Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de A TOUS LES MALHEUREUX a été vue  67 292  fois.
67 292 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
A TOUS LES MALHEUREUX

 

aucune bougie


1 personne aime cette page
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à A TOUS LES MALHEUREUX

Je crée cette page a l'attention des chats libres qui n'ont jamais connu la douceur et la bonté d'un foyer, aux malheureux abandonnés parce que le chaton si craquant a grandi et qu'il a moins d'attrait, à tous les chats victimes d'actes cruel commis par l'être humain juste par plaisir. JE RENDS AUSSI HOMMAGE A CERTAINS DES CHATS ERRANTS que j'ai nourri, parfois soigné et qui ont disparu : FILOU (noir et blanc), petit chat blanc et son frére gris et blanc, ANAEL (frére de saphira et valdyana) disparu en 2008, minouchette marron et blanche (2007). je n'ai pas les moyens de faire stériliser les chattes errantes alors en attendant je leur donne des cachets anti chaleurs faute de mieux pour éviter les incidents, je vis dans un village où les chats ne sont pas bien perçu.




0 bougie

219 Fleurs
Déposé par lince34
Déposé par lince34
Déposé par Mariechats
Déposé par Mariechats
Pour vous tous qui n'avez connu aucun bonheur sur terre
Déposé par poussy
Déposé par poussy
Déposé par Mariechats
Déposé par Mariechats
Pour vous tous les minous qui n'ont pas u de chance dans leur vie terrestre
Déposé par Mariechats
Déposé par Mariechats
Pour tous les oubliés, les abandonnés, les malheureux
Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE
Déposé par Mariechats
Déposé par Mariechats
Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE
Déposé par poussy
Déposé par poussy
Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE
Déposé par Mariechats
Déposé par Mariechats
Déposé par Mariechats
Déposé par Mariechats
Pour les pauvres minous qui n'ont pas eu de chance
Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE
Déposé par Mariechats
Déposé par Mariechats
Déposé par poussy
Déposé par poussy
Déposé par Mariechats
Déposé par Mariechats
Déposé par Olisa
Déposé par Olisa
Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE
Déposé par lepapou
Déposé par lepapou
Tendres pensées pour TOUS LES MALHEUREUX
Déposé par Alexlyly
Déposé par Alexlyly



 
13 messages

Déposé par elise2512 le 30/10/2014  
Mon Maître...
Ne me prends pas pour esclave, car j'ai en moi le goût de la liberté.
Ne cherche pas à deviner mes secrets, car j'ai en moi le goût du mystère.
Ne me contrains pas aux caresses, car j'ai en moi le goût de la pudeur.
Ne m'humilie pas, car j'ai en moi le goût la fierté.
Ne m'abandonne pas, car j'ai en moi le goût de la fidélité.
Sache m'aimer et je saurai t'aimer, car j'ai en moi le goût de l'amitié.

