Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page
recherchez toutes les informations sur Câline
sur le site cimetierepourchat.com  
sur le web  
  La page de Câline a été vue 14 552 fois.

En hommage à
Câline

EUROPEEN
Il est né le :--/--/2004
Il nous a quittés le :16/04/2018
 



En hommage à Câline

Je suis arrivée lundi 16 avril 2018 à 14 h, à 11h45, je me réveillais difficilement d'une anesthésie, mais mon coeur s'est arrêté de battre.
Ce n'était pas prévu, je devais juste faire un petit dodo chez la véto et ensuite j'allais rentrer. Certains ont suivi mon histoire sur la page de Socrate. Merci pour toutes les ondes positives qui m'ont été envoyées.






1 bougie

Déposé par lepapou 19/07/2019 18:19
De la part de
 
 





1432 Fleurs




131 messages



Déposé par biscuit le 29/04/2019  

Regarder la Vidéo
Tout me revient
Tout me ramène
Tout me retient
Tout me rappelle
A ton corps et à tes mains
A tes mots et à ton parfum
Tout se rejoint
Et tout m'entraîne
Tout me détient
Le tout sans chaîne
Et à tes gestes et à tes yeux
A tes silences et à tes voeux
Tu es mon ange béni des dieux
Le jour où tu es tombé du ciel
Tout m'a semblé plus léger
Et je me sens pousser des ailes
Accroché à tes baisers
Tout me destine
Tout me soulève
Tout me dessine
Et tout m'élève
A tes lèvres, à tes désirs
A tes rêves et à tes soupirs
Tout me rapproche
Tout me connecte
Et tout m'accroche
Car je délecte
Ta poésie à même ta peau
Tes jeux d'esprits si délicieux
Tu es mon ange béni des dieux
Le jour où tu es tombé du ciel
L'amour a changé ma vie
Tu es mon ange providentiel
Je t'aimerai jour et nuit
Le jour où tu es tombé du ciel
J'ai enfin compris qui j'étais
Tu es mon ange providentiel
Celle dont j'ai toujours rêvé
Mon ange est tombé du ciel
Le monde enfin se révèle
Tout m'a semblé plus léger
J'ai trouvé ma vérité
Comme envoyé par le ciel
Touché par tes baisers de miel
Enfin libéré
Prêt à tout te donner
Je remercierai le ciel
A chaque lever du soleil
De t'avoir mis dans mes bras
Moi qui n'attendait que toi
comme envoye par le ciel
tous les matins m'emerveillent
mon bel ange disparue, je t'aime ,et c'est pour la vie.
,


Déposé par annie le 16/04/2019  

🌻🌻🌻🌻🌻🌻🌻🌻🌻🌻🌻🌻🌻🌻🌻🌻🌻🌻🌻🌻


Déposé par biscuit le 12/04/2019  

Puisque l'ombre gagne
Puisqu'il n'est pas de montagne
Au-delà des vents plus haute que les marches de l'oubli
Puisqu'il faut apprendre
A défaut de le comprendre
A rêver nos désirs et vivre des "ainsi-soit-il"
Puisque tu pars
Que les vents te mènent où d'autres âmes plus belles
Sauront t'aimer mieux que nous puisque
L'on ne peut t'aimer plus
Sache qu'ici reste de toi comme une empreinte Indélébile
Sans drame, sans larme
Pauvres et dérisoires armes
Parce qu'il est des douleurs qui ne pleurent qu'à l'intérieur
Puisque ta maison
Aujourd'hui c'est l'horizon
Dans ton histoire
Garde en mémoire
Notre au revoir
Puisque tu pars


Déposé par biscuit le 21/03/2019  

Je cueillerai pour toi
Je cueillerai pour toi les fleurs de mon jardin,
Ce ne sera vraiment qu'un modeste bouquet,
Sur ta tombe en pleurant j'irai le déposer...
Je cueillerai pour toi les fleurs de mon jardin.
Je cueillerai aussi la rosée du matin,
La tristesse d'un jour qui commence sans toi,
Un souvenir lointain qui revient et s'en va...
Je cueillerai aussi la rosée du matin.
Je cueillerai enfin les larmes de mes yeux,
J'en ferai un collier de perles de chagrin,
Et je te l'offrirai dans son plus bel écrin...
Je cueillerai enfin les larmes de mes yeux.
Isabelle Callis-Sabot


