Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Carbone a été vue  9 428  fois.
9 428 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
Carbone
EUROPEEN
Il nous a quittés le:02/07/2013
 

aucune bougie


1 personne aime cette page
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à Carbone

Joachim Du Bellay. OFFREZ VOUS LE TEMPS NECESSAIRE A LA MEDITATION SUR CE POEME MERVEILLEUX DE CE TRES GRAND POETE... DU BELLAY.1522-1560

SON CHAT ADORE ETAIT BELAUD...

EPITAPHE D'UN CHAT.

MAINTENANT le vivre me fâche ;
Et afin, Magny, que tu sçache,
Pourquoi je suis tant éperdu,
Ce n'est pas pour avoir perdu
Mes anneaux, mon argent, ma bourse ;
Et pourquoi est-ce donques ? pour ce Que j'ai perdu depuis trois jours
Mon bien, mon plaisir, mes amours.
Et quoi ? ô souvenance gréve !
A peu que le cœur ne me creve,
Quand j'en parle, ou quand j'en écris :
C'est Belaud mon petit Chat gris :
Belaud, qui fut par avanture
Le plus bel œuvre de que Nature Fit onc en matiere de Chats :
C'étoit Belaud la mort aux Rats, Belaud, dont la beauté fut telle, Qu'elle est digne d'être immortelle. Donques Belaud premierement Ne fut pas gris entierement,
Ni tel qu'en France on les voit naître ;
Mais tel qu'à Rome on les voit être.
Couvert d'un poil gris argentin, Ras & poli comme satin,
Couché par ondes sur l'eschine, Et blanc dessous comme un hermine : Petit museau, petites dents,
Yeux qui n'étoient point trop ardents ; Mais desquels la prunelle perse, Imitoit la couleur diverse Qu'on voit en cet arc pluvieux, Qui se courbe au travers des Cieux.
La tête à la taille pareille, Le col grasset, courte l'oreille, Et dessous un né ébenin, Un petit mufle lyonnin, Au tour duquel étoit plantée Une barbelette argentée, Armant d'un petit poil folet Son musequin damoiselet. Jambe gresle, petite patte, Plus qu'une moufle delicate ; Sinon alors qu'il degaînoit Cela, dont il égratignoit : La gorge douillette & mignonne, La queue longue à la guenonne, Mouchetée diversement D'un naturel bigarement : Le flanc haussé, le ventre large,
Bien retroussé dessous sa charge, Et le dos moyennement long,
Vrai sourian, s'il en fut ong. Tel fut Belaud, la gente Bête, Qui des pieds jusques à la tête, De telle beauté fut pourvû, Que son pareil on n'a point vû. O quel malheur ! ô quelle perte, Qui ne peut être recouverte ! O quel deuil mon ame en reçoit ! Vraiment la mort, bien qu'elle soit Plus fier qu'un ours, l'inhumaine, Si de voir, elle eût pris la peine, Un tel Chat, son cœur endurci En eût eu, ce croi-je, merci : Et maintenant ma triste vie Ne haïroit de vivre l'envie. Mais la cruelle n'avoit pas Goûté les folâtres ébas De mon Belaud, ni la souplesse De la gaillarde gentillesse : Soit qu'il sautât, soit qu'il gratât, Soit qu'il tournât, ou voltigeât D'un tour de Chat, ou soit encores, Qu'il print un Rat, & or & ores Le relâchant pour quelque temps S'en donnât mille passe-temps. Soit que d'une façon gaillarde
Avec sa patte fretillarde, Il se frottât le musequin ; Ou soit que ce petit coquin Privé sautelât sur ma couche, Ou soit qu'il ravît de ma bouche, La viande sans m'outrager, Alors qu'il me voyoit manger ; Soit qu'il fît en diverses guises Mille autres telles mignardises. Mon Dieu ! quel passe-tems c'étoit Quand ce Belaud vire-voltoit, Folâtre au tout d'une pelotte ?
Quel plaisir, quand sa tête sotte
Suivant sa queue en mille tours,
D'un roüet imitoit le cours !
Ou quand assis sur le derriere
Il s'en faisoit une jarretitere
