Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Réglisse a été vue  152 658  fois.
152 658 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
Réglisse
EUROPEEN
Il est né le:25/04/2011
Il nous a quittés le:01/10/2013
 

aucune bougie


4 personnes aiment cette page
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à Réglisse

------------Galerie souvenir pour mon p'tit criquet, ma petite Réglisse-------------


---------------------------------------------------------------------------

Ma toute belle, mon petit criquet, tu es arrivée dans ma vie après un gros malheur.
Longtemps, trop sans doute, tu es restée une petite chatte qui donnait plus d’amour qu’elle n’en recevait.

De pitreries en grosses bêtises décorées de ronrons très bruyants, tu t’es imposée et tu as conquis mon cœur.

Tu ne faisais rien doucement, calvacades dans les couloirs, câlins, sommeil, tout en volume et sans retenue.

Bagarres du matin? tu me mordillais les doigts en ronronnant.
Grondée? Tu te couchais brusquement sur le flanc pour dire « pouce »
ou réclamer l’indulgence, intelligente et tellement facétieuse.

Drôle, gentille, si originale. Tout le monde t’adorait car tu étais sociable et enjouée.
Bavarde et coquine, tu conversais sans cesse.

Maintenant que tu n’es plus, je peux te le dire, je t’ai aimée, autant qu’on a aimé Parnelle,
même si tu es restée si peu près de nous, deux ans et cinq mois pendant lesquels tu as brillé de mille feux.

Tu m'aimais, sans réserve! Tu me suivais partout dans la maison, j'avais fini par te surnommer ma p'tite Glue.

Jamais plus je n’entendrai tes étranges petits claquements de dents quand tu étais excitée par le jeu.
Au coucher, tu ne viendras plus sur mon dos pour faire ton footing de pattounes, mon massage nocturne.
Mes mots ne recevront plus tes petits miaous de grand chaton en écho.

Dans ton dernier éclair de lucidité, je sais que tu m’as reconnu,
tu es venue te blottir contre moi.
Pardonne-moi d’avoir été négligent, imprudent et maladroit.

Ma p’tite belette, ma cric-cric est partie vers le Paradis des chats.
Je t’aime Réglisse.




0 bougie

1185 Fleurs
Déposé par Arcasky
Déposé par Arcasky
💗☔qd la douce pluie tombe il faut attendre le réveil du soleil pour voir apparaître la passerelle 🌈 de ton doux royaume 💗☔
Déposé par Arcasky
Déposé par Arcasky
💗🕊💗ce petit cœur est rempli de bisous volants pour toi réglisse 💗🕊💗
Déposé par Arcasky
Déposé par Arcasky
💗au cœur de ce bouquet le message d'un ange "tu m'as donné tant d'amour mon papa chat bonne fête "les pétales st signés de son empreinte 🐾💗
Déposé par pacificelectric
Déposé par pacificelectric
Déposé par pacificelectric
Déposé par pacificelectric
Déposé par Arcasky
Déposé par Arcasky
❤🍀une clochette de bonheur, une de caresses, une de câlins, une de bisous, une messagère d'amour et voilà le plus beau brin de muguet ❤🍀
Déposé par Arcasky
Déposé par Arcasky
💖😺💖😺💖😺💖
Déposé par Arcasky
Déposé par Arcasky
💜☁️💜magnifique réglisse j'ai laissé mon livre pour lire ton histoire et celle de parnelle 💜☁️💜
Déposé par pacificelectric
Déposé par pacificelectric
Déposé par Arcasky
Déposé par Arcasky
💞🌸💞🌸💞doux repos magnifique princesse 💞🌸💞🌸💞🌸💞
Déposé par juliana
Déposé par juliana
Déposé par Arcasky
Déposé par Arcasky
💜🔔💜🐣💜🐰💜
Déposé par Arcasky
Déposé par Arcasky
💞🔔💞🐣💞réglisse sous les fleurs des petites souris en croquettes à partager avec tes amis 💞🔔💞🐰💞
Déposé par Arcasky
Déposé par Arcasky
💖👼💖👼💖soit heureuse réglisse au paradis des chats 🐈 🌈 💖👼💖👼💖
Déposé par superfetatoire
Déposé par superfetatoire
Déposé par tonton
Déposé par tonton
Déposé par pacificelectric
Déposé par pacificelectric
Déposé par gribouille
Déposé par gribouille
Tu es très belle aussi Réglisse, tu ressembles à la chatte de ma voisine, reçois plein de câlins, merci pour Mistigri, qui était aussi une écaille de tortue
Déposé par gribouille
Déposé par gribouille
Douce Pensée à Réglisse
Déposé par pacificelectric
Déposé par pacificelectric



