Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Paprika a été vue  6 943  fois.
6 943 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
Paprika
EUROPEEN
Il est né le:07/07/2007
Il nous a quittés le:28/12/2013
 

aucune bougie


1 personne aime cette page
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


0 bougie

48 Fleurs
Déposé par granny
Déposé par granny
Déposé par granny
Déposé par granny
Déposé par granny
Déposé par granny
Déposé par caramilou
Déposé par caramilou
Déposé par caramilou
Déposé par caramilou
Déposé par granny
Déposé par granny
Déposé par granny
Déposé par granny
Déposé par granny
Déposé par granny
Déposé par zenyra
Déposé par zenyra
Tendres pensées Paprika repose en paix au paradis des minous
Déposé par granny
Déposé par granny
Déposé par granny
Déposé par granny
Déposé par Skipi
Déposé par Skipi
Repose en paix beauté.
Déposé par granny
Déposé par granny
Déposé par valerysand
Déposé par valerysand
doux repos bel ange
Déposé par granny
Déposé par granny
Déposé par hannival
Déposé par hannival
Doux repos petit ange, tendres caresses
Déposé par mississippi
Déposé par mississippi
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par granny
Déposé par granny
Déposé par mapupuce76
Déposé par mapupuce76
Une douce pensée pour toi en ce jour Paprika



 
1 message

Déposé par PiouPiou le 27/01/2014  
Ta mort ne change rien.
L’ombre que tu aimais,où tu vivais,
où tu souffrais, où tu chantais,
c’est nous qui la quittons et c’est toi qui la gardes.
Ta lumière naquit de cette obscurité
Je ne regrette pas ta mort.
D’autres mettront le laurier qui convient
aux rides de ton front.
Moi, j’aurais peur de te blesser, te connaissant.
Il ne faut pas cacher aux enfants de seize ans
qui suivront ton cercueil en pleurant sur ta lyre
la gloire de ceux-là qui meurent le front libre.
Poème de Francis jammes (Angleterre)



Retourner en haut