CIMETIEREPOURCHAT.COM
rendez un dernier hommage à votre chat disparu



Connectez vous pour utilisez les Mails privés et le carnet d'adresses
Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page



Facebook LinkedIn Twitter



La page de Fripouille a été vue 66 183 fois.

En hommage à
Fripouille


Il est né le :--/06/2001
Il nous a quittés le :23/02/2017
 



En hommage à Fripouille

Fripouille,mon fripouillou
Voilà ,ce matin tu as rejoints ton copain Ti-Mousse,j'ai du encore prendre cette dure décision,mais ton état était tel qu'il fallait hèlas que je fasse cela pour toi.Tu étais arrivé chez nous le 4 septembre 2001,c'est Gérald qui t'avait trouvé près d'un champs au bord de la route,chaton ,que faisait tu là tout seul ?Bref tu as eus je crois une belle vie avec nous,tu vas me manquer,tu t'installais souvent sur mon tapis d'ordinateur,tu as encore dormi contre moi cette nuit,va vite retrouver tous tes amis chats et chiens,je ne t'oublierais jamais,doux repos Fripouille,ta maman






1304 Fleurs

  • Déposé par KEKER Déposé par KEKER
    Joli Fripouille, Ti-Mousse va te guider dans le paradis des minous, tu ne sera pas seul, doux câlins à tous les deux !
  • Déposé par jcl77446 Déposé par jcl77446
  • Déposé par biscuit Déposé par biscuit
    Pour toi ,mon coeur
  • Déposé par susi Déposé par susi
    Repose en paix joli petit ange



401 messages



Déposé par biscuit le 23/02/2019  

Depuis que tu m’as quitté
J’ai l’impression que tout s’est écroulé
Le temps avance sans ta présence
Je reste sur place et tout me lasse
Le rĂŞve est ma seule trĂŞve
Sans toi je ne suis plus que chagrin
Je ne veux pas briser ce lien
Qui me maintient en vie
Alors je t’en prie ne m’oublies pas
Car dans mon cœur
A jamais tu seras
****,


Déposé par biscuit le 17/02/2019  

Tu es dans mes pensées à chaque seconde,
Ta présence illuminait mon coeur, égayait ma vie,
Tu Ă©tais ma raison de vivre , mon ami, mon confident
Solitaire, je le suis depuis que tu n'es plus là, tout près de moi
Tu me manques, bel ange, dans mon cœur toujours tu demeures.


Déposé par biscuit le 07/02/2019  

Si arrive le moment ou je deviens faible et frĂŞle
Et que la douleur m'empĂŞche de dormir
Alors fait de suite ce qui doit ĂŞtre fait
La dernière bataille ne peut être gagnée.
Tu seras triste, je comprends
Mais ne laisse pas le chagrin t'arrĂŞter
Pour ce jour, plus que tous les autres
Ton amour et ton amitié doivent supporter l'épreuve.
Nous avons tellement de belles années
Tu ne voudrais pas me voir souffrir davantage.
Quand le temps viendra, s'il te plait laisse moi partir.
Emmène moi ou quelqu'un prendra soin de moi
Et reste avec moi jusqu'Ă  la fin.
Tiens moi très fort et parle moi
Jusqu'Ă  ce que mes yeux ne voient plus.
je sais qu'avec le temps tu sera d'accord
Que c'est une bonté que tu m'as fait.
Bien que ma queue est bougée pour la dernière fois
Tu m'as sauvé de la misère et de la souffrance
N'aie pas de peine
Que se soit toi qui ait dû prendre cette décision
Nous étions très proches pendant toutes ces années
Ne te laisse surtout pas envahir par le chagrin


Déposé par biscuit le 03/02/2019  

Toi que j’avais besoin
D’embrasser,
De toucher, de regarder,
Toi qui t’en es allé,
Dont le souvenir
Est si vivant en moi,
Toi qui as disparu
De ma vie quotidienne,
De mes allées et venues,
Je sais que tu es lĂ ,
Je sais que ton absence
Provoque ma présence,
Non pas Ă  de vains souvenirs,
Mais à une autre façon
D’être présent à toi,
D’être aimé de toi,
Non pas comme une fleur fanée,
Mais comme une fleur
Dont, un jour, le parfum
Te retrouvera.
Père André-Marie


