Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Miki a été vue  1 921  fois.
1 921 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
Miki

Il est né le:01/03/2004
Il nous a quittés le:--/03/2005
 

Aucune fleur

aucune bougie

Aucun message


aucun vote
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à Miki

Je t'avais appelé Miki parce que quand on t'a récupéré, je suis partie pique-niquer à Moorea et que sur le motu il y avait pleins de buisson qu'on appelle Miki Miki. Tu étais le seul à venir nous voir Tiaré-Rava et moi, tes frères et soeurs avaient peur. Quand on a quitté la maison, j'ai eu du mal à récupérer tes soeurs, mais toi tu dormais déjà dans la voiture. Après, tu t'es bien acclimaté, alors que tes soeurs restaient craintives. Tu as surveillé ta meute avec beaucoup de classe, tu t'es occupé de ton neveu et tes nièces quand ils sont arrivés. TU as reigné sur ce petit monde comme un chef, jusqu'à ce jour de mars. Ce jour-là, Heimana m'a réveillé, il rentrait de sa garde de nuit et m'a dit "ta soeur ne va pas être contente". A ce moment là j'ai su qu'il t'étais arrivé quelque chose. Je suis sortie de la maison et je t'ai cherché. Il m'a dit d'arrêté mais j'ai continué, pieds nus, jusqu'à ce que je te retrouve, au milieu de la route, dans un état que je ne pourrais décrire de peur de choquer. Je suis restée là, en plein milieu de la route, Papa est arrivé, t'a vu et j'ai vu dans ses yeux que sa pensé était la même que le mienne : comment le dire à ta maîtresse.
Ils t'ont enterré dans le jardin et j'ai dessiné sur une pierre que j'ai posé sur ta tombe. Quand ta maîtresse est revenue, son réflexe a été de t'appelé, comme elle le faisait tous les jours en rentrant. Cette fois-ci, on ne t'a pas entendu courir sur le toit, comme tous les jours à chaque fois qu'elle t'appelait, et lorsqu'elle a su, ça a été la fin du monde pour elle. Elle a pleuré bien plus que toutes les larmes de son corps, et même si salem était là, je crois qu'elle garde toujours une place pour toi dans son coeur.
Tu étais un vrai matou, protecteur envers les tiens, doux envers les humains. Tu nous manque, plus particulièrement à ta soeur Blacky qui maintenant se laisse approcher. Elle a disparu quand tu es parti, j'ai cru qu'elle ne reviendrais jamais. 2 ans ont passé et maintenant elle va mieux, elle ne se laisse plus approcher par d'autres chats sinon pour les attaquer mais elle est devenue caline envers les humains, elle a appris à vivre sans toi mais ne t'oubli pas, comme moi.




0 bougie
Retourner en haut