Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de sophie a été vue  9 553  fois.
9 553 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
sophie
EUROPEEN
Il nous a quittés le:31/10/2013
 

aucune bougie


1 personne aime cette page
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à sophie

c est le chat d une amie elle s appelait Sophie mon amie a du prendre la terrible decision de la faire piquer cause cancer repose en paix !




0 bougie

51 Fleurs
Déposé par mumubert
Déposé par mumubert
douces caresses et tendres bisous
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par fabher
Déposé par fabher
Déposé par Caroleja
Déposé par Caroleja
pour la belle Sophie. plein de caresses đź’–
Déposé par poupou
Déposé par poupou
Déposé par chris7
Déposé par chris7
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
( Champfleury )La raretés et l'utilités des chats le firent admettre alors probablement parmi les animaux sacrés,afin que sa race fûts propagées sûrement, soit en PAIX es AMOURS a l'infini
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par JHYL
Déposé par JHYL
Déposé par maninette
Déposé par maninette
Déposé par mistigri13
Déposé par mistigri13
Douce pensée
Déposé par superfetatoire
Déposé par superfetatoire
Déposé par Baneb
Déposé par Baneb
Déposé par elise2512
Déposé par elise2512
Un bouquet rempli de caresses pour toi petit cœur, en ce triste anniversaire
Déposé par joss19
Déposé par joss19
Douces pencées
Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE
31.10.2016 Un bouquet en ta mémoire pour ce 3° anniversaire.
Déposé par lepapou
Déposé par lepapou
En souvenir de toi
Déposé par biscuit
Déposé par biscuit
En ce jour de triste anniversaire,mes plus tendres pensées vont vers toi.
Déposé par Chantalotte21
Déposé par Chantalotte21
Avec toute ma tendresse, joli petit coeur. Doux repos au paradis des chats.



 
15 messages

Déposé par mistigri13 le 31/10/2016  
Lorsqu'ils disparaissent nos petits compagnons laissent de belles empreintes de pattes à tout jamais dans nos cœurs.
C'est comme un ange. Il vient dans nos vies pour les remplir d'amour et s'en va un jour tout en continuant de veiller sur nous.

Déposé par elise2512 le 31/10/2016  
Lorsque deux nobles cœurs se sont vraiment aimés
Leur amour est plus fort que la mort elle-mĂŞme
Cueillons les souvenirs que nous avons semés
Et l'absence après tout n'est rien lorsque l'on s'aime...
« Guillaume Apollinaire »

Déposé par GHETGHET le 05/08/2016  
SOPHIE
en ton ETRE , en ton AME , tu donne pleins d'AMOURS ,
ton AMOURS es LUMIERES ,
ton AME es LUMIERES ,
ton départ assombrie la vue ,
la vue de ton physique ,
ne te vois ,
un ressenties ,
un ressenties de ton AMOURS en ton AME qui es infini ,
une AME es infiniment vivantes ,
la PAIX es en ton AME pleins d'AMOURS ,
de ton AME d'AMOURS et de LUMIERES ,
ton AME es lié aux AME qui t'AIME avec un AMOURS de plénitudes ,
en expansions ,
l'univers es infini ,
en expansions ,
laissent place aux AMOURS infini ,
aux LUMIERES ,
les moments sont a l'infini ,
rien n'es fini ,
vos rencontres ,
que vos AME se rencontres avec AMOURS a l'infini ,
a chaque instants ,
tu es l'AMOURS de s'eux qui t'AIME ,
leur plénitudes ,
l'ami(e) qui a acquis leur AME ,
ton AME leur a séduit d'AMOURS ,
de ta Bonté ,
de respects ,
tu es ,
vous ĂŞtes ,
a l'infini lié d'AMOURS ,
ils t'AIME a l'infini de tous leur AME
PAPA-GHETGHET

Déposé par GHETGHET le 31/07/2016  
Je clame
Que la vie est indestructible Malgré la mort.
Que l’autre est un frère
Que l’espoir est un vent vif qui doit balayer le désespoir avant d’être un ennemi.
Qu’il ne faut jamais désespérer de soi-même et du monde.
Que les forces qui sont en nous,
les forces qui peuvent nous soulever, sont immenses.
Qu’il faut parler d’amour
et non les mots de la tempête et du désordre.
Que la vie commence aujourd’hui et chaque jour
et qu’elle est l’espoir.
Martin Gray

Déposé par GHETGHET le 01/07/2016  
Je t'aime encore si fort que ta vie est en moi,
Ton horizon est différents mais mon amour est là, vivant,
Tes souvenirs me réchauffent de toi
Ils sont comme l'ombre, preuve de lumières
Si les larmes parfois viennent arroser mon coeur
C'est que, jardins fleuris,
il embaumes encore de ta présence silencieuse.
Si parfois ma souffrance veut prendre le dessus,
c'est preuve que je t'aime et que
rien ne pourra t'arracher de ma vie
Père André Marie