Déposé par biscuit le 31/01/2019  


Ne jamais me noyer, dans tes yeux de tendresse,
Songer que ton sourire est Ă  jamais
enfui,
Être seul chaque jour, telle une âme en détresse,
Et sangloter sans fin, de
tous ses beaux souvenirs que tu ma laisser,
Ne plus sentir ta patte dans ma main,
Ne
poser qu'en rĂŞve, un bisou sur ta frimousse !
M'Ă©veiller en sursaut, pleurant ton absence
!
Ne plus pouvoir dormir avec toi à mes cotés,
N'ouĂŻr que l'horloge, dans ce silence
affreux,
Écouter dans le vent un amour qui s'envole,
Et pleurer tristement,des moments
de bonheur
Ne plus entendre au loin, l'Ă©cho de ta romance,
Contempler chaque objet qui
me parle de toi,
Et vivre chaque jour, ma peine et ma souffrance,
Ne plus te serrer,
toi si doux, si gracieux,
Ni te serrer bien fort, Ă  l'Ă©tau de mes bras,
Ne plus
entendre alors, tes soupirs,
Ni ton pas si léger, à l'éveil du matin !
RĂŞver pourtant,
d'un petit ĂŞtre telle que toi,
De ce cadeau du ciel, Ă  jamais disparu,
Et mourir
chaque jour, d'un cœur qui ne bat plus !
Mourir de ces doux yeux, que je ne verrais plus

Cet Univers d'amour, qui Ă©tait le notre, ,


Déposé par biscuit le 27/01/2019  


Nuit de neige
La grande plaine est blanche, immobile et sans voix.
Pas un bruit, pas un son ; toute vie est Ă©teinte.
Mais on entend parfois, comme une morne plainte,
Quelque chien sans abri qui hurle au coin d’un bois.
Plus de chansons dans l’air, sous nos pieds plus de chaumes.
L’hiver s’est abattu sur toute floraison ;
Des arbres dépouillés dressent à l’horizon
Leurs squelettes blanchis ainsi que des fantĂ´mes.
La lune est large et pâle et semble se hâter.
On dirait qu’elle a froid dans le grand ciel austère.
De son morne regard elle parcourt la terre,
Et, voyant tout désert, s’empresse à nous quitter.
Et froids tombent sur nous les rayons qu’elle darde,
Fantastiques lueurs qu’elle s’en va semant ;
Et la neige s’éclaire au loin, sinistrement,
Aux étranges reflets de la clarté blafarde.
Oh ! la terrible nuit pour les petits oiseaux !
Un vent glacé frissonne et court par les allées ;
Eux, n’ayant plus l’asile ombragé des berceaux,
Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes gelées.
Dans les grands arbres nus que couvre le verglas
Ils sont là, tout tremblants, sans rien qui les protège ;
De leur oeil inquiet ils regardent la neige,
Attendant jusqu’au jour la nuit qui ne vient pas.
Guy de Maupassant (1850-1893)


Déposé par biscuit le 22/01/2019  


Vol petit oiseau.....
Vol le plus haut apporter ce message d'amour Ă  Fripouille
Dis lui
combien sa maitresse l'aimait....
Dis lui combien son absence laisse un grand vide .....Une
DĂ©tresse .... Que sa peine et son chagrin est immense
et reviens petit oiseau
Reviens
...Pour lui dire Ă  son tour
Que Fripouille est aujourd'hui auprès de tous ces petits amis

Qu'il la remercie pour tout cet amour et que lui aussi il l'aime et ne l'oubliera jamais

Qu'il la remercie pour cette magnifique vie
Mais surtout qu'elle ne s'inquiète plus pour
lui
car il est aujourd'hui dans un magnifique paradis ,


Déposé par biscuit le 14/01/2019  

LE PARADIS DE NOS ANGES
Regardez. Mais regardez donc lĂ -haut. Que voyez vous ?
Ne le voyez vous pas, ce paradis de nos chers animaux ?
LĂ , au dessus de ce nuage oĂą la forme est un chien.
Et à côté de celui-ci, où la forme est un chat.
Il est lĂ  ce paradis.
Et puis, si votre regard se tourne vers la droite,
Il y a le coin des rongeurs.
Regardez. Mais regardez donc.
Laissez aller maintenant votre regard vers la gauche.
Là, est le coin des chevaux, des ânes.
Vous le voyez, n'est ce pas?
Dans le ciel si bleu, au-dessus de nos tĂŞtes,
Ils sont là. Ils vivent ailleurs, en pleine santé,
Dans de grands prés verts bien fleuris,
OĂą coule la source du paradis.
Et quand vient la nuit,
Ils allument pour nous les Ă©toiles,
Afin que nous ayons nous aussi,
Cette lumière qui les entoure.
Le paradis des animaux, il est lĂ .
Vous le voyez, n'est ce pas?


