Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page
recherchez toutes les informations sur Julie, Isis et Cleopatre
sur le site cimetierepourchat.com  
sur le web  
  La page de Julie, Isis et Cleopatre a été vue 5 392 fois.

En hommage à
Julie, Isis et Cleopatre


Il est né le :--/--/----
Il nous a quittés le :--/--/----
 



En hommage à Julie, Isis et Cleopatre

Mes 3 premiers amours que je n'oublierais jamais et qui meme apres si longtemps me manque toujours autant
je vous aimerais toujours et ne vous serais jamais assez reconnaissante de tout l'amour que vous m'avez apportテゥ
Julie - angora argentテゥ partie a l'age de 15 ans (Mars 1986/Juin 2001)
Isis - Europen brown tabby parti a l'age de 15 ans )Juin 1987/Nov 2003)
Cleopatre - Angora - partie a l'age de 2 ans (Avril 1982/Mai 1984)

Merci a tous pour vos fleurs et messages qui font chaud au coeur






394 Fleurs




18 messages



Déposé par GHETGHET le 19/10/2016  

Assis sur les genoux du temps,
Mon chat,immobile et patients,
Fait semblant d窶凖ェtre un sablier,
J窶册ntends ses moustaches crisser.
Les meules, dans les champs, sont de grandes horloges
Qui tictaquent de sauterelles.
Les chaumes marquent midi
Et boivent テ la paille
Des giclテゥes de soleils.
Les martinets fouettent le ciel,
Mais テァa ne le fait guティre
Avancer pour autant !
Les serpents, minutes lentes,
Glissent dans les roseliティres.
Tout prティs de mon テゥtang secrets,
Poussent de grandes sarbacanes
Qui lancent vers le ciel
Des flティches de lumiティres
A contre-courants,
Que seul mon chat discrets comprend.
(Christian Poslaniec)


Déposé par GHETGHET le 01/10/2016  

La vie du chat contient une テゥpoque, concentre une parcelle de notre vie, elle est une sorte de mesure du temps et une mテゥmoire, elle contient une expテゥrience commune, un morceau de notre histoire, une parcelle de notre temps perdu. Quand le chat mourra, ce sera comme la fin d'un temps, la fin d'une pテゥriode. L'extinction d'une partie de nous-mテェmes avec l'extinction du chat.
Karine Miermont


Déposé par GHETGHET le 16/09/2016  

Je suis seul
Pourquoi suis-je si seul, mon chat,
Si seul lorsque tu n'es pas lテ ?
Tu ne fais pourtant aucun bruit.
Tu dors, fermテゥ comme la nuit.
Tu ne tiens guティre plus de place
Que mon plus gros livre de classe.
Et qui croirait que tu respires
Bercテゥ comme un petit navire ?
Alors pourquoi, pourquoi, mon chat,
Suis-je tout autre quand je vois,
Sur mon papier blanc, le soleil
Tailler l'ombre de tes oreilles ?
( Maurice Carテェme )


Déposé par GHETGHET le 12/09/2016  

l'AMIS LE CHATS
celui qui te connais par ta voix , par ton pas ,
celui qui vient en passent te parler de ces chasse et de ces nuit de prince errant ,
celui qui donne sans demander ,
celui qui par sans dire adieu ,
l'amis ,
le chats
( Luce Guillaud )


Déposé par GHETGHET le 05/08/2016  

JULIE , ISIS , CLEOPATRE
en ton ETRE , en ton AME , tu donne pleins d'AMOURS ,
ton AMOURS es LUMIERES ,
ton AME es LUMIERES ,
ton dテゥpart assombrie la vue ,
la vue de ton physique ,
ne te vois ,
un ressenties ,
un ressenties de ton AMOURS en ton AME qui es infini ,
une AME es infiniment vivantes ,
la PAIX es en ton AME pleins d'AMOURS ,
de ton AME d'AMOURS et de LUMIERES ,
ton AME es liテゥ aux AME qui t'AIME avec un AMOURS de plテゥnitudes ,
en expansions ,
l'univers es infini ,
en expansions ,
laissent place aux AMOURS infini ,
aux LUMIERES ,
les moments sont a l'infini ,
rien n'es fini ,
vos rencontres ,
que vos AME se rencontres avec AMOURS a l'infini ,
a chaque instants ,
tu es l'AMOURS de s'eux qui t'AIME ,
leur plテゥnitudes ,
l'ami(e) qui a acquis leur AME ,
ton AME leur a sテゥduit d'AMOURS ,
de ta Bontテゥ ,
de respects ,
tu es ,
vous テェtes ,
a l'infini liテゥ d'AMOURS ,
ils t'AIME a l'infini de tous leur AME
PAPA-GHETGHET