 
162 messages

Déposé par Migisa le 30/09/2017  
Ma petite belette, ma charmante petite glue, 4 ans déjà que tu es partie, de tous les chats que j'ai connu tu étais la plus belle. Et dire que c'est ma maladresse et mon inconscience qui t'ont perdue. Je ne l'oublierai jamais pas plus que je ne t'oublierai toi.

Déposé par Migisa le 15/11/2016  
Le plus difficile c'est cette image de toi, allongée sur cette table à la clinique, immobile, les yeux clos...toi qui étais si vive, si bouillonnante avec tes petites billes rondes qui pétillaient... et tout ça par ma faute... tu me manques, tes jeux et tes pitreries me manquent...

Déposé par Migisa le 01/10/2016  
Ma petite glue, ma petite Réglisse, ça fait trois ans que tu es partie, une vilaine nuit d'octobre...
Rien n'a changé, je ne t'ai pas encore pleurée comme il se doit, juste sur le chagrin et la peine de ta disparition. Il y a toujours cette colère, contre moi, contre la maison, contre le destin parce que je n'ai pas été prudent et lucide. Les regrets aussi parce que même si les derniers mois tu avais pris une place énorme dans mon coeur, j'ai mis bien trop de temps à te la donner, cette place que tu as tant voulue, dès les premiers jours.
Tu étais si belle, si drôle, si dénuée de méchanceté, tu devrais être là avec nous. Tes petites mimiques, toutes tes facéties, c'était tellement unique. Je ne t'oublierai jamais...

Déposé par GHETGHET le 01/10/2016  
La vie du chat contient une époque, concentre une parcelle de notre vie, elle est une sorte de mesure du temps et une mémoire, elle contient une expérience commune, un morceau de notre histoire, une parcelle de notre temps perdu. Quand le chat mourra, ce sera comme la fin d'un temps, la fin d'une période. L'extinction d'une partie de nous-mêmes avec l'extinction du chat.
Karine Miermont

Déposé par mistigri13 le 01/10/2016  
Ne sois pas triste, je suis toujours à tes côtés. Mon corps est parti, mais mon âme est là tout près de toi.
Je t'envoie la brise de mon âme pour que tu continues à penser à moi et pour te montrer que où que je sois je continue à t'aimer.
****
Quand on veut jouer tous ensemble on va sur un grand nuage et quand je veux prendre un peu de temps pour penser à toi, pour veiller sur toi, je reste sur mon petit nuage et je te regarde avec plein d'amour dans le regard...
Ce que je préfère, c'est te voir sourire...Je ne t'oublierai jamais !!!Je t'aime!!!
****
Lorsqu'ils disparaissent nos petits compagnons laissent de belles empreintes de pattes à tout jamais dans nos cœurs. Cela ne pourrait pas être autrement étant donné qu'il fut notre confident, notre ami, notre compagnon de vie pendant de belles années.
C'est comme un ange. Il vient dans nos vies pour les remplir d'amour et s'en va un jour tout en continuant de veiller sur nous.

