Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Petit Roux a été vue  14 049  fois.
14 049 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
Petit Roux
EUROPEEN
Il est né le:05/05/1990
Il nous a quittés le:--/11/1990
 

aucune bougie


aucun vote
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à Petit Roux

Tu ne portais pas un nom très original, je sais. Nous te voyions gambader sur les toits et dans notre jardin, petit chaton un peu sauvage, avec ton frère Plumeau et ta soeur Tigrou, qui est devenue plus tard le grand amour de ma vie. Puis un jour, tu es tombé et tu t'es fait une grosse bosse sur le crâne. Du coup, mon frère a pu te ramasser, toi qu'on n'avait jamais pu toucher, et te prendre chez lui et tu t'es bien remis. Tu grandissais bien, mais tu restais un chaton très calme... trop calme, apparemment. Tu étais notre premier chaton depuis plus de 20 ans, et on n'a pas compris que tu n'étais pas vraiment en bonne santé. Quand tu es tombé malade d'un coup, le vétérinaire a évoqué une leucose foudroyante. Tu es parti le lendemain. Tu avais été adopté par notre vieux Fiou-Fiou, qui adorait les chatons, comme on l'a vu par la suite. Après ta mort, nous sommes presque sûrs qu'il a revu ton petit fantôme, car parfois, il regardait fixement dans le couloir, dans le vide... Tu étais sa petite abeille rousse, son rayon de soleil. Et tout l'amour qu'il n'a pas eu le temps de te donner, il l'a reporté sur le petit Jupiter, qui est arrivé l'année d'après, et sur sa soeur Cally, qui étaient tous les deux tes demi-frère et soeur, puisque ils étaient aussi les enfants de ta maman, Poison, et sur Poppy Knauël, qui était la fille de Tigrou, ta soeur.
Alors, peut-être que ton Katra s'est réincarné en Jupiter, ton frère tigré lilas, et que Fiou-Fiou l'a perçu...
En tout cas, au début, Fiou-Fiou ne voulait pas que Jupiter entre dans la salle de bains, l'endroit où tu es décédé. Je crois qu'il se souvenait qu'il ne t'a jamais revu après, et devait considérer ce lieu dangereux pour les chatons. Il le faisait sortir à coups de patte quand Jupi faisait mine d'y aller...

Malgré les années, nous ne t'avons jamais oublié. Repose en paix dans les champs fleuris du Pont Arc-en-ciel, où t'ont rejoint tous les compagnons que tu as connus chez nous pendant ton court passage terrestre.




0 bougie

206 Fleurs
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par CLOBILOU67
Déposé par CLOBILOU67
Déposé par Capricieux1
Déposé par Capricieux1
Déposé par Capricieux1
Déposé par Capricieux1
Tendresses et câlins 🏵️💮🌸💐🐾💕💝💝💝🌹I
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs



 
8 messages

Déposé par GHETGHET le 16/09/2016  
Je suis seul
Pourquoi suis-je si seul, mon chat,
Si seul lorsque tu n'es pas là ?
Tu ne fais pourtant aucun bruit.
Tu dors, fermé comme la nuit.
Tu ne tiens guère plus de place
Que mon plus gros livre de classe.
Et qui croirait que tu respires
Bercé comme un petit navire ?
Alors pourquoi, pourquoi, mon chat,
Suis-je tout autre quand je vois,
Sur mon papier blanc, le soleil
Tailler l'ombre de tes oreilles ?
( Maurice Carême )

Déposé par GHETGHET le 12/06/2016  
Tant de belles choses
Même s’il me faut lâcher ta main
Penses-y quand tu t’endors
L’amour est plus fort que la mort
Sans pouvoir te dire « à demain »
Rien ne défera jamais nos liens
Même s’il me faut aller plus loin
Couper des ponts, changer de train
L’amour est plus fort que le chagrin
L’amour qui fait battre nos cœurs
Va sublimer cette douleur
Transformer le plomb en or
Tu as tant de belles choses à vivre encore
Tu verras au bout du tunnel
Se dessiner un arc-en-ciel
Et refleurir les lilas
Tu as tant de belles choses devant toi
Même si je veille d’une autre rive
Quoi que tu fasses, quoi qu’il t’arrive
Je serai avec toi comme autrefois
Même si tu pars à la dérive
L’état de grâce, les forces vives
Reviendront plus vite que tu ne crois
Dans l’espace qui lie ciel et terre
Se cache le plus grand des mystères
Comme la brume voilant l’aurore
Il y a tant de belles choses que tu ignores
La foi qui abat les montagnes
La source blanche dans ton âme
Penses-y quand tu t’endors
L’amour est plus fort que la mort
Dans le temps qui lie ciel et terre
Se cache les plus beau des mystères
Françoise Hardy