Et montrant l'estomac velu,
De panne blanche crespelu,
Sembloit, tant sa trogne étoit bonne,
Quelque Docteur de la Sorbonne ; Ou quand alors qu'on l'animoit, A coups de patte il escrimoit, Et puis appaisoit sa colere, Tout soudain qu'on lui faisoit chere. Voilà, Magny, les passe-temps, Où Belaud employoit son temps ; N'est-il pas bien à plaindre donques ? Au demeurant tu ne vis onques Chat plus adroit, ni mieux appris A combattre Rats & Souris. Belaud sçavoit mille manieres De les surprendre en leurs tesnieres, Et lors leur falloit bien trouver Plus d'un pertuis, pour se sauver ; Car onques Rat, tant fût-il vite, Ne se vit sauver à la fuite Devant Belaud ; au demeurant Belaud n'étoit pas ignorant : Il sçavoit bien, tant fut traitable, Prendre la chair dessus la table, J'entens, quand on lui presentoit, Car autrement il vous grattoit, Et avec la patte friande De loin muguetoit la viande. Belaud n'étoit point mal-plaisant, Belaud n'étoit point mal-faisant, Et ne fit oncq; plus grand dommage Que de manger un vieux fromage, Une linotte & un pinson Qui le fâchoient de leur chanson ; Mais quoi, Magny, nous-mêmes hommes Parfaits de tous points nous ne sommes.
Belaud n'étoit point de ces Chats,
Qui nuit & jour vont au pourchats,
N'ayant souci que de leur panse :
Il ne faisoit si grand' dépense,
Mais étoit sobre à son repas
Et ne mangeoit que par compas.
Aussi n'étoit-ce sa nature
De faire par-tout son ordure,
Comme un tas de Chats, qui ne font
Que gâter tout par où ils vont.
Car Belaud, la gentille bête,
Si de quelque acte moins qu'honnête,
Contraint, possible il eût été,
Avoit bien cette honnêteté
De cacher dessous de la cendre
Ce qu'il étoit contraint de rendre.
Belaud me servoit de joüet ;
Belaud ne filoit au roüet,
Gromelante une letanie De longue & fâcheuse harmonie ;
Ains se plaignoit mignardement
D'un enfantin miaudement. Belaud (que j'aye souvenance) Ne me fit oncq; plus grand' offense Que de me réveiller la nuit, Quand il entroyoit quelque bruit De Rats qui rongeoient ma paillasse : Car lors il leur donnoit la chasse, Et si dextrement les happoit, Que jamais un n'en échappoit ; Mais, las, depuis que cette fiere Tua de sa dextre meurtriere La sure garde de mon corps, Plus en sureté je ne dors : Et or, ô douleurs non pareilles ! Les Rats me mangest les oreilles : Même tous les vers que j'écris, Sont rongez de Rats & Souris. Vraiment les Dieux sont pitoyables Aux pauvres humains miserables Toujours leur annonçant leurs maux, Soit par la mort des animaux, Ou soit par quelqu'autre présage, Des Cieux le plus certain message. Le jour que la sœur de Cloton Ravit mon petit peloton, Je dis, j'en ai bien souvenance, Que quelque maligne influence Menaçoit mon chef de là haut, Et c'étoit la mort de Belaud : Car quelle plus grande tempête Me pouvoit foudroyer la tête ! Belaud étoit mon cher mignon, Belaud étoit mon compagnon, A la chambre, au lit, à la table ;
Belaud étoit plus accointable
Que n'est un petit Chien friand,
Et de nui n'alloit point criand
Comme ces gros Marcous terribles,
En longs miaudemens horribles :
Aussi le petit Mitouard
N'entra jamais en Matouard :
Et en Belaud, quelle disgrace !
De Belaud s'est perdu la race.
Que plaît à Dieu, petit Belon,
Que j'eusse l'esprit assez bon,
De pouvoir en quelque beau stile
Blasonner ta grace gentile,
D'un vers aussi mignard que toi :
Belaud, je te promets ma foi,
Que tu vivrois, tant que sur terre
Les Chats aux Rats feront la guerre.