Déposé par KEKER le 01/10/2016  
LES DATES ANNIVERSAIRES
***********************
J'ai un profond respect des dates anniversaires
Ces portes que le Temps dispose autour de nous
Pour ouvrir un instant nos coeurs à ses mystères
Et permettre au passé de voyager vers nous.
***
Je suis toujours surpris par les coïncidences
Qui nous font un clin d'oeil du fond de leur mémoire
En posant des bonheurs sur les journées d'absence
Et nous laissent à penser que rien n'est un hasard
***
Peut-être est-ce un moyen lorsqu'ils se manifestent
Pour ceux qui sont partis dans un autre univers
De nous tendre la main par l'amour qui nous reste
Pour nous aider parfois à franchir des frontières
***
Est-ce nous qui pouvons au travers de l'espace
Influencer ainsi la course des années
Ou serait-ce un lambeau de leur chagrin qui passe
En déposant des fleurs sur le calendrier
***
Il existe en tous cas dans les anniversaires
Une part de magie qui fait surgir d'ailleurs
Les visages ou les mots de ceux qui nous sont chers
Des êtres qui nous manquent et dorment dans nos cœurs
***
Ils sont là quelque part pour un instant fugace
Et dans les joies souvent qu'ils partagent avec nous
Se rendorment certains que rien n'a pris leur place
Et que leur souvenir nous est resté très doux
***
Sans amour notre vie n'est plus qu'un long voyage
Un train qui nous emporte à travers les années
Mais celui qui regarde un peu le paysage
Ouvre déjà son coeur pour une éternité
***
Au delà des paroles et de la bienveillance
Il existe des voies difficiles à cerner
Faites de souvenirs, d'amour et de silence
Et que bien des savants vous diront ignorer
***
Elles sont un privilège au coeur de la souffrance
Un baume pour les jours qu'on ne peut oublier
Qui pourraient avoir l'air d'être sans importance
Mais qui soignent des plaies difficiles à fermer
***
J'ai un profond respect des dates anniversaires
Ces portes que le Temps dispose autour de nous
Pour ouvrir quelquefois nos coeurs à ses mystères
Et permettre au passé de voyager vers nous
***
Pour ouvrir quelquefois nos coeurs à ses mystères
Et permettre au présent de nous sembler plus doux.
***
(Yves Duteil)
-------------

Déposé par Migisa le 22/06/2016  
Les beaux jours ne reviendront pas vraiment, pas parce que le soleil est souvent aux abonnés absents mais parce que tu n'es plus là.

Déposé par GHETGHET le 08/06/2016  
OU ES-TU ?
« Où es-tu, petit ange, où es-tu?
On aurait bien voulu,
À force d’amour,
t’empêcher de partir,
mais le monde est trop lourd,
petit ange léger,
Et n’a pas su te retenir.
Où faut-il te chercher, maintenant ?
Sous les gouttes de rosée? Sur les ailes du vent?
Qui saura nous le dire?
» Maman, »
Là où je suis, je ne crains rien.
J’ai les yeux pleins d’étoiles blondes,
J’ai l’âme vaste comme le monde.
Là où je suis, la joie est sans mélange.
Ne me cherchez pas, je suis dans chaque chose…
sur les ailes d’un ange,
dans la rosée, dans le vent,
dans le cœur d’une rose,
Dans le cœur de mes parents.
Ne me cherchez pas, je suis partout,
Je suis avec vous, je suis chez moi. »
Albert Gui

Déposé par GHETGHET le 05/06/2016  
A UN CHAT
Non moins furtif que l'aube aventurière,
Non moins silencieux que le miroir,
Tu passes et je pense apercevoir
Sous la lune équivoque une panthère.
Par quelque obscur et souverain décret
Nous te cherchons. Nous voulons, fauve étrange
Plus lointain qu'un couchant ou que le Gange,
Forcer ta solitude et ton secret.
Ton dos veut bien prolonger ma caresse;
Il est écrit dans ton éternité
Que s'accordent à ta frileuse paresse
Ma main et son amour inquiété,
Ton temps échappe à la mesure humaine.
Clos comme un rêve est ton domaine.
JOSE LUIS BORGES

