toujours.

Déposé par Titlaine le 08/02/2016  
Ma Ponette,
tu ne le croiras pas : voilテ que Titi se met テ machouiller tout doucement mes doigts, comme toi ! テa fait trop bizarre !
Ta fille est un peu fatiguテゥe, mais elle reprend son rythme cテ「lins - repas - cテ「lins, quelle que soit l'heure !
Nougat se couche テ ta place en haut du canapテゥ le soir, tout prティs de ma tテェte, exactement comme toi. Cテエtテゥ ronronnement, c'est pas encore テァa. Cテエtテゥ caresses, c'est toujours aussi dテゥlicat, des fois, il a trop peur de nos mains. Alors il se fait cテ「lin de loin.
Passe une bonne nuit, ma Reine.
Caresses et cテ「lins

Déposé par biscuit le 08/02/2016  

PARCE QUE窶ヲ
Pour tous les bテェtes qui cherche un Maテョtre窶ヲEt un ami.
Parce que l窶冩iseau blessテゥe
A qui j窶兮i donnテゥ asile dans mes mains
Et revenu souvent, chanter sous ma fenテェtre,
Et que le chien perdu, affamer de tendresse
Et venu contre moi, confier sa tendresse,
L窶凖ゥchant la main surprise, qui donna la caresse.
Parce que le petit chat, jetテゥ tel un jouet,
Qui n窶冓ntテゥresser plus, les enfants trop gテ「tテゥs
Ma criテゥe son immense peine,
De dテゥcouvrir les hommes laids.
Je sens monter en moi,
Cet テゥlan de tendresse envers les animaux,
Qui souffrent et qui sans cessent,
Quテゥmandeur du regret de tristesse.
L窶兮ttention d窶冰n ami, rencontrテゥ au hasard
D窶冰n coin gris de leurs vies窶ヲ
Pour vous qui lisez, il n窶册st pas trop tard,
Pour aimer, adopter, soigner et rendre libre
Un animal perdu, croisant votre chemin窶ヲ
Il attend de vous, tendez-lui la main,
Vous lui dites ツォ amitiテゥ ツサ, il vous rテゥpond ツォ sans cesse ツサ !
Un amour donner ?
Voilテ mille tendresses.
Donnez,
Vous recevrez un trテゥsor de caresse

Déposé par Titlaine le 07/02/2016  
Ma Ponette,
Comme la maison est calme, surtout les matins. Nous ne sommes plus tirテゥs du lit par tes grattements テ la porte テ 5 heures du matin. Mais je te rassure, テ partir de 7 heures, c'est branle bas des trois chats ! Les jeunots veulent sortir et Papouille veut テ manger !
Les jeunots sont drテエles, ils savent que tu n'es pas lテ et ils font attention dans les escaliers des fois que tu apparaisses. Quelle prテゥsence tu as eu.
Ils sont trティs cテ「lins et Titi fait comme toi, il mordille tout doucement le bout de mes doigts.
Repose-toi ma Reine,
Douces caresses

Déposé par biscuit le 07/02/2016  
Si doux, si tout,
Et tes grands yeux
Si fou, si chou,
Fテゥlin prテゥcieux
Mon p窶冲it filou
Au poil soyeux
Mon beau matou
Mon malicieux
Fragile matou
Mon doux complice
Contre ma joue
Ton pelage lisse
Et tes miaous
De rテゥconfort
Ton regard doux
Me manque encore窶ヲ

Déposé par biscuit le 06/02/2016  
Si tu manques テ quelqu'un, c'est テ moi
Moi qui a tant d'amour pour toi
Dans le jardin de mon cナ砥r
Il n'y a que douceur
Tu peux venir テ la nuit tombテゥe, me retrouver
Lorsque dans mon sommeil je suis entrain de rテェver
Moi je t'y attends テゥperdument
Pour te dire que je t'aime テゥnormテゥment
Dans le jardin de mon cナ砥r
Il n'y a qu'une fleur
Je l'arrose de mes larmes, pour ne pas qu'elle fane
Elle porte ton nom, elle est ton テ「me
Elle est toute ma vie
Si elle meurs, je meurs aussi
Malgrテゥ le bonheur que j'ai autour de moi
Je me sens triste bien trop de fois
Ma peine est lテ テ chaque instant
Mon cナ砥r a mal, et c'est normal
Malgrテゥ mon chagrin
Je sais que je ne changerai rien
Mon ange テゥcoute mes priティres
Elle parle de toi, sur cette terre
Mes priティres sont des mots d'amour
Que je t'adresse avec tendresse jours aprティs jours
JE T'AIME...

Déposé par elise2512 le 05/02/2016  
Si tu me vois rire et sourire c'est seulement pour ne pas pleurer,
Si tu vois mes yeux briller c'est seulement mes larmes qui essaient de ne pas couler..
Si regarder en arriティre te donne du chagrin,
Si regarder en avant t窶冓nspire ce chagrin,
Alors regarde テ cテエtテゥ de toi, je serai toujours lテ.

Déposé par Titlaine le 05/02/2016  
Bonjour ma Ponette,
Trois jours que tu es partie.
Ce matin, les jeunots et ta fille sont venus テ cテエtテゥ de moi en ronronnant fort. Ils viennent me consoler de vos dテゥparts. Ils se font trティs calins, mテェme Nougat, c'est dire !
Tu gambades ailleurs, parmi les fleurs avec le Gテゥant. Promティne toi, tes articulations ne doivent plus te faire mal et tu dois bondir. Oh que j'aimerais te voir ainsi.
Cテ「lins ma Reine

Déposé par biscuit le 05/02/2016  

Le Lait
Tout d'abord, de son nez dテゥlicat il le flaire.
Le frole; puis ,テ coups de langue trティs petits,
il le lampe, et dティs lors il est テ son affaire;
Et l'on entend, pendant qu'il boit un clapotis.
Il boit, bougeant la queue, et sans faire une pause,
Et ne relティve enfin son joli museau plat
Que lorsqu'il a passテゥ sa langue reche et rose
Partout, bien proprement dテゥbarbouillテゥ le plat.
Alors, il se pourlティche un moment les moustaches
Avec l'air テゥtonnテゥ d'avoir dテゥjテ fini;
Et, comme il s'aperテァoit qu'il s'est fait quelques taches,
Il relustre avec soin son pelage terni.
Ses yeux bleus et jaunes sont comme deux agates;
Il les ferme テ demi, parfois en reniflant,
Se renverse, ayant pris son museau dans ses pattes,
Avec des airs de tigre テゥtendu sur le flanc.
"Edmond Rostand", ,




L'Album photo contient 10 photos
Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS
Ponette et Mimine aidant le Titi テ s'acclimater テ
Highslide JS
Ponette et les jeunots
Highslide JS
Ponette veille sur Nougat malheureux avec sa colle
Highslide JS

Highslide JS

Retourner en haut