Déposé par GHETGHET le 26/06/2016  
Toi la présence dans l'absence
Toi la parole dans le silence
Je ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs... que partout
Tu es la saveur et le sens
De ce qui jamais ne finit
Dans les moments de soif intense
Tu m'as abreuvé d'infini
Mon bonheur d'ĂŞtre, ma source vive
Le beau poème de mes jours
Je te rejoins sur l'autre rive
LĂ  oĂą patiente ton amour
Je t'ai rêvé de part en part
Dans des instants de rien du tout
Je ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs... que partout
Tu donnes sens Ă  mon existence
Je ne peux oublier ce jour
Où frôlée d'un amour immense
Je t'ai senti lĂ  tout autour
Comme le doux murmure du vent
Fredonne une chanson de ciel
Rien ne sera plus comme avant
Je ne vis plus que d'essentiel
Mon bonheur d'ĂŞtre, ma source vive
Le baume Ă  mes peines d'avant
Tu ensoleilles ce qui m'arrive
Autour de moi et au-dedans
Je t'ai rêvé de part en part
Dans des instants de rien du tout
Je ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs... que partout
Longtemps c'est vrai je t'ai cherché
Sans voir que tu Ă©tais toujours
Tout près de moi à peine caché
Dans les recoins de mon amour.
Toi la présence dans l'absence
Toi la parole dans le silence
Je ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs... que partout.
Fabienne Marsaudon

Déposé par GHETGHET le 24/06/2016  
par GHETGHET le 24/06/2016
Tu es parti en emportant une part essentielle de moi-mĂŞme
Que vais-je faire maintenant de nos projets de nos je t'aimes
Et tu me vois,perdu,errant là,au milieu des chrysanthèmes
Tu es parti en emportant une part essentielle de moi-mĂŞme.
Il y aura toujours une lampe qui brilles
Il y aura toujours une lampe allumée
Tu es parti en emportant l'essentiels de mon existence
Que vais-je faire maintenant de ces journées sans importance
Je n'ai plus rien que seulement une présence dans l'absence
Tu es parti en emportant l'essentiels de mon existences
Tu es parti en me laissant bien plus qu'une immense blessure
Que vais-je faire maintenant de toutes mes journées si dures
Mais tu me pousses je le sens Ă  inventer ma vie future
Pour aller encore de l'avants je ferai de mon mieux,je te l'assures
de Jean-Claude GIANADDA

Déposé par GHETGHET le 08/06/2016  
OU ES-TU ?
« Où es-tu, petit ange, où es-tu?
On aurait bien voulu,
À force d’amour,
t’empêcher de partir,
mais le monde est trop lourd,
petit ange léger,
Et n’a pas su te retenir.
OĂą faut-il te chercher, maintenant ?
Sous les gouttes de rosée? Sur les ailes du vent?
Qui saura nous le dire?
» Maman, »
LĂ  oĂą je suis, je ne crains rien.
J’ai les yeux pleins d’étoiles blondes,
J’ai l’âme vaste comme le monde.
Là où je suis, la joie est sans mélange.
Ne me cherchez pas, je suis dans chaque chose…
sur les ailes d’un ange,
dans la rosée, dans le vent,
dans le cœur d’une rose,
Dans le cœur de mes parents.
Ne me cherchez pas, je suis partout,
Je suis avec vous, je suis chez moi. »
Albert Gui

Déposé par Chantalotte21 le 31/10/2015  
Doux repos petite Sophie au paradis des chats.

Déposé par elise2512 le 31/10/2014  
LA LEGENDE DU PONT DE L’ARC EN CIEL
"Il y a un pont qui connecte le ciel et la terre, on l'appelle le Pont de l'Arc-en-ciel".
Lorsque meurt un animal de compagnie, il se rend dans cette partie du paradis qui connecte le Ciel avec la Terre.
On y retrouve là-bas, prairies ondoyantes, paisibles collines et vallées luxuriantes et tous les amis à quatre pattes qui y sont réunis peuvent y courir et s'amuser ensemble.
Ils peuvent enfin y creuser tous les trous qu'ils désirent, courir dans de jolies plates-bandes, se rouler dans de généreux marais, bref toutes les interdictions terrestres n'y font plus loi.
Dans cette contrée lointaine abonde eau, nourriture et soleil, et tous nos amis y sont confortables et bien au chaud, à moins que l'on ne décide d'aller courir un peu dans les hautes montagnes coiffées de neiges éternelles.
Ceux qui étaient malades ou trop vieux ont recouvré ici santé et vigueur; ceux qui étaient blessés ou infirmes sont devenus sains et forts, ceux qui étaient abandonnés, négligés ou maltraités ont enfin trouvé chaleur et réconfort.
Les animaux sont heureux et en paix, mais pour un grand nombre d'entre eux, il manque quelque chose de précieux à leur cœur.
Ils ont perdu quelqu'un de très spécial qu'ils aimeraient tellement avoir de nouveau à leurs côtés.
Des jours de bonheur se coulent donc doucement dans d'interminables jeux et courses folles à l'intérieur de cette grande meute pacifique.
Mais un jour, arrivera le temps ou l'un d'eux s'arrĂŞtera soudainement, tous ses sens se tiendront aux aguets.
Ses yeux perçants miroiteront de mille feux, ses oreilles attentives se dresseront tels des miradors, son corps frénétique palpitera de toutes parts.
L'élu commencera à courir hors du groupe, volant au-dessus des verts pâturages, traversant les larges rivières, ses pattes le portant de plus en plus vite, de plus en plus haut.
Ça y est, vous le voyez courir vers vous dans ce point de lumière au bout du tunnel... en toute fidélité votre animal vous a repéré entre tous et il est venu à cette ultime rencontre.
Vous souriez !
Enfin, vous vous retrouvez ensemble, ses joyeux bisous d'antan pleuvant de partout sur votre visage, vos mains pouvant à nouveau caresser son cou, son flanc, sa tête, vous pouvez enfin plonger votre regard dans les yeux confiants et aimants de votre animal chéri.
Plus rien ne pourra dorénavant vous séparer, vous serez à jamais réunis.
Ainsi vous traverserez ensemble le Pont de l'Arc-en-ciel..."