Déposé par GHETGHET le 01/06/2016  
a nos êtres cher qu'on surnomme animal !
vous que on appel animaux ou animal vous êtes par-dessus tous des êtres d'amours qui rayonne en vous une merveilleuse lumière unique a chaque 'un d'entre vous !
vous qu'on surnomme animal qui a pas de paroles comme celle de l'êtres humains qui es autre que nous vous savez parlez mieux que nous mais seulement à ceux qui savent écouter !
vous qu'on surnomme animal qui a une vie bien plus courte malheureusement que la notre vous nous rendez nos vies bien complètes avec beaucoup d'amours et de bontés !
vous qu'on surnomme animal vous remplissez nos vie avec plein d'amours pure et gratitudes le vide que nous ne savions même pas que nous avions !
vous qu'on surnomme animal vous avez une fidélités pure et sincères avec gratitudes vous nous abandonnez que pour mourir, mais vous nous laissez beaucoup d'amours avec vos merveilleux souvenirs en éclaircissent le reste de nos chemins !
vous qu'on surnomme animal vous mériter bien plus de respects car la créations de la vie et de la nature vous a créer pas pour la décorations de notre belle terre nature !
vous qu'on surnomme animal nous vous devons beaucoup de respects en vivent en harmonies avec vous et notre belle natures !
vous qu'on surnomme animal nous vous demandons pardon pour toutes la place et le désordres que nous faisons dan notre belle terre natures qui es autan la votre !
vous qu'on surnomme animal nous vous demandons de nous apprendre comment vivre en harmonies avec notre belle natures !
vous qu'on surnomme animal sans vous nous sommes désorienter et inexistant sur notre belle terre natures !
vous qu'on surnomme animal sans vous il n'aurais pas de vie sur notre belle terre natures vous estes tous autant que nous des êtres avec une âme !
vous qu'on surnomme animal vous êtes pas différant de nous dan vos âmes vous êtes des êtres de notre belle terre natures !
vous qu'on surnomme animal vous êtes des êtres qui se surpasse des pensées humaines vous êtes des êtres source et soutien de tous êtres !
vous qu'on surnomme animal nous vous adorons avec respects car vous êtes des êtres de vie avec beaucoup d'amours !
vous qu'on surnomme animal nous vous disons merci pour toutes l'amoure que vous rependez sur notre belle terre natures !
vous qu'on surnomme animal je vous es écris avec amours de la part de mon GHETGHET que j'AIME qui es un animal d'êtres d'amours tous comme vous es qui es parti rejoindre les êtres d'amours ,les archanges ,les anges , les êtres de lumières le 25 MARS 2016

Déposé par GHETGHET le 29/05/2016  

Hautain, libre, mystérieux, voluptueux, babylonien, impersonnel, il est l'éternel compagnon de la supériorité et de l'art - incarnation de la beauté parfaite et frère de la poésie - le chat doucereux, grave, savant et patricien."
H.P. Lovecraft

Déposé par elise2512 le 23/05/2016  
Quand quelqu'un qu'on aime devient un souvenir, le souvenir devient un trésor.

Déposé par GHETGHET le 17/05/2016  
A toi cher REGLISSE qui es tant aimé et t'aime encore autant,
toi qui est parti vers un monde meilleurs,
tu n'appartiens pas, pas plus que t'appartiens.
La plus belle preuve d'amours a t'offrir,
en reconnaissance de touts l'amours que tu a donné,
c'est ta libertés d'être là où les êtres de lumières et de la créations de la vie on choisi pour toi REGLISSE qui es tant aimé tu es dans la paix et la lumière REGLISSE .
Sache que tu es toujours tant aimé REGLISSE,et tu es pour L'ETERNITER dans les cœur de ceux qui t'aime.
Que tu soit en PAIX ,en sécurité,soulagé et libre la ou tu soit avec tous les ETRES d'AMOURS

Déposé par Migisa le 05/05/2016  
Ton mois d'anniversaire s'est achevé...je vais tenter de penser à tout ce qui a été bon avec toi: ta beauté, ta soif de jouer, tes "crics-crics", tes mouvements de danseuse, tes jolis yeux ronds curieux de toute chose, tes petites bêtises qui ont fini par me faire rire, ton insatiable curiosité, tes footings de pattounes sur mon dos chaque nuit, tes cavalcades dans le couloir du haut et nos parties de cache-cache...ma petite Glue !

