Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Fiou-Fiou a été vue  14 386  fois.
14 386 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
Fiou-Fiou
CHARTREUX
Il est né le:02/06/1978
Il nous a quittés le:--/11/1994
 

aucune bougie


aucun vote
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à Fiou-Fiou

Fiou-Fiou n'est pas né en 1981 mais en 1978 (j'ai corrigé ses dates puisque désormais le programme remonte beaucoup plus loin), et il n'était pas chartreux. D'ailleurs, il ne s'appelait pas Fiou-Fiou.
C'était un chaton européen que j'avais adopté pour tenir compagnie à ma première chatte, Neferet. Mais elle n'aimait pas les chats! Etant partie en vacances, j'ai confié mes deux chats à mon frère, ma soeur et ma belle-soeur. Quand je suis revenue, ils m'ont demandé s'ils pouvaient garder Meriten, qu'ils avaient rebaptisé Fiou-Fiou, car il se plaisait chez eux et était devenu beaucoup moins timide. Neferet ne l'aimait pas et lui faisait un peu peur. L'affaire a donc été faite, et Fiou-Fiou est resté chez eux, pendant seize belles années et demi. Il n'a jamais accepté son fils Minot, par contre, et celui-ci n'a été bien qu'une fois adopté seul par ma soeur.
Fiou-Fiou était un Européen mais fortement typé chartreux.
Il a adopté plus tard Petit Roux, qui nous a quittés à sept mois seulement, puis Jupiter, qui est aussi sur mes pages, et qu'il a même laissé le têter (!) Fiou-Fiou était probablement le chat le plus intelligent que nous ayons jamais eu. Quand il estimait sa litière douteuse, il mettait la pelle dedans! Et il n'a jamais voulu que Jupiter entre dans la salle de bains, car c'était là que Petit Roux avait passé son dernier jour. Il avait décidé que ce lieu était dangereux pour les chatons, et il ne voulait pas courir de risques avec son nouveau chaton. Fiouxie, comme je le surnommais parfois, était un chat des plus attachants. Nous avons eu de la chance de le garder seize ans et demi. Il a succombé à l'urée, comme beaucoup de chats. Il a toujours une place dans notre coeur.




0 bougie

234 Fleurs
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par Capricieux1
Déposé par Capricieux1
Déposé par Capricieux1
Déposé par Capricieux1
, 💝💝💝🌹🙏🤗🌸🌺🌷🌻💐🌼💞😇💕🎀🏵️💮💖💖💖&
Déposé par mumubert
Déposé par mumubert
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs
Déposé par Fleurs



10 messages

Déposé par GHETGHET le 16/09/2016  
Je suis seul
Pourquoi suis-je si seul, mon chat,
Si seul lorsque tu n'es pas là ?
Tu ne fais pourtant aucun bruit.
Tu dors, fermé comme la nuit.
Tu ne tiens guère plus de place
Que mon plus gros livre de classe.
Et qui croirait que tu respires
Bercé comme un petit navire ?
Alors pourquoi, pourquoi, mon chat,
Suis-je tout autre quand je vois,
Sur mon papier blanc, le soleil
Tailler l'ombre de tes oreilles ?
( Maurice Carême )

Déposé par GHETGHET le 12/06/2016  
Tant de belles choses
Même s’il me faut lâcher ta main
Penses-y quand tu t’endors
L’amour est plus fort que la mort
Sans pouvoir te dire « à demain »
Rien ne défera jamais nos liens
Même s’il me faut aller plus loin
Couper des ponts, changer de train
L’amour est plus fort que le chagrin
L’amour qui fait battre nos cœurs
Va sublimer cette douleur
Transformer le plomb en or
Tu as tant de belles choses à vivre encore
Tu verras au bout du tunnel
Se dessiner un arc-en-ciel
Et refleurir les lilas
Tu as tant de belles choses devant toi
Même si je veille d’une autre rive
Quoi que tu fasses, quoi qu’il t’arrive
Je serai avec toi comme autrefois
Même si tu pars à la dérive
L’état de grâce, les forces vives
Reviendront plus vite que tu ne crois
Dans l’espace qui lie ciel et terre
Se cache le plus grand des mystères
Comme la brume voilant l’aurore
Il y a tant de belles choses que tu ignores
La foi qui abat les montagnes
La source blanche dans ton âme
Penses-y quand tu t’endors
L’amour est plus fort que la mort
Dans le temps qui lie ciel et terre
Se cache les plus beau des mystères
Françoise Hardy

Déposé par GHETGHET le 11/06/2016  
L’envol des anges
L’ombre est bleu et la nuit palpite d’ors tremblants
Dans l’azur, on croit voir flotter des voiles blancs
Qui frémissent au souffle onduleux du mystère.
Les longs voiles traînants des anges de la terre
Qui montent vers les cieux, sans fin, sans bruit, en une
Ascension dont l’essor tremble au clair de lune.
N’entends-tu pas dans l’infini, battre leurs ailes ?
Les étoiles, au chant des sphères éternelles,
Palpitent dans le vent de ces ailes rythmées,
Qui lentement, parmi les ombres embaumées,
Et le soleil immense et bleu de toutes choses,
Eventent le silence et font pâmer les roses.
Fernand Gregh