Déposé par biscuit le 05/01/2019  


Ce que je sais
Ce que je sais
c’est que la mort ne détruit pas l’amour
que l’on
portait à ceux qui ne sont plus … Je le sais parce que,
tous les jours, je vis avec les
miens…
Ce que je sais aussi,
c’est que la vie doit avoir un sens
Ce que je sais
encore,
c’est que l’amour, le bien, la fidélité
et l’espoir triomphent finalement
toujours
du mal, de la mort, et de la barbarie.
Tout cela, je le sais, je le crois …
Martin Gray ,


Déposé par biscuit le 22/12/2018  

Je t'aime mon chat
Tu m'as donné tant de bonheur
Sans rien
vouloir en retour
Mais voila qu'est venue l'heure
OĂą tu me quitte un jour
Tu
m'as offert les plus beaux moments de ma vie
Et maintenant te voila parti pour le paradis

Dans mon cœur, tous nos bons souvenirs resteront
Ne l'oublie jamais, je t'aime mon
chat


Déposé par biscuit le 18/12/2018  

Chacun de nous a un ange , chacun de nous a une Ă©toile pour le guider Ă  travers
les dédales de ce monde , chacun de nous a besoin quand les nuits sont longues et froides, quand la
vie est triste et maussade, quand les bouteilles Ă  la mer ne font plus rien quand les fleurs ont
perdu leur parfum et qu'il est pris de désespoir, de sentir, même sans le voir, son ange lui tenir
la main, chacun de nous a besoin d'avoir un confident pour lui parler des tourments que lui fait
subir le destin, chacun de nous à besoin d'avoir un ami qui restera près de lui quand les autres
sont déjà loin , chacun de nous éprouve le désir quand il a perdu confiance qu'il est perdu dans ce
monde immense d'entendre une voix lui dire que malgré tout, la vie est belle que demain il fera
beau que chantent les oiseaux et volerons les hirondelles , il ouvrira alors les yeux, lèvera la
tĂŞte vers les cieux et verra au delĂ  des Ă©toiles qui scintilles ,son ange qui lui sourit


Déposé par GHETGHET le 14/12/2018  

ELISABETH AMALIE EUGENIE VON WITTELSBACH dite SISSI , Si vous avez de la peines , si la vies est méchantes avec vous , réfugiez-vous au cœurs de la forêts , elle ne vous décevra jamais. Chaque plantes , chaque fleurs , chaque arbres , chaque animales sont la preuves vivantes de la toutes puissances de Dieu et la forêts vous redonnera courages , Soit en PAIX et AMOURS a l'infini


Déposé par biscuit le 09/12/2018  


Mon coeur tu es partit trop vite
Toi qui à toujours été près de moi
Aujourd' hui tu
n'es plus lĂ ...
Tu as rejoins les Ă©toiles
Et ça m'a fait très mal...
J'ai
jamais osé imaginé
Que nous puissions être séparés un jour.
Maintenant tu es présent
dans mon coeur et mes souvenirs
Et ça me fait souffrir
De me dire que je t'ai perdu

Car tu as rejoint las anges et je ne te verrais plus... ,


Déposé par biscuit le 03/12/2018  


comme dis la chanson
tu sais que j'ai du mal à parler encore de toi, il parait que c'est normal, y a pas de règle à çà
tu sais j'ai la voix qui se sert quand je te croise dans les photos
tu sais j'ai le coeur qui se perd je crois qu'il souffre un peu trop
j'aurais aimé te caresser un peu plus longtemps,
j'aurai aimé que mon chagrin ne dure qu'un instant
et tu sais j'espère au moins que tu m'entends
tu sais c'est dur de briser les silences mĂŞme dans les cris de la fĂŞte
c'est dur de combattre l'absence
personne ne peut comprendre on a chacun notre histoire
il parait qu'il faut attendre que la peine devienne dérisoire, c'est comme çà
Je voulais te dire que je suis fier d'avoir été ton amie pendant tout ce temps,
tu sais j'espère au moins que tu m'attends.,