Déposé par SESHAT39 le 20/03/2019  

Dès que je te rejoindrai mon Ange ...
*
L’ombre des anges
*
Je
traverserai les villes
J’emporterai ta voix
J’irai chercher le feu dans le ciel
Et le vent dans nos voiles
Quand l’ombre des nuages
Démasquera nos souffles
Nous volerons sereins
Par les chemins du sort
Et nos songes en fuite
Eviteront les gouffres
Pour balayer ensuite
Les traces de nos morts
Je
traverserai les villes
J’emporterai ta voix
J’irai chercher le feu dans le ciel
Et le vent dans nos voiles
Une étoile se repose
*
Dès qu’un ange
s’endort…
*
Isaac Lerutan, 2009 ,


Déposé par biscuit le 06/03/2019  


UNE PENSÉE POUR TOI
Si tu as la foi...
tu n'as qu'à croire que
chaque mauvaise
tournure des choses de la vie est à ton avantage.
Une personne arrive dans ta vie et
rapidement, elle s'en va.
Une autre personne devient ton ami
en te laissant de belles
empreintes sur ton coeur
et tu n'es plus jamais la même,
car tu t'es fait un nouvel
ami !
Hier est de l'histoire ancienne.
Demain est un mystère.

Aujourd'hui est un cadeau.
Et c'est pourquoi, on l'appelle le présent!
Je crois
que c'est spécial de vivre et de savourer chaque moment.
Souviens toi:
Le plus
petit contact humain fait parfois des miracles.
Un cadeau de tendresse est toujours
apprécié
et apporte un rayon de soleil dans le coeur. ,


Déposé par biscuit le 02/03/2019  

La vie c'est comme le soleil,
Parfois ça brille de mille feux,
Parfois ça ne brille pas du tout,
La vie est faite de joies et de peines,
De colères et de bonheurs,
La vie c'est aussi être malheureux et souffrir,
Et parfois être heureux,
La vie est un mystère,
Il faut tout accepter dans la vie


Déposé par SOCRATE le 14/02/2019  

14/02/2019
CHANGEMENT DE CAP
Après des mois de naufrage et perte de cap pendant lesquels je me suis torturée en refusant d’accepter la réalité, j’ai décidé de regarder en face la maladie sans nom "démence non étiquetée" et de l’apprivoiser puisque la science n’a pas de remède curatif.
Grâce à Colette Roumanoff, au partage de son expérience et à ses trois livres, j’ai les outils pour jardiner en terre inconnue., minée.
Arrêter de faire mon calimero, "ma victime", ne plus être l’otage volontaire, la victime qui a renoncé sa vie pour un résultat pitoyable. En effet, ma maman ne se souvient pas de ma présence quand je l’ai aidée en renonçant à mes vacances et comme je sais si bien le rappeler, elle reçoit mes reproches. Elle ne me demande rien, c’est son « pouvoir », elle dit qu'elle n’a besoin de rien et a toujours su se débrouiller seule. Donc, je dois rendre les armes qui ne servent qu’à lutter contre l’irréparable. Recadrer sans cesse, me mettre à la place de ma maman, que j’appelle désormais ma mère parce que je ne la regarde plus comme celle qui me protégeait et qui était attentionnée mais comme si elle faisait exprès d’effacer l’inoubliable et avoir même penser "elle le fait exprès pour m'embêter dans certains cas".
Donc, je veux vivre mon contrat de vie en étant l’acteur de ma vie pas le figurant. Donc, je dois m’armer de patience, changer mon regard et faire les ajustements nécessaires pour accompagner ma « maman » sans sombrer. Je ne suis pas elle, je ne peux pas me mettre à sa place. Mon rôle c’est de lui rendre la vie la plus heureuse possible, au présent.
Ce qu’elle ne veut pas, c’est être « enfermé chez les dingues ». Elle n’est pas dingue, mais à force d’avoir entendu l’expression « perdre la tête » « péter les plombs » « disjoncter », elle a peur. Et qui n’aurait pas peur ? Elle « perd ses repères » mais pas la « tête ». Je dois changer mon regard et faire changer celui des autres, sinon qu’ils nous laissent vivre en paix ! Donc, je vais REpenser à moi car j’en ai le droit mais je vais ajuster au fur et à mesure des besoins son environnement comme une scène de théâtre avec les accessoires pour qu’elle continue à jouer le rôle de sa vie et reprendre ma vie en mains aussi. Ma seule question : que puis-je faire pour l’aider sans m’aliéner car j’ai des limites que je suis prête à repousser mais pas à l’infini puisque j’ai aussi le droit au bonheur. Ne pas perdre de vue mes points faibles : la patience, la colère, la rumination, les parties de tennis verbales où j’ai toujours le dernier mot. Mais avoir raison, est-ce que cela m’apporte la paix ? Avoir raison ou être en paix ? Je ne dois pas oublier que j'ai aussi des qualités : la persévérance, je ne lâche jamais, je me décourage, je m'effondre mais je me relève et je repars de plus belle. C'est peut-être ce côté perfectionniste qui me pousse à lutter. Mais, si je pouvais le faire avec le sourire, la bonne humeur et surtout respirer, dégager le stress chronique qui m'étouffe, arrêter d'avoir peur. J'ai besoin d'aide et je la cherche. J'en ai déjà trouvé par les écrits des autres, les expériences mais aussi les mains tendues, tous ceux et celles qui m'écoutent. Même si je pense qu'il faudrait que j'écrive plus et que je me taise un peu car déballer ma vie ce n'est pas non plus une antidote car je repasse le film à la vitesse grand V et après je suis éclaboussée par le négatif. A suivre...