Déposé par GHETGHET le 31/07/2016  

Je clame
Que la vie est indestructible Malgrテゥ la mort.
Que l窶兮utre est un frティre
Que l窶册spoir est un vent vif qui doit balayer le dテゥsespoir avant d窶凖ェtre un ennemi.
Qu窶冓l ne faut jamais dテゥsespテゥrer de soi-mテェme et du monde.
Que les forces qui sont en nous,
les forces qui peuvent nous soulever, sont immenses.
Qu窶冓l faut parler d窶兮mour
et non les mots de la tempテェte et du dテゥsordre.
Que la vie commence aujourd窶冑ui et chaque jour
et qu窶册lle est l窶册spoir.
Martin Gray


Déposé par GHETGHET le 22/07/2016  

Je me suis simplement glissテゥ dans une autre dimension...
La mort n'est rien.
Je suis MOI et tu es TOI.
Tout ce que nous avons テゥtテゥ l'un pour l'autre, nous le sommes toujours!
Appelle-moi par mon nom familier,
Parle-moi comme tu l'as dテゥjテ fait.
Que le ton de ta voix ne soit pas diffテゥrent!
Ne prends pas un air solennel ou chagrin.
Ris, comme tu as toujours ri.
Amuse-toi des petites plaisanteries que nous aimions.
Joue, souris, pense テ moi et prie pour moi !
Que mon nom continue テ テェtre prononcテゥ dans la maison,
sans ombre de tristesse.
Que la vie soit ce qu'elle a テゥtテゥ.
Il n'y a qu'une invincible continuitテゥ.
Pourquoi serais-je hors de vos esprits parce que
je suis loin de votre regard?
Je vous attends, pour un intervalle, quelque part, trティs prティs d'ici.
Tout est bien.
Cannon Scott Holland


Déposé par GHETGHET le 15/07/2016  

Toi que j窶兮vais besoin
D窶册mbrasser,
De toucher, de regarder,
Toi qui t窶册n es allテゥ,
Dont le souvenir
Est si vivant en moi,
Toi qui as disparu
De ma vie quotidienne,
De mes allテゥes et venues,
Je sais que tu es lテ,
Je sais que ton absence
Provoque ma prテゥsence,
Non pas テ de vains souvenirs,
Mais テ une autre faテァon
D窶凖ェtre prテゥsent テ toi,
D窶凖ェtre aimテゥ de toi,
Non pas comme une fleur fanテゥe,
Mais comme une fleur
Dont, un jour, le parfum
Te retrouvera.
Pティre Andrテゥ-Marie


Déposé par GHETGHET le 01/07/2016  

Je t'aime encore si fort que ta vie est en moi.
Ton horizon est diffテゥrent mais mon amour est lテ, vivant,
Tes souvenirs me rテゥchauffent de toi
Ils sont comme l'ombre, preuve de lumiティre
Si les larmes parfois viennent arroser mon coeur
C'est que, jardin fleuri,
il embaume encore de ta prテゥsence silencieuse.
Si parfois ma souffrance veut prendre le dessus,
c'est preuve que je t'aime et que
rien ne pourra t'arracher de ma vie
Pティre Andrテゥ Marie