Déposé par GHETGHET le 11/06/2016  
L’envol des anges
L’ombre est bleu et la nuit palpite d’ors tremblants
Dans l’azur, on croit voir flotter des voiles blancs
Qui frémissent au souffle onduleux du mystère.
Les longs voiles traînants des anges de la terre
Qui montent vers les cieux, sans fin, sans bruit, en une
Ascension dont l’essor tremble au clair de lune.
N’entends-tu pas dans l’infini, battre leurs ailes ?
Les étoiles, au chant des sphères éternelles,
Palpitent dans le vent de ces ailes rythmées,
Qui lentement, parmi les ombres embaumées,
Et le soleil immense et bleu de toutes choses,
Eventent le silence et font pâmer les roses.
Fernand Gregh

Déposé par GHETGHET le 08/06/2016  
OU ES-TU ?
« Où es-tu, petit ange, où es-tu?
On aurait bien voulu,
À force d’amour,
t’empêcher de partir,
mais le monde est trop lourd,
petit ange léger,
Et n’a pas su te retenir.
Où faut-il te chercher, maintenant ?
Sous les gouttes de rosée? Sur les ailes du vent?
Qui saura nous le dire?
» Maman, »
Là où je suis, je ne crains rien.
J’ai les yeux pleins d’étoiles blondes,
J’ai l’âme vaste comme le monde.
Là où je suis, la joie est sans mélange.
Ne me cherchez pas, je suis dans chaque chose…
sur les ailes d’un ange,
dans la rosée, dans le vent,
dans le cœur d’une rose,
Dans le cœur de mes parents.
Ne me cherchez pas, je suis partout,
Je suis avec vous, je suis chez moi. »
Albert Gui

Déposé par GHETGHET le 11/05/2016  
A toi cher PETIT ROUX que tu es tant aimé et t'aime toujours ,
toi qui est parti vers un monde meilleurs,
tu n'appartiens pas, pas plus que t'appartiens.
La plus belle preuve d'amours a t'offrir,
en reconnaissance de touts l'amours que tu a donné,
c'est ta libertés d'être là où les êtres de lumières et de la créations de la vie as choisi pour toi PETIT ROUX que tu es tant aimé , tu es dans la paix et la lumière PETIT ROUX .
Sache que tu es tant aimé, et tu es pour L'ETERNITER dans les cœur de se qui t'on tant aimé et qui t'aime toujours .
Que tu soit en PAIX en sécurité ,soulagé et libre la ou tu soit

Déposé par KIRI le 16/03/2013  
Juste de ce côté du ciel est un endroit appelé le "Rainbow Bridge".
Quand un animal meurt et qu'il a été particulièrement proche de quelqu'un ou même abandonné, celui-ci va sur le pont en arc-en-ciel.
Il y a des prés et des collines pour tous nos amis ainsi ils peuvent vivre et jouer ensemble.
Il y a abondance de nourriture, d'eau et de soleil, et nos amis ont chaud et se sentent bien.Il n'y a point de souffrance. L'amour et la lumière les accompagnent chaque jour.
Tous ces animaux qui avaient été malades et vieux sont ramenés à la santé et à la vigueur; ceux qui étaient blessés ou estropiés sont rendus entiers et forts encore, juste comme nous nous en souvenons dans nos rêves des jours et des périodes passés.
Les animaux sont heureux et contents, excepté une petite chose; il manque à chacun quelqu'un de très spécial pour lui, qu'il a dû laisser.
Ils courent et jouent ensemble, mais le jour vient où soudainement l'un d'eux s'arrête et regarde au loin. Ses yeux lumineux sont attentifs; son corps est parcouru des tremblements du désir. Soudain, il commence à courir, volant au-dessus de l'herbe verte, ses pattes le portant de plus en plus rapidement.
Vous avez été repèré, et quand vous et votre ami vous retrouvez finalement, vous vous embrassez dans une union joyeuse, pour ne plus jamais être séparés. Les baisers heureux pleuvent sur votre visage; vos mains caressent encore la tête aimée, et vous regardez une fois de plus dans les yeux de confiance de votre animal chéri, parti depuis tellement longtemps de votre vie mais jamais absent de votre coeur.
Puis vous traversez le pont en arc-en-ciel ensemble....
(traduction française de "Legend of Rainbow Bridge"
de William N. Britton
La maman de Kiri

Déposé par moroc le 15/03/2013  
Tendres pensées à votre petit ange Petit Roux, je partage votre chagrin, courage et réconfort à ses maîtres en ce triste jour.

Déposé par SANDYJOJO le 15/03/2013  
Saleté de leucose ! La vie est injuste ! Tu es parti bien trop vite Petit Roux ! Repose en paix au pays ds nuages. Calinous bel ange et bisous à Nicole et à son frère




L'Album photo contient 3 photos
Highslide JS
Ta soeur Tigrou
Vers 7 ans, déjà bien malade...
Highslide JS
Petit Roux vers 6 mois
Le plus gentil des chatons
Highslide JS
Petit Roux et Fiou-Fiou
Vous dormiez toujours blottis l'un contre l'autre.
Retourner en haut