Déposé par elise2512 le 30/08/2014  
ABANDON
*******
Je suis là devant la porte fermée
Devant cette porte qui pourtant est celle de ma demeure.
Je miaule, gratte depuis des heures à cette porte, personne ne m'ouvre,
Des heures à me dire que mes maîtres devraient m'entendre,
Entendre mes appels de détresse, de craintes
Je ne tremble pas de froid mais de terreur,
Devant ce monde extérieur que jamais je n'ai connu avant ce jour.
Toujours j'ai vécu auprès de mes maîtres sans jamais quitter ce home
Toute petite l'on est venu de chercher,
Tous devant mes sourires ont fondu pour moi.
Tendrement, des bras amoureux m'ont pris m'emportant
Dans ce foyer pour y commencer ma vie.
Vie qui me promettait des câlins à l'infini, de l'amour sans fin,
un toit ma vie durant.
Mais.... mais à présent, je suis assise, sur cette galerie, depuis des heures,
Des heures à attendre leur retour.
J'étais bien tranquillement couchée à la fenêtre ou je passe mes journées paisibles,
Un camion est venu au petit matin, j'ai vu mes maîtres transportés une à une des boîtes,
Puis leurs meubles dans celui-ci.
Ces mêmes bras qui jadis m'ont pris avec tendresse,
M'ont attrapé par la peau du cou,
Puis ils m'ont déposé là où je suis à présent.
Mon maître est alors monté dans ce camion,
Emportant aussi avec lui ma famille, ceux que j'aimais.
Depuis ce temps, j'attends, j'attends inlassablement leur retour.
La nuit approche, cette nuit peuplée de mystère, d'inconnu pour moi,
Cela sera la première que je passerais à l'extérieur de mon foyer.
Je me glisse sous cette galerie ou tout en essayant de trouver un peu de repos,
Je pourrais guetter avec attention le retour de mon maître bien aimé,
De cette famille à qui je donnais de l'affection sans compter.
Les heures passent, le jour se lève,
Une journée se termine, j'attends toujours.
Jour après jour, je les attends,
Puis la faim se fait sentir,
Je vais errer dans la ruelle qui se trouve derrière,
Essayant de trouver un peu de nourriture.
Peu à peu, ma vie devient une vie d'errance,
Peuplée d'innombrables souffrances,
Car, depuis leur départ,
Moi avec des centaines d'autres, aussi tristement qu'eux,
Je finirais ma vie apeurée, sans amour, sans joies.
Souffrant parce qu'on m'a abandonné, un jour de déménagement,
Sans se soucier des conséquences que cela apporterait dans ma vie.
***
(Diane)

Déposé par MC le 28/06/2014  
"Les ami(es) sont comme les étoiles nous ne pouvons pas toujours les voir mais nous savons pourtant qu'elles sont là ..."
***********

Déposé par MC le 14/03/2014  
Pierre Loti qui, mieux que personne, a étudié le naturel des félins, a dit pareillement :
« Les chats ont de petites âmes ombrageuses, de petites âmes de câlinerie, de fierté et de caprice, difficilement pénétrables, ne se révélant qu'a certains privilégiés et que rebute le moindre outrage ou quelquefois la déception la plus légère... »
Ces petites âmes ombrageuses mais fières s'effraient ou se révoltent en face de la tyrannie de l'homme. Il faut, pour les conquérir, respecter leur indépendance, ne point exiger d'elles de soumission et de bassesse... On range le chat parmi les animaux domestiques... Domestique, il l'est si peu, cependant. S'il chasse les rats et les souris, ce n'est point pour obéir à son maître, c'est parce que son instinct l'y pousse. S'il aime la maison, le foyer, c'est parce qu'il s'y trouve heureux. Mais de vieux levain de sauvagerie est toujours en lui. Que sa condition change, qu'on cesse de le nourrir comme de coutume, qu'on ne le caresse plus, qu'on le rudoie, il préférera la misère aux mauvais traitements. Il fuira, se cachera, souffrira la faim et le froid - le froid, la plus terrible souffrance pour cette bête d'Orient - mais il ne se pliera pas aux exigences brutales, il n'acceptera pas l'injustice et les coups...

Déposé par sky le 12/03/2014  
Merci à lince34 pour tous ces minous !

Déposé par cahouete le 02/03/2014  
que tous les chats puissent un jour vivre heureux. je vous aime mes ptis poilus.

Déposé par MC le 06/01/2014  

L'Homme croit souvent qu'il a été crée pour dominer et diriger.Mais il se trompe,il fait seulement partie du Tout.
L'Homme n'a ni pouvoir, ni privilèges, seulement des responsabilités.
Amitié.