Déposé par SOCRATE le 11/02/2019  

Samedi 9 février 2019, anniversaire du 38 ème anniversaire du décès de mon père, j'ai voulu être avec ta maman mais j'ai encore échoué entre mes intentions et mes actions, J'ai réagi aux "bêtises" de ta maman en la sermonnant, alors que je sais bien qu'elle ne le fait exprès mais on dirait mes émotions l'emportent sur ma raison et sur mon coeur. Ensuite, quand je prends conscience de mes erreurs en me repassant le film, le mal est fait, les flèches de mes paroles ont piqué son coeur et même si elle oublie, les marques sont indélibiles. C'est à sa maladie que je parle comme si c'était un monstre qui l'habite et que je veuille le sortir d'elle mais c'est moi qui me mets hors de moi.
Je voudrais tellement y arriver. Etre bienveillante, respectueuse de ma maman que j'aime.
11/02/2019 : 38 ans que mon père est sous terre, que ma maman est "seule", c'est elle qui le dit et je me vexe en disant "et moi alors ?" Aujourd'hui, je voudrais que ce soit le premier jour de ma nouvelle moi où je pourrais me regarder en étant fière de moi.
Je voudrais aider les autres en partageant ce que Mme Colette Roumanoff a écrit mais d'abord j'ai écrit pour la remercier et m'engager !
Bonjour Madame Roumanoff, Merci pour vos livres et ce blog.
Je suis encore loin de garder tous mes points, je franchis souvent la ligne jaune, en marchant sur la queue du tigre ! Mais, j’apprends de mes erreurs et je garde espoir de pouvoir retrouver des relations sereines avec ma mère qui pour le moment refuse l’aide – elle n’en a pas besoin ! mais elle accepte une auxiliaire de vie pour tous les repas, cette dame cuisine chez elle et apporte les repas et mange avec elle. J’ai décidé de m’embarquer dans son monde sans boussole mais avec pour objectif de faire les ajustements nécessaires pour qu’elle vive aussi longtemps que possible chez elle avec ses deux chats qui sont de meilleurs soignants que bien des diplômés. Elle n’est pas encore partie mais fait des allers-retours en terre inconnue et je commence à renoncer à recadrer à tout prix quand il n’y a pas de danger immédiat. Elle a accepté des caméras chez elle et je la surveille à partir de mon téléphone, ce qui me permet d’observer et de commencer à voir son monde ! J’ai compris les dommages irréversibles que provoquent les passages en milieu hospitalier. J’ai obtenu le traitement aricept et les effets sont positifs, je sais que ce n’est pas curatif mais en tout cas, peut-être que cela peut permettre de retarder la perte de repères en stimulant les connexions. Je suis encore très stressée car j’ai très peur car j’anticipe mais j’ai compris aussi que la loi d’attraction s’applique aussi en voulant trop anticiper. Donc, comme le dit ma mère « elle n’est pas dingue ! » elle perd ses repères et c’est le regard sur cette maladie qu’il faut changer…
C’est surtout un grand merci que je vous adresse.