Déposé par GHETGHET le 08/06/2016  
OU ES-TU ?
« Où es-tu, petit ange, où es-tu?
On aurait bien voulu,
À force d’amour,
t’empêcher de partir,
mais le monde est trop lourd,
petit ange léger,
Et n’a pas su te retenir.
Où faut-il te chercher, maintenant ?
Sous les gouttes de rosée? Sur les ailes du vent?
Qui saura nous le dire?
» Maman, »
Là où je suis, je ne crains rien.
J’ai les yeux pleins d’étoiles blondes,
J’ai l’âme vaste comme le monde.
Là où je suis, la joie est sans mélange.
Ne me cherchez pas, je suis dans chaque chose…
sur les ailes d’un ange,
dans la rosée, dans le vent,
dans le cœur d’une rose,
Dans le cœur de mes parents.
Ne me cherchez pas, je suis partout,
Je suis avec vous, je suis chez moi. »
Albert Gui

Déposé par GHETGHET le 11/05/2016  
A toi cher FIOU-FIOU que tu es tant aimé et t'aime toujours ,
toi qui est parti vers un monde meilleurs,
tu n'appartiens pas, pas plus que t'appartiens.
La plus belle preuve d'amours a t'offrir,
en reconnaissance de touts l'amours que tu a donné,
c'est ta libertés d'être là où les êtres de lumières et de la créations de la vie as choisi pour toi FIOU-FIOU que tu es tant aimé , tu es dans la paix et la lumière FIOU-FIOU .
Sache que tu es tant aimé, et tu es pour L'ETERNITER dans les cœur de se qui t'on tant aimé et qui t'aime toujours .
Que tu soit en PAIX en sécurité ,soulagé et libre la ou tu soit

Déposé par bimbovero le 12/05/2010  
Parfois, deux personnes s'aperçoivent que même
si elles sont très proches
et même si elles s'aiment beaucoups,
la vie les mènes dans des directions différentes
au moins pendant quelque temps ...
Tu me manques tellement.
Il y'a des jours où je donnerais n'importe
quoi pour te regarder dans les yeux
et voir tous cet amour qui nous unissait,
des jours où il me semble
que cette séparation durera toujours.
Mais je sais que cela n'arrivera pas,
parce que les liens
qui nous attachent sont trop forts.
Quand viendra le jour
où nous nous retrouverons,
je sais que nous aurons l'impression
que tout ce temps et toute cette distance
n'avaient jamais existé entre nous.
Jusqu'à ce moment-là,
tu vis dans mon coeur.
Ces moments sont inoubliables.
Et ce bonheur inexplicable.
Je t'aime.
un petit vent de calinou

Déposé par Ammonet le 09/05/2010  
Bonjour Snoopy
Merci du gentil message que tu as laissé sur ma page. Tes baisers se sont envolés jusqu'à moi et j'ai senti leur douceur sur mes poils gris (par noir, hein! j'étais gris foncé, genre chartreux, quoi!)
J'ai vu Ficelle et Jolia, tes petits amours partis trop tôt, et ne te fais pas de souci: je suis avec eux et je veille sur eux, car tu as dû voir dans le récit de ma vie que j'ai toujours aimé les chatons. Ces deux petits-là seront des chatons pour l'éternité dans ce beau paradis où j'ai aussi retrouvé mon abeille rousse, Petit Roux, et mon petit Jupiter, mais lui il avait 15 ans à son départ, alors au début je ne l'ai pas reconnu. Il y a aussi Neferet, mais elle je ne tiens pas trop à la fréquenter, elle ne m'aime pas beaucoup.
Ficelle et Jolia m'ont tété,comme le faisait Jupiter, et je dois dire que je tolère mais ça me fait bizarre, car je suis un mâle, moi! (castré, d'accord, mais quand même.)
Je t'envoie moi aussi des tas de bisous que tu sentiras sur ton visage la prochaine fois que le vent soufflera, ou qu'une pluie fine tombera, ou, plus tard, quelques flocons de neige. Regarde bien pour ne pas rater les bisous, de moi et de tes petits amours.
Allez, le devoir m'appelle, je retourne m'occuper d'eux!

Déposé par snoopy le 08/05/2010  
Je viens de lire ton histoire ainsi que celles de tes compagnons...autant d'amour ...autant de tendresse..mes larmes ont coulées...j'avoue ...quelle émotion..que de passion..c'est tout simplement magique.
je te souffle mille baisers dans ton paradis si tu aperçois ..mon petit Ficelle câline le pour moi...et ma petite Jolia lèche lui sa petite tête.
tendrement joli douceur noire....je te les confie....

Déposé par SANDYJOJO le 21/04/2010  
Cela aurait été dommage de ne pas pouvoir mettre de photo car Fiou-Fiou est si mignon !!! Calinous sincères

Déposé par Ammonet le 20/04/2010  
Il y a un petit problème, car je n'arrive pas à insérer la photo de Fiou-Fiou que je viens de scanner. Je réessairai plus tard. Merci pour sa première fleur, je n'avais même pas eu le temps de finir sa page!




L'Album photo contient 1 photo
Highslide JS
Fiou-Fiou dans toute sa splendeur
Il aurait aimé faire des concours, car il se trouvait très beau. Hélas, il n'avait pas de pedigree...
Retourner en haut