Johaquim Dubellay, Gentil-homme
Angevin. 1568.

Les chats sont bien plus forts que la mort.Cela se lit dans leurs yeux translucides. Tout le monde sait cela. Carbone, tu vis autrement. A bientot.Ton Maitre-chat, Gerard.




0 bougie

68 Fleurs
Déposé par gerardpatrice
Déposé par gerardpatrice
Déposé par celestin
Déposé par celestin
Déposé par PiouPiou
Déposé par PiouPiou
Doux Repos au Pont de l'Arc en Ciel petit Ange
Déposé par gerardpatrice
Déposé par gerardpatrice
Pour mon Chat Noir Carbone.A bientot mon titou.
Déposé par Denise
Déposé par Denise
Déposé par gerardpatrice
Déposé par gerardpatrice
Déposé par chacaju
Déposé par chacaju
Pour toi beau Carbone, repose en paix.
Déposé par gerardpatrice
Déposé par gerardpatrice
Je ne t oublie pas mon chat noir...
Déposé par kardagan
Déposé par kardagan
1 mois que tu es parti belle panthere et toujours une peine immense pour ton maitre qui t'aime tant ! Continue a bien veiller sur lui et repose en paix . Douces caresses.
Déposé par kardagan
Déposé par kardagan
Carbone, tu as rejoins mon Fripounet qui aura su t'accueillir et guider dans ta nouvelle demeure. Je suis certaine que tu es bien la haut avec tous tes autres compagnons. Veille bien ton maitre
Déposé par chou
Déposé par chou
repausse en paix, courage pour t'es maitres qui t'on chéri.
Déposé par lince34
Déposé par lince34
bon 14 juillet au pont de l' arc en ciel carbone
Déposé par Mimii3131
Déposé par Mimii3131
Douces pensées pour Carbone
Déposé par stephe12
Déposé par stephe12
Déposé par Jaguar
Déposé par Jaguar
Pour Carbone, magnifique "panthère" noire, ce bouquet de roses
Déposé par Styro
Déposé par Styro
Dors en paix Carbone!
Déposé par marlou
Déposé par marlou
Déposé par dan
Déposé par dan
Tendres pensées pour toi, magnifique Carbone
Déposé par colvert01
Déposé par colvert01
Tendres carresses et jolies fleurs pour toi Carbone.
Déposé par chou
Déposé par chou



 
19 messages

Déposé par gerardpatrice le 01/02/2014  
Une petite visite sur ta page. Carbone j ai souvent pense a toi et a ce que l on appelle la mort. Je ne pense pas que des animaux superieur comme le chat cessent d exister. Nous nous retrouverons donc et le temps n a aucune importance. Ton maitre-chat.

Déposé par gerardpatrice le 18/09/2013  
Bonjour mon majestueux chat noir. Deja deux mois sans ta presence feline a mes cotes. L autre chat noir se porte bien et ne manque pas d affection et comme pour toi je lui offre une variete de nourriture incluant du poisson frais entre autre...repose toi bien et joue bien sur le pont arc en ciel avec tes potes...

Déposé par gerardpatrice le 10/09/2013  
Salut a toi mon chat noir Carbone. Une pensee pour toi mais je ne reste pas trop longtemps pour ne pas donner au temps le chagrin de remonter...

Déposé par gerardpatrice le 25/08/2013  
Carbone mon amour de chat noir...Je ne t ai pas rendu visite ces jours ci mais en revenant mon coeur s est souleve. Je pensais qu apres un peu de temps la tristesse de t avoir perdu s estomperai...pas du tout.
grosses caresses et gratouilles sous le cou mon chat noir...
A bientot.

Déposé par catmiette le 27/07/2013  
Beau Carbone,
quel bel hommage que celui de ton ami Gérard.
Tu es sûrement déjà arrivé sur le pont arc en ciel, là ou il n'y a pas de voitures, pas de souffrances, et ou j'en suis certaine ne vont que les humains dignes de ce nom , c'est-à-dire ceux qui vous aiment et vous respectent, vous les animaux.
Il doit y avoir une super ambiance au milieu de toutes ces belles âmes. J'aime à imaginer que les chats noirs ont créé leur club, et qu'il y a d'immenses prairies avec de l'air pur.
Carbone, tu vas être accueilli par des plus anciens qui vont te guider et t'enlever d'éventuelles petites craintes: cherche Ramsès (mon Ramsès), un grand black un peu timide et très très gentil, qui est parti là haut il y a 13 mois aujourd'hui.
Cher Carbone, sois heureux pour l'éternité.
Je ne crois pas au hasard, et ce chat qui est arrivé peu après ton départ, et noir en plus ...Avoue, c'est toi qui l'a envoyé pour soutenir ton Ami ici-bas ! Vous les animaux n'êtes pas égoistes comme nous les humains, vous êtes prêts à partager, vous ne voulez QUE notre bonheur.
Calinou

Déposé par nickitalostwood le 26/07/2013  
J'associe ma douleur a la votre et vous offre tout mon soutient ! J'aime a imaginer nos compagnon jouant ensemble la ou ils sont , mon Lestat et votre Carbone !

Déposé par gerardpatrice le 26/07/2013  
Mon doux chat noir Carbone,
Presque un mois que tu es parti rejoindre le paradis des chats. Deja cinq minutes sur ta page et la peine que je croyais enfouie sous le temps qui passe, resurgit.
Un grand chat noir magnifique a pris ses quartiers la ou tu as passe tant de temps.
Je comprends ces Egyptiens anciens qui adoraient leur chats.Certains ont ete retrouves momifies comme des humains. Leur pretaient ils une ame et une vie dans l au dela?
Caresses a toi mon chat.