Déposé par biscuit le 07/02/2019  

Si arrive le moment ou je deviens faible et frêle
Et que la douleur m'empêche de dormir
Alors fait de suite ce qui doit être fait
La dernière bataille ne peut être gagnée.
Tu seras triste, je comprends
Mais ne laisse pas le chagrin t'arrêter
Pour ce jour, plus que tous les autres
Ton amour et ton amitié doivent supporter l'épreuve.
Nous avons tellement de belles années
Tu ne voudrais pas me voir souffrir davantage.
Quand le temps viendra, s'il te plait laisse moi partir.
Emmène moi ou quelqu'un prendra soin de moi
Et reste avec moi jusqu'à la fin.
Tiens moi très fort et parle moi
Jusqu'à ce que mes yeux ne voient plus.
je sais qu'avec le temps tu sera d'accord
Que c'est une bonté que tu m'as fait.
Bien que ma queue est bougée pour la dernière fois
Tu m'as sauvé de la misère et de la souffrance
N'aie pas de peine
Que se soit toi qui ait dû prendre cette décision
Nous étions très proches pendant toutes ces années
Ne te laisse surtout pas envahir par le chagrin


Déposé par claudinette le 05/02/2019  

cette bougie est pour toi câline


Déposé par biscuit le 29/01/2019  

Esquiver un pas vers une main tendue
Pour briser notre solitude,
Pour qu'enfin notre peine soit entendue
Malgré le temps qui passe, restent les habitudes.
Recevoir des messages de réconfort,
Les accueillir comme un baume pour notre coeur,
Se soutenir et se sentir plus fort//e
En PARTAGEANT notre douleur.
Avancer tous ENSEMBLE au travers de nos histoires,
S'écouter et ne pas juger
Retrouver parfois, malgré notre désespoir
Une petite part de bonheur et la partager.
Espérer des jours meilleurs
Où la douleur fera place à l'apaisement
Tout en gardant au fond de notre coeur
Pour notre Trésor, notre amour, et ce, ETERNELLEMENT.


Déposé par biscuit le 24/01/2019  

Papa, Maman,
Ne pleurez pas
Ne pleurez pas
Souvenez vous de tout ce que nous avons partagé
Souvenez vous combien je vous aimais
Mais je vous aime encore
de là haut mon coeur bat aussi fort
Merci de m'avoir donné tant d'amour
Je sais que nous nous retrouverons un jour
Je suis fou de joie à cette idée
Je sais que vous ne cesserez jamais de m'aimer
Merci Papa
Merci Maman
d'avoir fait de ma vie ce Paradis
Je vous aime pour toujours
Ne pleurez pas mon amour
car il vous est acquis à jamais
N'ayez pas de regrêts
J'ai été le plus heureux auprès de vous
Ma famille , je vous aime
Merci pour tout ce que vous m'avez offert.


Déposé par biscuit le 17/01/2019  

Pour toi ma petite maman
Maman j'accrocherai aux nuages des notes de musique,
Pour que tu ne sois plus jamais triste !
Maman tu regarderas le ciel tous les soirs tu y verras mon minois,
Que tu garderas dans ton coeur juste pour toi !
Maman je ne veux plus que tu pleures,
Toi ma petite maman, ma petite fleur !
Maman je veux voir de la haut du bonheur dans tes yeux,
Je veux qu'ils brillent de mille feux juste pour nous deux !
Maman c'est vrai que je ne suis plus là,
Mais crois moi ma petite maman je ne suis pas loin de toi !
Je suis juste ailleurs dans ce paradis blanc,
Ou comme tu le dis si bien maman !
Mon âme danse éternellement,
Jusqu'a la fin des temps !


Déposé par biscuit le 15/01/2019  

Il y a des jours comme ça…
*
Il y a des jours comme ça,
Des jours où ça ne va pas.
Des jours où on aimerait
Serrer notre Ange contre soi.
Lui murmurer des mots doux,
Lui faire des câlinous tout partout
Il y a des jours comme ça…
Depuis qu’il n’est plus là.