Déposé par GHETGHET le 26/06/2016  

Toi la prテゥsence dans l'absence
Toi la parole dans le silence
Je ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs... que partout
Tu es la saveur et le sens
De ce qui jamais ne finit
Dans les moments de soif intense
Tu m'as abreuvテゥ d'infini
Mon bonheur d'テェtre, ma source vive
Le beau poティme de mes jours
Je te rejoins sur l'autre rive
Lテ oテケ patiente ton amour
Je t'ai rテェvテゥ de part en part
Dans des instants de rien du tout
Je ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs... que partout
Tu donnes sens テ mon existence
Je ne peux oublier ce jour
Oテケ frテエlテゥe d'un amour immense
Je t'ai senti lテ tout autour
Comme le doux murmure du vent
Fredonne une chanson de ciel
Rien ne sera plus comme avant
Je ne vis plus que d'essentiel
Mon bonheur d'テェtre, ma source vive
Le baume テ mes peines d'avant
Tu ensoleilles ce qui m'arrive
Autour de moi et au-dedans
Je t'ai rテェvテゥ de part en part
Dans des instants de rien du tout
Je ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs... que partout
Longtemps c'est vrai je t'ai cherchテゥ
Sans voir que tu テゥtais toujours
Tout prティs de moi テ peine cachテゥ
Dans les recoins de mon amour.
Toi la prテゥsence dans l'absence
Toi la parole dans le silence
Je ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs... que partout.
Fabienne Marsaudon


Déposé par GHETGHET le 24/06/2016  

Tu es parti en emportant une part essentielle de moi-mテェme
Que vais-je faire maintenant de nos projets de nos je t'aimes
Et tu me vois,perdu,errant lテ,au milieu des chrysanthティmes
Tu es parti en emportant une part essentielle de moi-mテェme.
Il y aura toujours une lampe qui brilles
Il y aura toujours une lampe allumテゥe
Tu es parti en emportant l'essentiels de mon existence
Que vais-je faire maintenant de ces journテゥes sans importance
Je n'ai plus rien que seulement une prテゥsence dans l'absence
Tu es parti en emportant l'essentiels de mon existences
Tu es parti en me laissant bien plus qu'une immense blessure
Que vais-je faire maintenant de toutes mes journテゥes si dures
Mais tu me pousses je le sens テ inventer ma vie future
Pour aller encore de l'avants je ferai de mon mieux,je te l'assures
de Jean-Claude GIANADDA


Déposé par SESHAT39 le 30/06/2014  

"La lテゥgende du pont de l窶兮rc en ciel"
"Il y a lテ-bas un pont qui connecte le ciel et la terre, on l'appelle le Pont de l'Arc-en-ciel"
Dans cette partie du Paradis existe un endroit nommテゥ Pont de l'Arc-en-ciel.
Lorsque meurt un animal de compagnie, il se rend dans ce pays qui connecte le Ciel avec la Terre.
On y retrouve lテ-bas, prairies ondoyantes, paisibles collines et vallテゥes luxuriantes et tous les amis テ quatre pattes qui y sont rテゥunis peuvent y courir et s'amuser ensemble.
Ils peuvent enfin y creuser tous les trous qu'ils dテゥsirent, courir dans de jolies plates-bandes, se rouler dans de gテゥnテゥreux marais, bref toutes les interdictions terrestres n'y font plus loi.
Dans cette contrテゥe lointaine abonde eau, nourriture et soleil, et tous nos amis y sont confortables et bien au chaud, テ moins que l'on ne dテゥcide d'aller courir un peu dans les hautes montagnes coiffテゥes de neiges テゥternelles.
Ceux qui テゥtaient malades ou trop vieux ont recouvrテゥ ici santテゥ et vigueur; ceux qui テゥtaient blessテゥs ou infirmes sont devenus sains et forts, ceux qui テゥtaient abandonnテゥs, nテゥgligテゥs ou maltraitテゥs ont enfin trouvテゥ chaleur et rテゥconfort.
Les animaux sont heureux et en paix, mais pour un grand nombre d'entre eux, il manque quelque chose de prテゥcieux テ leur cナ砥r.
Ils ont perdu quelqu'un de trティs spテゥcial qu'ils aimeraient tellement avoir de nouveau テ leurs cテエtテゥs.
Des jours de bonheur se coulent donc doucement dans d'interminables jeux et courses folles テ l'intテゥrieur de cette grande meute pacifique.
Mais un jour, arrivera le temps ou l'un d'eux s'arrテェtera soudainement, tous ses sens se tiendront aux aguets.
Ses yeux perテァants miroiteront de mille feux, ses oreilles attentives se dresseront tels des miradors, son corps frテゥnテゥtique palpitera de toutes parts.
L'テゥlu commencera テ courir hors du groupe, volant au-dessus des verts pテ「turages, traversant les larges riviティres, ses pattes le portant de plus en plus vite, de plus en plus haut.
テa y est, vous le voyez courir vers vous dans ce point de lumiティre au bout du tunnel... en toute fidテゥlitテゥ votre chien vous a repテゥrテゥ entre tous et il est venu テ cette ultime rencontre.
Vous souriez !
Enfin, vous vous retrouvez ensemble, ses joyeux bisous d'antan pleuvant de partout sur votre visage, vos mains pouvant テ nouveau caresser son cou, son flanc, sa tテェte, vous pouvez enfin plonger votre regard dans les yeux confiants et aimants de votre chien.
Plus rien ne pourra dorテゥnavant vous sテゥparer, vous serez テ jamais rテゥunis.
Ainsi vous traverserez ensemble le Pont de l'Arc-en-ciel..."
ツォ Rainbow bridge ツサ texte d窶冰n auteur anglais inconnu