Déposé par Corinne le 20/07/2013  
Oui les chats sont des êtres tellement ...
Et leur perte 1 chagrin immense ...
Plonger son regard dans celui d'un chat est 1 sensation vertigineuse.
Notre vie est jalonnée d'histoires de chat puisque malheureusement leur vie est plus courte que la nôtre.
Cette panthère noire est venue vous rejoindre, et ne remplacera en rien Carbone, c'est une autre histoire, une belle histoire qui démarre.
Sur ce cimetière j'y ai 2 chats, un 3e que j'ai perdu à l'âge de 17 ans l'année dernière et je n'ai encore pas pu me résoudre à faire sa page.
Et autour de moi 6 minous, tous arrivés ici par hasard, à moins que ce ne soit pas le hasard ... Que j'aime à tout simplement les observer, avec eux le temps s'arrête et ma tête se vide. Quelle belle compagnie sont-ils.
Je vous souhaite une belle histoire de chat avec le nouveau venu et j'envoie plein de douces caresses au beau Carbone.

Déposé par gerardpatrice le 13/07/2013  
-"Bonjour Mon Carbone-le-chat-noir.
Il y a une autre panthere noire dans mon camping car depuis hier. N y voit pas une trahison de ma part mais ton abscence etait pesante et je commencais a sucrer les fraises sans chat noir. Alors j ai adopte ce chat qui ne te remplacera pas mais sera une nouvelle tranche de ma vie.
Ce chat est d une douceur exceptionnelle. Aucune agressivite de sa part... et je me demande par quels moments difficiles il a bien pu passer...Il a ete abandonne sur le palier quand ses pseudos-maitres ont demenage.
Je dis souvent que sans prejuger d une situation particuliere, abandonner un chat ou un chien ou un compagnon a 4 pattes qui vous a apporte une amitie sans conditions est un crime odieux.
Je ne suis pas seul a penser que le chat en particulier est digne de notre plus haut degre d attachement. Souvent poetes musiciens et philosophes ont aime les chats. Jusqu a la passion.
J ai donne a boire de la bonne eau fraiche et des croquettes de qualite a ce chat noir tout en lui parlant a voix basse, Il a compris. Il a compris qu il avait gagne le cocotier...et il a passe une nuit tranquille a l abri du tumulte bruyant et nauseabaond de la ville de l homme.
Merci a tous pour le soutien sincere et les fleurs pour Carbone le magnifique. Vos chats ne sont pas morts. Ils vivent dans nos memoires...Gerard Patrice.

Déposé par chacaju le 08/07/2013  
À fréquenter le chat, on ne risque que de s'enrichir.
Nos compagnons les plus parfaits n'ont jamais moins de quatre pattes.
De la confiance mentale, du murmure télépathique
En s'associant avec un chat, on ne fait que prendre le risque d'être plus riche
Le temps passé avec un chat n'est jamais perdu.
Colette.
Réconfort à vous, l'épitaphe de du bellay que vous avez dédiée aussi à Carbone est très belle.L'Amitié avec un chat est inconditionnel, c'est un amour vrai ,dénué de tout intérêt et le départ de son compagnon est très dur. Voici 3 mois que nous avons passés sans la complicité et la tendresse de notre Cléo, une grande page s'est tournée mais le livre ne se fermera jamais, nous aimons toujours notre chat et nous l'aimerons toujours. Je partage votre douleur, j'espère de tout coeur qu'elle s'apaisera doucement. Un homme aussi fort qu'il soit a le droit de pleurer, vous trouverez sur ce site merveilleux beaucoup de compréhension, le sentiment d'être moins seul dans la douleur.Courage à vous, de douces pensées pour Carbone qui vit désormais dans le beau paradis blanc des chats.

Déposé par emmalice le 07/07/2013  
c'est sûr qu'une semaine passée n'efface pas le chagrin,moi ça fait des semaines et maintenant des mois que la tristesse m'accompagne et comme vous je n'ai jamais tant pleuré que lors du départ de mes chats (popaul et bébert).Et comme le dit si bien Léo Ferré : la mélancolie est un chat perdu que l'on croit retrouvé !! c'est cet amour inconditionnel qui me manque et que tous ceux qui ont visité ce site ont dû éprouver !

Déposé par gerardpatrice le 07/07/2013  
Une semaine passee n efface pas mon chagrin. Je suis un homme bon sang! Je dois surmonter cette epreuve...mais voila que le chagrin remonte encore d on ne sais ou...
Mon beau chat noir...je n avais pas pleure depuis des lustres pour rien ni personne...
Mais vous qui avez perdu votre chat vous le savez...vous comprenez! Les chats sont des etres tellement...
Ceux qui ne s en rendent pas compte,je veux dire La complicite avec son chat...Ceux la passent a cote d un grand bonheur.
Mais ils evitent une peine enorme lorsqu ils passent de l autre cote.