Déposé par Migisa le 25/04/2016  
Ma petite Réglisse, tu aurais dû fêter tes cinq ans avec nous, dans ta maison, aujourd'hui, 25 avril 2016...nous t'avions prise avec nous rien que sur ta bouille de petit diablotin, ton air de coquine. Peut-être que c'est arrivé trop tôt? Ta première année, tu l'as vécue dans l'ombre de celle qui t'avait précédée dans nos coeurs, Parnelle, et délibérément, je ne voulais pas au départ que tu puisses ne serait-ce qu'espérer prendre autant de place qu'elle. Je te nourrissais, je te caressais, je veillais sur ton comfort et ta santé mais je n'étais pas totalement avec toi...
Puis c'est arrivé, la complicité, les jeux puis l'admiration et enfin une vraie passion pour toi. Que tu étais drôle et belle, et tellement originale. Les derniers mois je t'ai beaucoup parlé, et j'ai passé beaucoup de temps avec toi comme pour rattraper des instants perdus et puis cet "accident" est arrivé, moins d'une dizaine de secondes et tout a basculé vers le désastre: clinique en urgence, vrais et faux espoirs et puis rien, le néant avec ton départ pour toujours.
Après tout ce temps, non seulement je m'en veux d'avoir été si irréfléchi, de n'avoir pas eu conscience des risques pour toi mais je me dis aussi que si je t'avais aimée plus vite, plus tôt, une petite alarme se serait déclenchée dans ma tête pour me dire "stop", "réfléchis et attends" ...et ainsi tu serais encore avec nous, on rirait de tes "crics-crics", de tes petits sauts de danseuse et on s'émerveillerait encore de voir les rayons du soleil chatoyer sur ton pelage noir et fauve d'écaille-de-tortue. Tu me manqueras toujours, et je m'en voudrai toujours, jusqu'à la fin...

Déposé par KEKER le 20/03/2016  
C'est vrai que je ne reçois plus de caresses ni de baisers,
C'est vrai que les jeux que tu inventais me manquent.
C'est vrai que je n'ai plus de jouets qui couinent pour m'amuser,
Mais ne t'inquiète pas, j'ai emporté tout cela dans mes souvenirs,
J'en rêve chaque jour.
Tu sais, je te vois de mon paradis de chats
Je continue à veiller sur toi et à te suivre partout où tu vas
Car moi non plus je ne t'oublierais jamais.
Tu as été un merveilleux maître.
Avant je croyais que c'était normal de recevoir tant l'amour.
D'ici je vois toute la misère des animaux battus, maltraités ou abandonnés...
Je te dis un grand Merci pour la vie que tu m'as donnée.
Maintenant,
Oublie tes larmes,
Pense seulement à tous nos merveilleux moments,
Quand je te faisais tellement rire...

Déposé par Migisa le 01/03/2016  
ma petite belette, si je t'avais aimé davantage, plus tôt et plus vite, cette affreuse nuit j'aurais été plus lucide, plus réfléchi, quelque part un signal d'alarme se serait déclenché... et tu serais encore là, à mes côtés. Je t'ai adoré mais c'est venu trop tard je pense...tu me manques...quand je repense à tout ça, aux deux années et quelques mois que tu as passé avec moi, j'ai l'impression d'être passé à côté de tant de choses

Déposé par KEKER le 29/01/2016  
Pour toi, petit cœur devenu un ange...
Une fois la nuit tombée,
Quand le sommeil nous a emportés,
Lorsqu'enfin tout est calme et léger,
Loin du tumulte de la journée,
Nos anges, doucement viennent nous frôler.
Tout près de nous délicatement, ils vont se poser.
Sur notre front, une léchouille doucement ils vont déposer.
A notre oreille un "je t'aime" ils vont nous murmurer.
De leurs ailes, ils vont nous envelopper,
Et peut-être même...dans un tourbillon de bonheur ils vont nous emporter.
Puis au matin revenu, à nouveau, ils vont nous quitter.
Non sans nous avoir une dernière fois léchouillés.
Mais de doux rêves ils nous auront laissé.
Et le soir même, ils l'ont promis, ils vont repasser.