Déposé par biscuit le 30/11/2018  


Cette nouvelle absence, quelle violence
Quelle déchirure et blessure immenses
Pourrai-je donner un sens à l’insensé
Pourrai-je un jour enfin l’accepter
DĂ©sormais tu es parti, adieu
Mes yeux te chercheront dans les cieux
Pour toujours tu seras dans nos cœurs
Aide-nous Ă  ce que la joie demeure
La vie a décidé de ton départ
Et je dois te dire au revoir
Je t’ai aimé et je te remets à Dieu
Jamais plus rien ne sera comme avant
Depuis ton dernier souffle dans le vent
Je te rejoindrai mais pas maintenant
Car la vie va toujours de l’avant
Merci pour tout cet amour partagé
Nous serons plus grands de t’avoir aimé
Merci pour tout l’amour en héritage
Ce chant nous te l’offrons en hommage ,
,


Déposé par biscuit le 28/11/2018  


Les Ă©toiles continuent de briller
Comme si rien n’était arrivé
Et moi je continue de t’aimer
Même si tu n’es plus à mes côtés.
Ton absence est difficile Ă  combler
Derrière toi, c’est un grand vide que tu as laissé
Et même si mon cœur est blessé
Tel une vague se brisant sur un rocher
Des souvenirs de toi, je pourrai toujours garder
Au plus profond de moi, pour l’éternité.
Ils seront en moi comme sur un arbre gravés
Que rien ni personne ne puisse les effacer
Ils resteront précieux, enfouis et cachés
Comme la prunelle de mes yeux attristés.
C’est sans toi que ma vie doit continuer
J’espère voir avec le temps ma tristesse atténuée
Même si cette blessure ne sera à jamais refermée
Elle veillera en moi pour me rapeller à quel point je t’ai aimé. ,


Déposé par biscuit le 20/11/2018  


l'AMI LE CHAT
celui qui te connais par ta voix , par ton pas ,
celui qui vient en passant te parler de ses chasses et de ses nuits de prince errant ,
celui qui donne sans demander ,
celui qui part sans dire adieu ,
l'ami ,
le chat
( Luce Guillaud ), ,


Déposé par biscuit le 16/11/2018  

Nous les aimions de tout notre coeur, tout simplement. Peut-être même les aimions-nous, je n’ai pas honte de le dire, au-delà du raisonnable. Et ils nous aimaient en retour, totalement, sans retenue. Un tel amour est peut-être la meilleure chose que puisse nous offrir la vie. George Pitcher


Déposé par biscuit le 01/11/2018  


"Les reliques du cœur ont aussi leur poussière"
Alfred de Musset
Voici venu le temps oĂą les feuilles jaunies
Jonchent le sol boueux de leurs débris épars --
Dans le ciel alourdi de brumes infinies
Les lugubres corbeaux chantent de toutes parts.
C'est le temps oĂą chacun rend un culte pieux
A ceux qu'il a connus quand ils Ă©taient sur terre,
Où l'âme cherche une âme et scrute en vain les cieux...
Le temps qui voit fleurir le morne cimetière.
O Vivants d'autrefois, qui n'ĂŞtes que des ombres
En un monde inconnu jaloux de son secret,
Savez-vous que mon cœur empli de pensers sombres,
Garde de votre mort un Ă©ternel regret ?
O Morts, par qui nos jours s'écoulèrent si doux,
Nous vous gardons encor le meilleur de nous-mĂŞme
Puisqu'aux heures de deuil qu'obscurcit un ciel blĂŞme
Nos souvenirs vous font vivants auprès de nous !...
,


Déposé par biscuit le 22/10/2018  


Si je pouvais ĂŞtre certaine qu'un Paradis existe bien ?
Sur l'Ă©chelle du Ciel, je voudrais monter...
Pas tout en haut, mais un peu quand mĂŞme,
Pas bien longtemps, mais juste assez,
Pour m'assurer que tu es bien arrivé
Je voudrais tendre le cou,
Pour voir si ta nouvelle vie te plait..
Me persuader que tu es bien entouré,
Mais surtout que la vie est meilleure ici.....
J'observerais tous ces ĂŞtres innocents partis d'en bas,
Bien trop tĂ´t,
M'émerveillerais de leurs ailes qui ont poussé,
Depuis qu'ils sont lĂ -haut.
Je voudrais monter sur cette Ă©chelle,
Contre mon coeur, te serrer une dernière fois,
Que tu me dirais, dans un battement d'aile,
"Continue Maman.... je veille sur toi....
Je suis toujours aussi près de toi",




L'Album photo contient 19 photos


Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie



Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté
Votre pseudo        Votre mot de passe       


Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

0 mot | 200 Caracteres


























Poster un message ou bien Déposer une fleur


Retourner en haut