Déposé par elise2512 le 07/07/2013  
Juste de ce côté du ciel est un endroit appelé le "Rainbow Bridge".
Quand un animal meurt et qu'il a été particulièrement proche de quelqu'un ou même abandonné, celui-ci va sur le pont en arc-en-ciel.
Il y a des prés et des collines pour tous nos amis ainsi ils peuvent vivre et jouer ensemble.
Il y a abondance de nourriture, d'eau et de soleil, et nos amis ont chaud et se sentent bien. Il n'y a point de souffrance. L'amour et la lumière les accompagnent chaque jour.
Tous ces animaux qui avaient été malades et vieux sont ramenés à la santé et à la vigueur; ceux qui étaient blessés ou estropiés sont rendus entiers et forts encore, juste comme nous nous en souvenons dans nos rêves des jours et des périodes passés.
Les animaux sont heureux et contents, excepté une petite chose; il manque à chacun quelqu'un de très spécial pour lui, qu'il a dû laisser.
Ils courent et jouent ensemble, mais le jour vient où soudainement l'un d'eux s'arrête et regarde au loin. Ses yeux lumineux sont attentifs; son corps est parcouru des tremblements du désir. Soudain, il commence à courir, volant au-dessus de l'herbe verte, ses pattes le portant de plus en plus rapidement.
Vous avez été repéré, et quand vous et votre ami vous retrouvez finalement, vous vous embrassez dans une union joyeuse, pour ne plus jamais être séparés. Les baisers heureux pleuvent sur votre visage; vos mains caressent encore la tête aimée, et vous regardez une fois de plus dans les yeux de confiance de votre animal chéri, parti depuis tellement longtemps de votre vie mais jamais absent de votre coeur.
Puis vous traversez le pont en arc-en-ciel ensemble....

Déposé par MC le 06/07/2013  
Magnifique CARBONE, ton étoile brillera toujours dans le ciel et dans le cœur de ceux qui t'ont aimé.
Que ton repos soit paisible et doux mon tout beau.
Amitié à ta Famille Humaine.

Déposé par thales le 06/07/2013  
Pour Carbone. votre doux chat.

Déposé par chacaju le 06/07/2013  
La mort n’est rien.
Je suis seulement passé dans la pièce à côté.
Je suis moi, vous êtes vous.
Ce que nous étions les uns pour les autres
nous le sommes toujours.
Donnez- moi le nom que vous m’avez toujours donné.
Parlez- moi comme vous l’avez toujours fait,
ne prenez pas un air solennel ou triste.
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.
Que mon nom soit prononcé à la maison
comme il a toujours été,
sans emphase d’aucune sorte, sans trace d’ombre.
La vie signifie ce qu’elle a toujours signifié.
Elle est ce qu’elle a toujours été.
Le fil n’est pas coupé.
Pourquoi serai-je hors de votre pensée ?
Parce que je suis hors de votre vie ?
Je vous attends. Je ne suis pas loin,
juste de l’autre côté du chemin.
Vous voyez. Tout est bien.
Cannon Scott Holland
Sois heureux Carbone au paradis des chats , tu y trouveras notre Cléo, dis lui que nous l'aimons très fort. Courage et réconfort à toux ceux qui t'ont aimé.

Déposé par moroc le 05/07/2013  
Puisse ce message mettre un baume de réconfort sur vos blessures, tendres pensées à votre petit ange Carbone noir comme mon adorable Tipou je suis certaine qu'il était aussi adorable que lui, courage à vous en ce triste jour.

Déposé par SANDYJOJO le 04/07/2013  
Sois heureux beau Carbone au pays des nuages ! Calinous belle petite panthère noire !

Déposé par gerardpatrice le 04/07/2013  
carbone est mort percute par une voiture.
je hais les voitures. Carbone etait le plus doux des chats.
il voyageait en camping car et il a ete heureux une affection mutuelle nous unissait.
Bon chat comme il est il est monte au ciel j en suis sur...
On se retrouvera bientot...
A plus tard mon doux chat.




L'Album photo contient 5 photos
Highslide JS
Une pose qui en dit long...
Highslide JS
Carbone arboricole.
Highslide JS
Noir. Arrogant et magnifique...
Sans nous juger les chats nous jaugent...
Highslide JS
Observateur immobile
Highslide JS
la quietude et la beaute.
Retourner en haut