Déposé par biscuit le 11/01/2019  


La grande et triste erreur de quelques-uns, c'est de s'imaginer que ceux que la mort emporte nous quittent : ils ne nous quittent pas, ils restent.
Où sont-ils ? Dans l'ombre ? oh non, c'est nous qui sommes dans l'ombre. Eux, sont à côté de nous, sous le voile, plus présents que jamais.
Nous ne les voyons pas, parce que le nuage obscur nous enveloppe, mais eux nous voient.
Ils tiennent leurs beaux yeux pleins de lumière arrêtés sur nos yeux pleins de larmes.
ô consolation ineffable, les morts sont des invisibles, ce ne sont pas des absents.
J'ai souvent pensé à ce qui pourrait le mieux consoler ceux qui pleurent. Voici : c'est la foi en cette présence réelle et ininterrompue de nos morts chéris ; c'est l'intuition claire, pénétrante, que, par la mort, ils ne sont ni éteints, ni éloignés, ni même absents, mais vivants près de nous, heureux, transfigurés, et n'ayant perdu, dans ce changement glorieux, ni une délicatesse de leur âme, ni une tendresse de leur cœur, ni une préférence de leur amour, mais ayant au contraire, dans ces profonds et doux sentiments, grandis de cent coudées.
La mort, pour les bons, est la montée éblouissante dans la lumière, dans la puissance et dans l'amour.


Déposé par biscuit le 10/01/2019  


Juste un instant de tendresse
Avec toi comme avant,
Juste te faire un gros câlin,
Juste un moment partagé
Et quelques mots murmurés à ta petite oreille ,
Juste te faire un bisou,
Pour ça, je donnerais tout
Juste que tu reviennes,
Et que s'envolent mes peines ,
Juste parce que j'ai besoin de toi,,


Déposé par biscuit le 05/01/2019  

Au paradis des chats te voilà jeune et fier,
Oubliant ton grand âge et tes plaintes d’hier…
Tu m’as accompagnée un morceau de ma vie,
Mais je t’ai dit adieu, en cette triste journée
Je ne t’entendrai plus miauler en ma maison,
Mais en mon cœur tu es, et pour tant de saisons.
Mon beau chat mystérieux, referme tes beaux yeux
Sur tout ce qui fut ton bonheur, ton univers.
Merci pour tes caresses et tes pattes de velours,
Toutes ces années où tu m’offris tout ton amour.
J’aimais ta fourrure, ta présence apaisante,
Et il me manque ce soir ta douceur bienfaisante.
Repose en ma mémoire, je ne t’oublierai pas…
Je devine dans mon verre le feu de tes prunelles…
Puisse quelque ange félin t’offrir un bout de ciel,
Moi je te donne mes larmes sur l’empreinte de tes pas


Déposé par biscuit le 30/12/2018  

Quand arrive le Nouvel An
Il faut avoir le cœur espérant
Quand arrive le Jour de
l'An
Il faut cultiver l'espoir en tout temps
L'avenir appartient à ceux qui espèrent
La vie est un chemin fait de mystères
Chaque jour est une page à remplir de lumière
Chaque journée est une occasion de se réinventer
Tel est l'enseignement de ce poème
de bonne année
Soyez heureux et pleins de bonne volonté
Croyez-en vous, en votre
destinée
Votre bonheur se trouve entre vos mains
A vous d'y croire et d'avancer sur
votre chemin
Chemin de paix, de bonne santé et d'amour serein
Marcher vers soi et
respecter autrui
Telle est la recette d'une année réussie
Meilleurs vœux de bonheur
à toi qui me lit
Que cette année nouvelle soit des plus jolies
Amitié sincère ,


Déposé par biscuit le 28/12/2018  


Si tu prends la peine d'écouter dans le courant d'air de la maison, tu peux entendre ma voix qui te dit : « Ne sois pas triste, ne pleure plus mon départ, où je me trouve maintenant, je suis bien ».
Entourée de l'amour de ceux qui m'ont précédée, je ne souffre plus, mon corps me laisse enfin le repos tant demandé, fini le tourment Je me repose sans douleur, sans contrainte
Je te quitte, mais je reste dans ta mémoire, pense à moi souvent, mais ne soit pas attristée par mon absence, je serai partout avec toi, dans les moments de peine, comme dans les moments de joie.
Dans les villes, dans les forêts et dans les plaines, chaque fois que le vent des contraintes de la vie te couvrira, tends les bras vers le ciel, je t' envelopperai de mes ailes pour te réchauffer de mon amour et chasser tous tes tracas.,




L'Album photo contient 14 photos






Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie

Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       

Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

0 mot | 200 Caracteres


























Poster un message ou bien Déposer une fleur


Retourner en haut