Déposé par Migisa le 05/01/2016  
Ma petite Réglisse, c'est une nouvelle année sans toi qui commence. Comme il est loin le temps où tu égayais cette maison avec tes petites pitreries. Comme je suis amer et en colère contre moi-même, quand je repense à cette affreuse nuit où j'ai tout compris et tout fait de travers. Tu étais si belle et si drôle, tu me manques tellement...tu aurais dû et pu vivre des années, ma magnifique écaille-de-tortue.

Déposé par elise2512 le 01/10/2015  
LES DATES ANNIVERSAIRES
***********************
J'ai un profond respect des dates anniversaires
Ces portes que le Temps dispose autour de nous
Pour ouvrir un instant nos coeurs à ses mystères
Et permettre au passé de voyager vers nous.
***
Je suis toujours surpris par les coïncidences
Qui nous font un clin d'oeil du fond de leur mémoire
En posant des bonheurs sur les journées d'absence
Et nous laissent à penser que rien n'est un hasard
***
Peut-être est-ce un moyen lorsqu'ils se manifestent
Pour ceux qui sont partis dans un autre univers
De nous tendre la main par l'amour qui nous reste
Pour nous aider parfois à franchir des frontières
***
Est-ce nous qui pouvons au travers de l'espace
Influencer ainsi la course des années
Ou serait-ce un lambeau de leur chagrin qui passe
En déposant des fleurs sur le calendrier
***
Il existe en tous cas dans les anniversaires
Une part de magie qui fait surgir d'ailleurs
Les visages ou les mots de ceux qui nous sont chers
Des êtres qui nous manquent et dorment dans nos cœurs
***
Ils sont là quelque part pour un instant fugace
Et dans les joies souvent qu'ils partagent avec nous
Se rendorment certains que rien n'a pris leur place
Et que leur souvenir nous est resté très doux
***
Sans amour notre vie n'est plus qu'un long voyage
Un train qui nous emporte à travers les années
Mais celui qui regarde un peu le paysage
Ouvre déjà son coeur pour une éternité
***
Au delà des paroles et de la bienveillance
Il existe des voies difficiles à cerner
Faites de souvenirs, d'amour et de silence
Et que bien des savants vous diront ignorer
***
Elles sont un privilège au coeur de la souffrance
Un baume pour les jours qu'on ne peut oublier
Qui pourraient avoir l'air d'être sans importance
Mais qui soignent des plaies difficiles à fermer
***
J'ai un profond respect des dates anniversaires
Ces portes que le Temps dispose autour de nous
Pour ouvrir quelquefois nos coeurs à ses mystères
Et permettre au passé de voyager vers nous
***
Pour ouvrir quelquefois nos coeurs à ses mystères
Et permettre au présent de nous sembler plus doux.
***
(Yves Duteil)
-------------
Ma petite réglisse, si vive et si drôle, les mois ont passé et la douleur de ton papa s'est un peu estompée, mais tu continues à vivre dans le cœur de ta famille et ton souvenir restera indestructible. En ce triste jour d'anniversaire, je t'adresse mille caresses et tendres pensées, ma jolie.




L'Album photo contient 25 photos
Highslide JS

ce jardin que tu aimais tant....
Highslide JS

entreprise de charme
Highslide JS

coquine en embuscade
Highslide JS

joujou et encore joujou
Highslide JS

prête à jouer...
Highslide JS
panthère noire et flammes
Highslide JS
quoi faire maintenant?
Highslide JS
ça a l'air bien dehors
Highslide JS
gros dodo sous la couette
Highslide JS
footing de pattounes sur le pouf
Highslide JS
ma très belle, ma Gliglisse...
Highslide JS
chez ma nounou SPA, avant la maison
Highslide JS
on me gronde? je me couche!
Highslide JS
oui, c'est moi la plus belle
Highslide JS
bébé dort
Highslide JS
pas mal ce sofa
Highslide JS
avec ma maîtresse...
Highslide JS
déchiqueter du papier, ça défoule...
Highslide JS
ah le dehors, j'y retournerais bien!
Highslide JS
ronfler !
Retourner en haut