Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Juliette a été vue  5 195  fois.
5 195 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
Juliette
EUROPEEN
Il est né le:20/01/1994
Il nous a quittés le:03/06/2010
 

Aucune fleur

aucune bougie


aucun vote
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à Juliette

Le chat (Charles Baudelaire)
I

Dans ma cervelle se promène
Ainsi qu'en son appartement,
Un beau chat, fort, doux et charmant.
Quand il miaule, on l'entend à peine,

Tant son timbre est tendre et discret ;
Mais que sa voix s'apaise ou gronde,
Elle est toujours riche et profonde.
C'est là son charme et son secret.

Cette voix, qui perle et qui filtre
Dans mon fonds le plus ténébreux,
Me remplit comme un vers nombreux
Et me réjouit comme un philtre.

Elle endort les plus cruels maux
Et contient toutes les extases ;
Pour dire les plus longues phrases,
Elle n'a pas besoin de mots.

Non, il n'est pas d'archet qui morde
Sur mon coeur, parfait instrument,
Et fasse plus royalement
Chanter sa plus vibrante corde,

Que ta voix, chat mystérieux,
Chat séraphique, chat étrange,
En qui tout est, comme en un ange,
Aussi subtil qu'harmonieux !

II

De sa fourrure blonde et brune
Sort un parfum si doux, qu'un soir
J'en fus embaumé, pour l'avoir
Caressée une fois, rien qu'une.

C'est l'esprit familier du lieu ;
Il juge, il préside, il inspire
Toutes choses dans son empire ;
Peut-être est-il fée, est-il dieu ?

Quand mes yeux, vers ce chat que j'aime
Tirés comme par un aimant
Se retournent docilement
Et que je regarde en moi-même

Je vois avec étonnement
Le feu de ses prunelles pâles,
Clairs fanaux, vivantes opales,
Qui me contemplent fixement.




0 bougie
4 messages

Déposé par catnip le 27/06/2010  
Juliette petite mère partie au ciel au paradis des loulous rejoindre une mélée d'ami(es) ayant tous quitté ce monde..veille sur ta maman,...ton papa..., ils ne toublieront jamais, ils taimeront toujours.., tu es un ange ...petite féline boule de poil de beauté remplie de tendresse.(a bientot cacaouete)catnip.docti.

Déposé par amrita le 26/06/2010  
(Maman de Sweety, Crocky, Amrita, Prabhu, Minette) Tendresse pour toi belle Juliette. Tu as eu une longue et belle vie. Repose-toi ! Ta petite étoile brillera toujours dans le coeur de ceux qui t'aiment. Douces pensées à ta famille.

Déposé par Denise le 24/06/2010  
Un bel hommage pour Juliette que ce fantastique poème du trés grand Baudelaire qui exprime si bien la fascination que nous éprouvons pour nos chats. Dors en paix jolie Juliette dans l'amour de tes maîtres bercée par cette belle poésie

Déposé par SANDYJOJO le 24/06/2010  
"La mort n’est rien
Je suis simplement passé dans la pièce à côté.
Je suis moi. Tu es toi. Ce que nous étions l’un pour l’autre, nous le sommes toujours. Donne-moi le nom que tu m’as toujours donné. Parle-moi comme tu l’as toujours fait. N’emploie pas de ton différent.
Ne prends pas un air solennel ou triste. Continue à rire de ce qui nous faisait vivre ensemble. Prie. Souris. Pense à moi. Prie pour moi. Que mon nom soit toujours prononcé à la maison comme il l’a toujours été. Sans emphase d’aucune sorte et sans trace d’ombre.
La vie signifie ce qu’elle a toujours signifié. Elle reste ce qu’elle a toujours été. Le fil n’est pas coupé. Pourquoi serais-je hors de ta pensée, Simplement parce que je suis hors de ta vue ? Je t’attends. Je ne suis pas loin. Juste de l’autre côté du chemin."




L'Album photo contient 2 photos
Highslide JS

Highslide JS

Retourner en haut