Déposé par elise2512 le 29/12/2013  
« Le chagrin n’est que le revers de l’amour. Mais c’est encore de l’amour. Qu’il serait « triste de n’être plus triste sans eux…
Au Panthéon de nos cœurs, nos absents ont toujours raison. Si l’on devait faire le portrait du bonheur, il aurait parfois le visage du chagrin, et la quiétude bienveillante de ceux qui nous ont quittés mais qui veillent sur nous tendrement. »
('Yves Duteil)

Déposé par elise2512 le 14/11/2013  
A MON CHAT
Toi qui es entré dans ma vie.
Toi qui m'as apporté plein de bonheur.
Et, mĂŞme parfois, un peu de malheur.
Toi, mon chat.
Sache que j'ai aimé
Te chatouiller et te caresser
Le matin, t'entendre miauler.
Dès qu’on était réveillés
Pour avoir ta pâtée.
Car tu savais nous charmer.
Avec tes miaulements mélodiques et tes mouvements si gracieux.
Tu faisais de nous des ĂŞtres heureux.
Tu étais toujours très drôle dans tes jeux imaginaires.
Tu nous faisais rire sans en avoir l'air.
Jamais on ne t'oubliera.
Car, dans nos coeurs, tu resteras.
Ne soyons pas tristes de t'avoir perdu.
Mais soyons reconnaissants de t'avoir eu.
Car, c'est ainsi, et la vie continue.

Déposé par SANDYJOJO le 02/11/2013  
Tu ne souffres plus petite Sophie, c'est l'essentiel ! Sois heureuse bel ange !

Déposé par moroc le 01/11/2013  
Un bouquet de tendres pensées à ce petit ange Sophie, je partage son chagrin, courage et réconfort à vous en ce triste jour.

Déposé par PiouPiou le 01/11/2013  
Pour toi petit CĹ“ur : Le Pont de l'Arc en Ciel
“Tout juste à côté du Paradis, il existe un endroit qui s’appelle le Pont de l’Arc en Ciel. Lorsqu’un animal, qui a été particulièrement proche d’une personne dans notre monde, meurt, cet animal se trouve au Pont de l’arc en ciel. Là, il y a des prés et des collines pour tous nos animaux spéciaux, afin qu’ils puissent jouer et courir ensemble.
Il y a amplement de nourriture, d’eau et de soleil pour que tous nos amis aient bien chaud et soient confortables.
Tous ceux qui étaient malades et vieux retrouvent leur santé et leur vigueur, ceux qui étaient blessés ou estropiés, sont de nouveau forts et agiles, tout comme on se souvient d’eux dans nos rêves des jours passés.
Les animaux sont contents et heureux, sauf pour un détail : ils s’ennuient d’une personne très spéciale qui est demeurée derrière.
Ils courent et jouent ensemble, mais vient un jour, l’un deux s’arrête soudainement et regarde vers l’horizon. Ses yeux sont brillants et ardents ; son corps impatient commence à frémir. Soudainement, il se détache du groupe, courant à toute vitesse au dessus l’herbe verte, de plus en plus vite.
Tu as été repéré, et au moment où tu es finalement réuni avec ton ami si spécial, vous vous tenez en une union joyeuse, pour ne plus être séparés l’un de l’autre. Les baisers heureux abondent sur ton visage, tes mains caressent cette tête tellement aimée, et tu regardes une fois de plus dans ces yeux pleins de confiance, ces yeux depuis si longtemps disparus de ta vie, mais qui n’ont jamais quitté ton cœur et ensemble vous traversez le PONT DE L’ARC EN CIEL …”
              



Retourner en haut