Déposé par SESHAT39 le 29/06/2014  

Je vous souhaite de passer un Bel et Merveilleux テ液テゥ sur le Pont-d-l'Arc-en-ciel, entourテゥes par tous vos nombreux amis. Plein de nouveaux petits compagnons viennent de vous rejoindre. <3<3<3
Amusez-vous bien !!
Je vous envoie plein de tendres pensテゥes avec des gros cテ「lins テ foison.


Déposé par SESHAT39 le 16/06/2014  

Des tendres pensテゥes pour trois jolies minettes qui manquent beaucoup テ leur maman.
***************
Vous テェtes maintenant des anges et je suis persuadテゥe que vous veillez sur elle avec tendresse. Elle vous aime tant ainsi que tous ses chers trテゥsors.
Plein de gros cテ「lins <<3<3<3.


Déposé par SESHAT39 le 02/06/2014  

Juin (La ronde des mois)
Ce sacrテゥ petit mois de Juin
Couvert des couleurs d'arlequin,
Nous conduit vers l'テゥtテゥ, doucement,
Allongeant les jours discrティtement.
*****
Les averses, frテゥquentes, nettoient la nature
Et laissent, derriティre elles, un ciel d'azur.
Exaltant, des parfums enivrants
Dans un univers transparent.
****
Et, pourtant l'on sait sans aucun doute
Que, quand Saint Barnabテゥ, sous la cテゥleste voテサte
Coupe le pied de ce pauvre Saint Mテゥdard
L'テゥtテゥ somnolent n'est jamais en retard.
*****
Et sous un soleil chaud et テゥclatant
En ce dernier mois du printemps
S'テゥpanouie, la fテェte de la musique
Nous entraテョnant, dans une ronde magnifique.
Dominique Sagne


Déposé par vivia le 01/06/2014  

en effet de bien jolie dame avec de beaux prテゥnoms


Déposé par elise2512 le 30/05/2014  

Je suis debout au bord de la plage.
Un voilier passe dans la brise du matin et part vers l'ocテゥan.
Il est la beautテゥ, il est la vie.
Je le regarde jusqu'テ ce qu'il disparaisse テ l'horizon.
Quelqu'un テ mon cテエtテゥ dit :
"Il est parti !"
Parti ? Vers oテケ ?
Parti de mon regard, c'est tout...
Son mテ「t est toujours aussi haut,
sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.
Sa disparition totale de ma vue est en moi, pas en lui.
Et juste au moment oテケ quelqu'un prティs de moi dit : "Il est parti !",
il en est d'autres qui, le voyant poindre テ l'horizon et venir vers eux,
s'exclament avec joie :
"Le voilテ !"...
C'est cela la mort
***
"William Blake"


Déposé par sky le 30/05/2014  

Elles テゥtaient tres belles ces 3 droles de dames,qu'elles soient heureuses rテゥunies au paradis des minous.Les plus malheureux sont souvent ceux qui restent,Courage テ vous qui les avez tant aimテゥes.




L'Album photo contient 5 photos






Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie

Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       

Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

0 mot | 200 Caracteres


























Poster un message ou bien Déposer une fleur


Retourner en haut