Déposé par chacaju le 19/06/2013  
PETIT CHAT PERDU (ou abandonné)
Un petit chat perdu
Pleure devant ma porte.
Il est boueux et nu
Comme une feuille morte.
Petit chat de personne
Venu de nulle part,
Tu as, comme l'automne,
Des yeux gris de brouillard;
Et plus tu m'apitoies
En miaulant ta peine,
Plus j'ai peur qu'on te noie,
Demain, dans la fontaine.
Petit chat nu, boueux
Comme une feuille morte,
Tu peux sécher tes yeux:
Je t'ouvre grand ma porte.
Pierre Coran

Déposé par elise2512 le 04/06/2013  
J'étais si petit...
Et tu m'as dit
Je te veux pour la vie
Chez toi tu m'as emmené
Afin de me loger
Tu m'as toujours aimé
Quand je fus plus grand
Dehors tu m'as mis au soleil levant
Moi qui t'aimais tant...
Fidèle je restais près de ta porte
Espérant que tu sortes
Des souvenirs que le vent emporte
Je t'ai entendu chuchoter
Je ne veux pas le faire opérer
Je préfère l'abandonner
J'étais pourtant heureux avec toi
Je partageais tes peines et tes joies
Ma vie tu la détenais entre tes doigts
J'ai dû alors m'éloigner
Pour quêter afin de manger
Et l'hiver essayer de m'abriter
Sur le parcours de mon chemin
J'ai rencontré des miens
Il y en avait des quatre coins
Il y en avait sur des fermes
D'autres qu'on enferme
D'autres qu'on martyrise sans peine
Je ne suis peut-être pas un humain
Mais mon coeur bat comme le tiens
Et tout comme toi j'ai des besoins
Pourquoi sommes-nous délaissés
Quand vous disiez nous aimer
Combien mourront chaque année
Nous avons droit à la vie
Et d’ être respecté aussi
Soyez amour je vous en prie...
Signé : Tous les chats abandonnés

Déposé par nenettedu85 le 31/05/2013  
Une belle pensée pour tout ces petits être abandonnés, ceux qui connaissent la cruauté humaine sans n'avoir jamais rien demandé...A tous ceux partis au ciel dans l'indifférence totale, je leur souhaite de reposer en paix au paradis de la croquette. Que votre repose éternel soulage vos souffrances...Nous, les amoureux des chats, nous vous aimerons à jamais...

Déposé par MC le 30/05/2013  

Certains d'entre vous ont eu la chance de rencontrer une gentille Famille, d'autres pas et c'est très triste.....
Vous êtes tous maintenant dans nos cœurs.Reposez en paix mes tout beaux,loin de la cruauté humaine. Que les autres anges du paradis blanc vous soutiennent , nous on continue à vous aimer.

Déposé par lince34 le 30/05/2013  
j'ai quand même une belle histoire à raconter, celle de mimine petite femelle ecaille de tortue, quand je suis arrivée en 2006 dans cette location elle errait dans ma cour, une vraie sauvageonne, maigre à faire peur elle tuait des pigeons pour s'alimenter, en voyant ce spectacle j'ai commencé à lui mettre de l'eau et des croquettes dans la dépendance ou elle dormait, j'ai tenté à plusieurs reprises de la caresser à chaque coups ma main finissait en sang j'ai fini par renoncer la laissant vaquer à ses occupations, au printemps de cette année là elle à disparu je pensais ne plus jamais la revoir puis à la fin août elle a réapparu, elle attendait des chatons dont valdyana et saphira, on à repris notre manége croquettes, eau et lait petit à petit j'ai gagné sa confiance et puis en 2007 elle a osé rentré dans la maison, j'attendais ce moment la depuis toujours et son comportement à totalement changé, dés la premiére nuit elle s'est couchée sur mon lit, ronronnant de plaisir et maintenant c'est un vrai pot de colle, une miss bisous et calins.

Déposé par moroc le 30/05/2013  
Mes tendres pensées pour tous ces chats(tes)se joignent à vous avec amour pour ces adorables petites bêtes qui ne demandent qu'à être aimer...!!



Retourner en haut